Agnès Obadia

©Abaca, Alouache Farid/Asa Pictures
Agnès Obadia fait ses premiers pas dans le monde du septième Art en tant que décoratrice, costumière et actrice dans le court-métrage "Les petits porteurs" de Jean-Luc Gaget en 1989. Elle passe également derrière la caméra pour la première fois cette année-là, afin de signer son propre court, "Romaine, un jour où ça va pas...". L'histoire, qui remporte déjà un prix au Festival de Clermont-Ferrand et fera plus tard son succès, est écrite au côté du cinéaste Laurent Bénégui. La paire se retrouve ensuite pour quelques réalisations de ce dernier : "Un type bien" (1991) et "Au petit Marguery" (1995) - les premiers longs de la jeune femme en tant qu'actrice.

Alors qu'elle continue d'apparaître sur le grand écran, notamment aux côtés d'Antoine de Caunes, Emmanuelle Seigner, Elodie Bouchez ou encore Denis Podalydès dans "La divine poursuite" (1997) de Michel Deville puis dans "Nos vies heureuses" (1999) de Jacques Maillot, Agnès Obadia repasse parallèlement derrière la caméra. Elle adapte son court au format long pour présenter en 1997 "Romaine", interprétant encore elle-même ce personnage burlesque qu'elle avait imaginé en tant qu'étudiante en cinéma à Paris III. Après quelques autres réalisations - avec Jean-Julien Chervier sur "Du poil sous les roses" (2000) puis pour le petit écran avec le téléfilm "Mentir un peu" (2006) - Agnès Obadia renoue encore avec Romaine en 2009. La cinéaste confie cette fois son personnage fétiche à Sandrine Kiberlain pour conter ses périples au Québec dans "Romaine par moins 30".

Entre-temps elle laisse définitivement sa carrière d'actrice de côté, après un nouveau film tourné ...
auprès de Laurent Bénégui, "Qui perd gagne !" (2003) où elle joue un petit rôle face à Thierry Lhermitte et Elsa Zylberstein, puis "De la guerre" (2008) de Bertrand Bonello avec Mathieu Amalric, Asia Argento, Guillaume Depardieu et Clotilde Hesme. C'est derrière la caméra que la cinéaste continue de s'illustrer par la suite, présentant une nouvelle comédie romantique en 2013 : elle signe "Joséphine", dirigeant Marilou Berry dans le rôle-titre ainsi que Mehdi Nebbou, Bérengère Krief ou encore Amelle Chahbi. Le nouveau projet de la réalisatrice ne vient ensuite que trois ans plus tard, sur le petit écran. Elle s'entoure alors de Marine Delterme, Pascal Elbé, Virginie Hocq ou encore Nicolas Briançon pour le téléfilm "Le mec de la tombe d'à côté".

Filmographie :

Réalisatrice

2016 : Le mec de la tombe d'à côté (Téléfilm)
2013 : Joséphine
2009 : Romaine par moins 30
2006 : Mentir un peu (Téléfilm)
2000 : Du poil sous les roses, co-réalisé avec Jean-Julien Chervier
1997 : Romaine

Actrice

2008 : De la guerre, de Bertrand Bonello
2003 : Qui perd gagne!, de Laurent Bénégui
2002 : Froid comme l'été, de Jacques Maillot (Téléfilm)
2000 : Du poil sous les roses, de Jean-Julien Chervier et Agnès Obadia
1999 : Nos vies heureuses, de Jacques Maillot
1997 : Mauvais genre, de Laurent Bénégui
1997 : La divine poursuite, de Michel Deville
1997 : Romaine, d'Agnès Obadia
1996 : Cubic (Série TV)
1995 : Au petit Marguery, de Laurent Bénégui
1991 : Un type bien, de Laurent Bénégui

Récompense :

1990 : Prix spécial du jury au Festival international du court-métrage de Clermont-Ferrand pour "Romaine, un jour où ça va pas..."

Ses dernières news

Toutes ses news
Rendez-vous le mois prochain... Joséphine
02 juin 2013

Rendez-vous le mois prochain... Joséphine

02 juin 2013
news

Ses derniers films

Tous ses films

Joséphine

comédie
sortie le 19 juin 2013
Joséphine

Romaine par moins 30

comédie
sortie le 29 avril 2009
Romaine par moins 30

Qui perd gagne!

comédie
sortie le 23 juin 2004
Qui perd gagne!

Froid comme l'été (TV)

drame
sortie le 1 janvier 2002
Froid comme l'été (TV)
 
0 commentaire - Agnès Obadia
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]