Alain Corneau

©Abaca, Guignebourg Denis/ABACA
Né le 7 août 1943 à Meung-sur-Loire dans le Loiret, Alain Corneau est un réalisateur français. Passé par la prestigieuse IDHEC (ancêtre de la Fémis), il commence par être assistant-réalisateur de Costa-Gavras ("L'Aveu", 1970), Marcel Camus ("Un été sauvage" et "Le mur de l'Atlantique", 1970) ou Nadine Trintignant ("Ça n'arrive qu'aux autres", 1971), celle qui deviendra sa compagne bien plus tard.

Mûr pour voler de ses propres ailes, il réalise ses premiers longs-métrages au milieu des années 1970, avec une attirance pour les films policiers, lorgnant ostensiblement vers le film noir américain. Il signe alors "Police Python 357" (1976, avec Yves Montand et Simone Signoret), "Série noire" (1979, avec Patrick Dewaere, Marie Trintignant ou Bernard Blier) marque l'un des derniers bons films de l'acteur, trois ans avant son suicide. Le long-métrage, réalisé avec peu de moyens, reste un succès en demi-teinte. Par la suite ou "Le choix des armes" (1981, avec Yves Montand, Gérard Depardieu ou Catherine Deneuve).

Il met fin à cette première phase de sa carrière avec "Fort Saganne" (1984), adaptation d'un roman historique qui est alors le film le plus cher de l'histoire du cinéma français, tourné en Mauritanie avec Gérard Depardieu, Catherine Deneuve et Philippe Noiret. Il continue ensuite d'explorer les genres du drame et du thriller, obtenant ses premiers Césars (meilleur film et meilleur réalisateur) avec "Tous les matins du monde" (1991). Dans ce chef d'oeuvre de photographie, c'est le fils d'une légende qui se révèle, lumineux, dans la peau de Marin Marais, violiste de Louis XIV, ...
Guillaume Depardieu. Le jeune acteur donne alors la réplique à Jean-Pierre Marielle ou encore Anne Brochet. C'est son propre père, Gérard qui incarne Marin à l'automne de sa vie. Plus tard, au tournant des années 2000, il s'autorise un détour par la comédie ("Le prince du Pacifique en 2000).

Alain Corneau contribue à révéler Sylvie Testud dans l'adaptation du roman d' Amélie Nothomb, "Stupeur et Tremblements". Il met en scène Daniel Auteuil, Michel Blanc, et Jacques Dutronc.

Le réalisateur signe son dernier film en 2010, "Crime d'amour" (avec Ludivine Sagnier et Kristin Scott Thomas ), avant de s'éteindre à l'âge de 67 ans dans la nuit du dimanche 29 au lundi 30 août 2010. Nadine Trintignant a été sa dernière compagne. Il rejoint le caveau où est également enterrée la fille de Nadine, Marie tragiquement décédée et reposent dorénavant tous les deux, côte à côte. Alain Corneau est considéré comme un des grands cinéastes du cinéma français contemporain, l'un des préférés des cinéphiles.

Filmographie :

2009 : Crime d'amour
2007 : Le deuxième souffle
2004 : Les mots bleus
2002 : Stupeur et tremblements
2000 : Le Prince du Pacifique
1996 : Le cousin
1995 : Lumière et compagnie
1994 : Les enfants de lumière
1991 : Contre l'oubli
1991 : Tous les matins du monde
1989 : Nocturne indien
1986 : Le môme
1983 : Fort Saganne
1981 : Le choix des armes
1979 : Série Noire
1977 : La menace
1976 : Police Python 357
1974 : France société anonyme

Récompenses :

1992 : César du meilleur réalisateur pour "Tous les matins du monde"
1992 : César du meilleur film français pour "Tous les matins du monde"

Ses dernières news

Toutes ses news
Brian De Palma s'attaque à un thriller d'action chinois
Pauline Julien
10 novembre 2015

Brian De Palma s'attaque à un thriller ...

10 novembre 2015
article
L'acteur et réalisateur Daniel Duval est décédé
10 octobre 2013

L'acteur et réalisateur Daniel Duval est décédé

10 octobre 2013
news
Stupeur et tremblements
14 août 2013

Stupeur et tremblements

14 août 2013
on-tv-tonight

Ses derniers films

Tous ses films

Passion

suspense
sortie le 13 février 2013
Passion

Crime d'amour

suspense
sortie le 18 août 2010
Crime d'amour

La Guerre des miss

comédie
sortie le 14 janvier 2009
La Guerre des miss

Le Deuxième souffle

suspense
sortie le 24 octobre 2007
Le Deuxième souffle
 
0 commentaire - Alain Corneau
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]