Atom Egoyan

©Abaca

Ces derniers reflètent de plus en plus ses propres obsessions : les thématiques de l'intimité, du mal-être ou encore l'influence des nouvelles technologies et des médias sur le mode de vie contemporain. En 1984, il signe son premier long-métrage, Next of kin, qui lui vaut une citation au Génie du Meilleur réalisateur (l'équivalent des Oscars au Canada), avant d'être projeté dans le monde entier.

Par la suite, Family Viewing (1987) reçoit le Prix International de la Critique du Festival de Locarno, et est nommé pour huit Génie, dont celui du Meilleur film. La réputation du film explose encore lorsque Wim Wenders refuse le Prix du Jury au Festival du Film de Montréal pour son film Les Ailes du désir, en le tendant à Egoyan.

Le film suivant, Speaking Parts (1989), lui permet d'être sélectionné pour la première fois à Cannes, à la Quinzaine des réalisateurs, et s'avère extrêmement salué par la critique. De même pour L'Assureur, en 1991.

Egoyan touche un public encore un peu plus large avec le sombre et intrigant Exotica(1994). Premier film canadien à être sélectionné en compétition officielle à Cannes en près de 10 ans, ce dernier reçoit le Prix du Meilleur Film de la Critique Internationale. Pas moins de huit Génie seront décernés au film, dont celui de Meilleur film et de Meilleur réalisateur.

Plus tard, en 1997, De beaux lendemains est projeté pour la première fois en compétition officielle du 50ème Festival de Cannes, où il s'impose comme l'un des films les plus salués du Festival, remportant le Grand Prix du Jury ainsi que le Prix de la Critique Internationale et le Prix Oecuménique.

Par la suite, le cinéaste trouve dans la littérature irlandaise l'inspiration pour deux films : Le voyage de Felicia (1999), d'après le roman de William Trevor, et Krapp's Last Tape avec John Hurt, adapté de la pièce de Samuel Beckett.

En 2002, Ararat, avec Charles Aznavour, est distribué dans plus de 30 pays, après avoir été projeté pour la première fois au Festival de Cannes. Le cinéaste revient en compétition à Cannes en 2005 pour La Vérité Nue, avec Kevin Bacon et Colin Firth. Même chose trois ans plus tard pour Adoration, qui repart avec le Prix du jury Oecuménique.

Il signe ensuiteChloé(2009), un remake duNathalie d'Anne Fontaine, emmené par Julianne Moore et Amanda Seyfried, le drame juridique Les Trois Crimes de West Memphis, porté par Colin Firth et Reese Witherspoon.

En 2014, son thriller Captives, avec Ryan Reynolds et Scott Speedman, est sélectionné pour le 67e Festival de Cannes. L'année suivante, son quinzième long-métrage, Remember, avec Christopher Plummer, est présenté en sélection officielle à la Mostra de Venise.

Filmographie :

1984 : Proches Parents
1987 : Family Viewing
1989 : Speaking Parts
1991 : The Adjuster
1993 : Calendar
1994 : Exotica
1997 : De beaux lendemains
1999 : Le Voyage de Félicia
2002 : Ararat
2005 : La Vérité nue
2008 : Adoration
2009 : Chloé
2013 : Les Trois Crimes de West Memphis
2014 : Captives
2014 : Remember

Récompenses - 56 prix dont :

1987 : Meilleur film canadien du Festival de Toronto pour Family Viewing
1994 : Prix Génie du Meilleur film pour Exotica
1997 : Grand prix, Grand prix de la semaine de la critique, Prix FIPRESCI et Prix du jury oecuménique au Festival de Cannes pour De beaux lendemains
1997 : Prix Génie du Meilleur film pour De beaux lendemains
2003 : Prix Génie du Meilleur film pour Ararat

Ses dernières news

Toutes ses news
Chloé
01 janvier 2013

Chloé

01 janvier 2013
on-tv-tonight
Reese Witherspoon en road-trip pour oublier une vie malheureuse
03 décembre 2012

Reese Witherspoon en road-trip pour oublier ...

03 décembre 2012
news

Ses derniers films

Tous ses films

Remember

drame
sortie le 23 mars 2016
Remember

Captives

suspense
sortie le 7 janvier 2015
Captives

Les 3 crimes de West Memphis

drame
sortie le 1 janvier 2013
Les 3 crimes de West Memphis

Le Monde de Barney

comédie dramatique
sortie le 7 septembre 2011
Le Monde de Barney
 
0 commentaire - Atom Egoyan
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]