Bertrand Tavernier

©Abaca, Shootpix
Fils de l'écrivain et résistant René Tavernier, Bertrand s'installe à Paris après la guerre où il découvre la Cinémathèque. Il co-fonde le ciné-club Nickelodéon et travaille pour Les Cahiers du cinéma et Positif. Il rencontre alors Georges de Beauregard, célèbre producteur de la Nouvelle Vague, qui lui permet de réaliser ses premiers courts-métrages pour les films à sketches "Les Baisers" et "La Chance et l'amour" (1964).

Ce n'est que dix ans plus tard que Bertrand Tavernier signe son premier long-métrage, "L'Horloger de Saint-Paul" avec Philippe Noiret, qui devient alors l'un de ses acteurs fétiches. Ce premier film lui vaut les honneurs de la profession. Il remporte en effet le Prix Louis Delluc ainsi que l'Ours d'argent à Berlin. En 1976, il repart avec les Césars du "Meilleur réalisateur" et du "Meilleur scénario" pour "Que la fête commence...", dans lequel il dirige Noiret avec Jean Rochefort. Il s'intéresse beaucoup aux sujets sociaux et signe des oeuvres aussi diverses que "Le Juge et l'assassin" (1976) toujours avec Noiret, "Des enfants gâtés " (1977) avec Michel Piccoli, "La Mort en direct" (1980) avec Romy Schneider, ou encore "Coup de torchon" (1980).

En 1984, il reçoit le Prix de la mise en scène à Cannes pour "Un dimanche à la campagne". La guerre est également un thème récurrent dans l'oeuvre de Tavernier : en témoignent "La Passion Béatrice" (1987), "La vie et rien d'autre" (1988), "La Guerre sans nom" (1991), "Capitaine Conan" (1996), pour lequel il remporte un nouveau César du meilleur réalisateur, ou encore "Laissez-passer" (2003). En 1995, il est auréolé de l'Ours d'Or à Berlin pour "L'Appât", inspiré d'un fait divers dans lequel une jeune fille et trois garçons se transforment en assassins pour récolter dix millions et s'installer aux États-Unis. En 2004, il co-écrit "Holy Lola" avec sa fille, une comédie dramatique dans laquelle Jacques Gamblin et Isabelle Carré partent adopter un enfant au Cambodge.

Cinq ans plus tard, le réalisateur français tourne en Louisiane "Dans la brume électrique" avec Tommy Lee Jones, peu de temps après la tragédie de l'ouragan Katrina. Il remporte pour ce film le Grand Prix du Festival du Film Policier de Beaune. En 2010, il revient à Cannes pour y présenter "La princesse de Montpensier", dans lequel il dirige notamment Mélanie Thierry, Raphaël Personnaz et ...
href="//people.orange.fr/star/lambert-wilson-CNT00000054liR/">Lambert Wilson. Trois ans plus tard, Bertrand Tavernier signe la comédie "Quai d'Orsay" avec encore Raphaël Personnaz et Thierry Lhermitte. Il revient en 2016 avec un long documentaire sur le métier de cinéaste : "Voyage à travers le cinéma français", présenté sur la croisette dans la section Cannes Classics avant une sortie en salle prévue pour octobre.

Filmographie :

2016 : Voyage à travers le cinéma français (documentaire)
2013 : Quai d'Orsay
2010 : La princesse de Montpensier
2009 : Dans la brume électrique
2004 : Holy Lola
2002 : Laissez-passer
2001 : Les enfants de Thiès (téléfilm)
2001 : Histoires de vies brisées: les 'double peine' de Lyon (documentaire)
1999 : Ça commence aujourd'hui
1997 : De l'autre côté du périph (documentaire TV)
1996 : Capitaine Conan
1995 : L'appât
1994 : La fille de d'Artagnan
1992 : L.627
1992 : La guerre sans nom (documentaire)
1991 : Contre l'oubli
1990 : Daddy Nostalgie
1989 : La vie et rien d'autre
1988 : Lyon, le regard intérieur (documentaire TV)
1987 : La passion Béatrice
1986 : Autour de minuit
1984 : Un dimanche à la campagne
1983 : Pays d'octobre (documentaire)
1982 : Philippe Soupault (documentaire TV)
1981 : Coup de torchon
1980 : Une semaine de vacances
1980 : La mort en direct
1977 : Des enfants gâtés
1976 : Le juge et l'assassin
1975 : Que la fête commence...
1974 : L'horloger de Saint-Paul

Bibliographie :

2011 : "Le cinéma dans le sang", ed. Ecriture
2010 : "La princesse de Montpensier", ed. Flammarion
2009 : "Pas à pas dans la brume électrique", ed. Flammarion
2008 : "Amis américains : Entretiens avec les grands Auteurs d'Hollywood", ed. Actes Sud
2001 : "La guerre sans nom : Les appelés d'Algérie (1954-1962)", ed. Seuil
1999 : "Ça commence aujourd'hui", ed. Mango Images
1995 : "50 ans de cinéma américain", ed. Omnibus
1993 : "Qu'est-ce qu'on attend ?", ed. Seuil

Récompenses :

2015 : Lion d'or au Festival international du film de Venise, pour l'ensemble de sa carrière
1997 : César du "Meilleur réalisateur", pour "Capitaine Conan"
1995 : Ours d'or au Festival international du film de Berlin, pour "L'appât"
1990 : BAFTA Film Award, dans la catégorie "Meilleur film étranger", pour "La vie et rien d'autre"
1985 : César de la "Meilleure adaptation", pour "Un dimanche à la campagne"
1984 : Prix de la Mise en scène au Festival de Cannes, pour "Un dimanche à la campagne"
1977 : César du "Meilleur scénario, dialogue ou adaptation", pour "Le juge et l'assassin"
1976 : César du "Meilleur réalisateur", pour "Que la fête commence..."
1974 : Grand prix du jury au Festival international du film de Berlin, pour "L'horloger de Saint-Paul"

Ses dernières news

Toutes ses news
Mort du vibraphoniste de jazz Bobby Hutcherson
Sébastien Jenvrin
17 août 2016

Mort du vibraphoniste de jazz Bobby Hutcherson

17 août 2016
article
Aznavour, Cabrel, Renaud se mobilisent pour défendre la chanson française
Sébastien Jenvrin
13 juin 2016

Aznavour, Cabrel, Renaud se mobilisent pour ...

13 juin 2016
article
Michel Galabru est décédé
Pauline Julien
04 janvier 2016

Michel Galabru est décédé

04 janvier 2016
article
Mostra de Venise : Elizabeth Banks et Diane Kruger dans le jury d'Alfonso Cuaron
Hawoly Ba
27 juillet 2015

Mostra de Venise : Elizabeth Banks et Diane ...

27 juillet 2015
article

Ses derniers films

Tous ses films

Lumière ! L'aventure commence

documentaire
sortie le 25 janvier 2017
Lumière ! L'aventure commence

Voyage à travers le cinéma français

documentaire
sortie le 12 octobre 2016
Voyage à travers le cinéma français

Quai d'Orsay

comédie
sortie le 6 novembre 2013
Quai d'Orsay

La Mort en direct

drame
sortie le 30 janvier 2013
La Mort en direct
 
0 commentaire - Bertrand Tavernier
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]