Amira Casar

©Abaca, Wyters Alban/ABACA
Amira Casar naît à Londres le 1er mai 1971. Enfant, elle partage son temps entre la Grande-Bretagne, l'Irlande et la France auprès de son père Kurde et de sa mère Russe.
C'est le photographe professionnel Helmut Newton qui lance sa carrière de mannequin en remarquant le potentiel exceptionnel de la jeune fille. Il l'incite à défiler pour des créateurs de renoms, dont Jean-Paul Gaultier.
Amira ambitionne pourtant de devenir actrice et délaisse rapidement les podiums pour rejoindre les plateaux de cinéma. Avant de se présenter à des castings, elle souhaite d'abord s'approprier les codes du métier et s'inscrit au célèbre Cours Florent. Elle fait ses débuts sur les planches puis poursuit sa formation théâtrale au sein du Conservatoire.
L'année 1989 marque ses premiers pas au cinéma avec "Erreur de jeunesse" avant de tourner sous la direction de Patrick Alessandrin et Lisa Azuelos dans "Ainsi soient-elles" (1995). Par la suite, Amira Casar fait preuve d'un grand éclectisme dans le choix de ses films, brouillant les pistes en mélangeant les genres, les nationalités des metteurs en scène et les univers des oeuvres dans lesquels elle joue.
En 1998, elle est nommée au prix du meilleur espoir aux Césars pour le rôle de Sandra Benzakhem dans le long-métrage culte "La Vérité si je mens !", chose rare pour un rôle dans une comédie populaire. Trois ans plus tard, Anne Fontaine lui confie un rôle d'importance dans l'ombrageux "Comment j'ai tué mon père" (2001). Elle renouvelle l'expérience des rôles âpres dans le sulfureux "Anatomie de l'Enfer" (2004) au côté de Rocco Siffredi avant de figurer, l'année suivante, au casting de la comédie des frères Larrieu "Peindre ou faire l'amour" (2005). En 2009, Amira Casar figure au générique, particulièrement étoffé, de la comédie "Bancs publics". Elle endosse à nouveau le costume de Sandra Benzakhem dans le dernier volet de la trilogie " La vérité si je mens !" en 2012.
Avec son teint pâle, son port de tête altier et sa voix cassée, Amira Casar excelle toujours autant dans les partitions sombres. Elle incarne une austère abbesse dans le drame énigmatique d' Arnaud des Pallières "Michael Kohlhaas" aux côtés du Danois Mads Mikkelsen. Le film est par ailleurs sélectionné en compétition officielle de 66e Festival de Cannes. Elle vit une seconde sélection en compétition avec le sublime "Yves Saint-Laurent" mis en scène par l'esthète Bertrand Bonello. Elle campe le rôle Anne-Marie Munoz, l'administratrice du couturier durant quarante années.
Elle figure au casting de la série historique plutôt rock'n'roll créée par Canal +, "Versaille " dès 2015, où elle incarne Béatrice, noble désargentée qui cherche par tous les moyens à attirer le regard du roi Soleil, tant pour elle que pour sa fille. Un rôle machiavélique, sombre mais aussi émouvant pour une actrice à qui rien ne fait peur.
On retrouve Amira Casar ...
en 2016 chez Rebecca Zlotowski pour le drame "Planétarium", aux côtés de Lily-Rose Depp et Natalie Portman.
Filmographie :
2016 : Planétarium, de Rebecca Zlotowski
2015 : Moi et Kaminski, de Wolfgang Becker
2015 : Versailles (Série TV)
2015 : La chambre interdite, de Guy Maddin
2014 : Yves Saint-Laurent, de Bertrand Bonello
2013 : Age of Uprising The Legend of Michael Kohlhaas, d'Arnaud des Pallières
2013 : Pas son genre, de Lucas Belvaux
2011 : La Vérité si je mens ! 3, de Thomas Gilou
2010 : La femme qui pleure au chapeau rouge, de Jean-Daniel Verhaeghe
2010 : Let my people go !, de Mikael Buch
2009 : Les Héritières (Série TV)
2009 : Bancs publics, de Bruno Podalydès
2009 : Oscar et la dame rose, d'Eric-Emmanuel Schmitt
2008 : Coupable, de Laetitia Masson
2008 : Gamines, d'Eleonore Faucher
2008 : Kandisha, de Jérôme Cohen-Olivar
2008 : Les héritières (Téléfilm)
2008 : Nuit de chien, de Werner Schroeter
2007 : Intrusions, d'Emmanuel Bourdieu
2007 : Le voyage aux Pyrénées, des frères Larrieu
2007 : Made in Italy, de Stéphane Giusti
2007 : Une vieille maîtresse, de Catherine Breillat
2005 : L'accordeur de tremblements de terre, de Stephan Quey et Timothy Quey
2005 : Transylvania, de Tony Gatlif
2004 : Journées froides qui menacent les plantes, de Virginie Chanu
2004 : La cloche a sonné, de Bruno Herbulot
2004 : Peindre ou faire l'amour, des frères Larrieu
2003 : Les Thibault (Téléfilm)
2003 : Mariées mais pas trop, de Catherine Corsini
2003 : Rien, voilà l'ordre, de Jacques Baratier
2003 : Sylvia, de Christine Jeffs
2002 : Anatomie de l'enfer, de Catherine Breillat
2002 : Filles perdues cheveux gras, de Claude Duty
2002 : Les chemins de l'Oued, de Gaël Morel
2001 : Bunuel et la table du roi Salomon, de Carlos Saura
2001 : Comment j'ai tué mon père, d'Anne Fontaine
2001 : Le crime de l'Orient Express, de Carl Schenkel
2000 : La vérité si je mens ! 2, de Thomas Gilou
2000 : Le coeur à l'ouvrage, de Laurent Dussaux
2000 : Les mille et une nuits, de Steve Barron
2000 : Quand on sera grand, de Renaud Cohen
2000 : Tôt ou tard, d'Anne-Marie Etienne
1998 : Le derrière, de Valérie Lemercier
1998 : Pourquoi pas moi ?, de Stéphane Giusti
1997 : La vérité si je mens, de Thomas Gilou
1997 : Marie baie des anges, de Manuel Pradal
1997 : Opération Bugs Bunny, de Michel Hassan
1996 : La musique de l'amour : un amour inachevé, de Fabrice Cazeneuve
1996 : Mirada Liquida, de Rafael Moleon
1996 : Sharpe's siege, de Tom Clegg
1996 : Tiré à part, de Bernard Rapp
1995 : Ainsi soient-elles, de Patrick Alessandrin, Lisa Azuelos
1994 : 3000 scénarios contre un virus, de Jean Achache, Richard Berry
1989 : Erreur de jeunesse, de Radovan Tadic

Ses dernières news

Toutes ses news
Pourquoi pas moi ?
12 août 2013

Pourquoi pas moi ?

12 août 2013
on-tv-tonight

Ses derniers films

Tous ses films

Call Me By Your Name

drame
sortie le 28 février 2018
Call Me By Your Name

Alteration

fantastique/SF
sortie le 1 janvier 2017
Alteration

Planétarium

drame
sortie le 16 novembre 2016
Planétarium

La Chambre interdite

aventure
sortie le 16 décembre 2015
La Chambre interdite
 
0 commentaire - Amira Casar
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]