Barry White

©Getty Images

Cette mésaventure sera finalement à l'origine de toute sa carrière musicale. En effet, alors qu'il se trouve derrière les barreaux, l'adolescent entend à la radio l'un des tubes d'Elvis Presley, It's Now or Never, morceau qui lui fait prendre conscience de sa mauvaise conduite et lui donne envie de se consacrer, lui aussi, à la musique.

À sa sortie de prison, il débute comme producteur, se spécialisant dans le RnB et la soul, produisant alors des artistes comme le trio féminin Love Unlimited. Tout en portant la casquette de producteur, Barry White tente sa chance comme chanteur sous le pseudonyme de Gene West, reprenant notamment la chanson du King, In the Ghetto. Le succès n'étant pas au rendez-vous, l'apprenti chanteur pense abandonner un temps, mais c'était sans compter sur son ami Larry Nunes, qui l'encourage à persévérer.

La décennie 1970 sera elle synonyme de succès pour Barry White, qui s'entoure de collaborateurs de renom à l'instar de Billy Sepe, Paul Leo Politi ou encore Tony Sepe, qui lui arrangera son célèbre tube You Are the First, the Last, My Everything, premier single de son huitième album Can't Get Enough (1974).

En parallèle de la sortie de cet album, le chanteur de rythm and blues forme le groupe Love Unlimited Orchestra, avec qui il sort des singles à succès tels que Love's Theme et My Sweet Summer Suite. En 1981, il fera de cette formation musicale un orchestre uniquement féminin.

En à peine dix ans Barry White entre dans l'Histoire de la musique soul, signant une quarantaine d'albums au total. Impressionnant de par son physique imposant - 1,92 mètres pour 150 kilos - et sa voix de velours grave et profonde, le chanteur américain devient un artiste incontournable quand il s'agit de chanter des chansons d'amour langoureuses et enivrantes.

Le baryton de l'amour a également fait quelques apparitions à la télévision, notamment dans la série Ally McBeal. Côté cinéma, il composera et produira en 1976 la musique du film de blaxploitation Together Brothers.

Le 4 juillet 2003, quatre ans après avoir publié son autobiographie, Love Unlimited, insights on life & love, et reçu un Grammy Award honorifique, Barry White s'éteint à l'âge de 58 ans, laissant derrière lui des tubes tels que Can't Get Enough Of Your Love, Babe ou Let The Music Play.

Discographie :

1999 : Staying Power
1994 : The Icon Is Love
1991 : Put Me in Your Mix
1989 : The Man is Back!
1987 : The Right Night
1983 : Dedicated
1983 : Rise
1982 : Change
1981 : Song Painters
1981 : Welcome aboard (avec Love Unlimited Orchestra)
1981 : Barry & Glodean
1981 : Let'em dance (avec Love Unlimited Orchestra)
1981 : Beware!
1980 : Sheet Music
1979 : Super movie themes (avec Love Unlimited Orchestra)
1979 : Love is back (avec Love Unlimited Orchestra)
1979: I Love to Sing the Songs I Sing
1979 : The Message Is Love
1978 : My Musical bouquet (avec Love Unlimited Orchestra)
1978 : The Man
1977 : Barry White Sings fot Someone You Love
1976 : My Sweet summer suite (avec Love Unlimited Orchestra)
1976 : Is This Whatcha Wont ?
1976 : Let the Music Play
1975 : Music maestro please (avec Love Unlimited Orchestra)
1975 : Just Another Way to Say I Love You
1974 : Hot city
1974 : Together brothers (avec Love Unlimited Orchestra)
1974 : Rhapsody in White (avec Love Unlimited Orchestra)
1974 : Can't Get Enough
1974 : White gold (avec Love Unlimited Orchestra)
1974 : In health (avec Love Unlimited Orchestra)
1973 : Under the influence of love (avec Love Unlimited Orchestra)
1973 : Stone gon
1973 : I've Got So Much to Give
1972 : From a girl point of view (avec Love Unlimited Orchestra)

Filmographie :

1997-2003 : Ally McBeal (Série TV)

Récompenses :

2000 : Grammy Award de la meilleure prestation vocale R&B masculine pour Staying Power
2000 : Grammy Award de la meilleure prestation vocale R&B traditionnel pour Staying Power
1995 : Soul Train Music Award du meilleur album R&B-soul masculin pour The Icon Is Love
1994 : Soul Train Music Awards : Prix Heritage pour l'ensemble de la carrière
1989 : World Music awards : Legend Award pour la contribution exceptionnelle à l'industrie musicale mondiale
1976 : American Music Award du meilleur artiste soul/R&B

Sa discographie avec

Toute sa discographie
 
0 commentaire - Barry White
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]