Bud Spencer

©Abaca, Action Press/ABACA

Le partenaire légendaire de l'acteur Terrence Hill est né le 31 octobre 1929 à Naples. Enfant promis à une carrière brillante en athlétisme, il se démarque en natation dans l'équipe nationale italienne. Il est le premier nageur du pays à accomplir le 100 mètres nage libre en moins d'une minute, concourt aux JO d'Helsinki et à ceux de Melbourne en 1956. Carlo, remarquable sportif, obtient de nombreuses récompenses.

Après avoir émigré un temps en Amérique du Sud avec son père, il suit des études d'avocat une fois de retour en Italie. En 1951, par hasard ou par chance, le tournage du peplum Quo Vadis réalisé par Mervyn Le Roy se passe près de chez lui. Il obtient un petit rôle de figurant, celui de garde romain.

Tout de suite séduit par ce métier qui lui était pourtant étranger, Carlo, colosse de près de deux mètres, continue de courir les castings et de jouer des petits rôles dans des productions italiennes, mettant surtout son physique en avant. Il modifie alors son nom pour "Bud", hommage à la bière américaine homonyme et Spencer pour l'acteur Spencer Tracy...

L'ère du western spaghetti s'ouvre alors pour Bud qui rencontre son partenaire de jeu et ami dans la vie, l'acteur Terence Hill, un autre Italien qui avait lui aussi troqué son nom Mario Girotti pour un pseudonyme nettement plus hollywoodien. Dieu, pardonne... moi pas, On l'appelle Trinita (1970), comptent parmi leurs films incontournables. Adorés des jeunes, lui l'immense Hercule, l'autre le séducteur, le tandem fonctionnera pendant trente ans et dix-huit longs métrages.

Malgré une filmographie bien remplie - il tournera dans quatre-vingt films - Bud Spencer n'a jamais été reconnu par ses pairs comme un "acteur sérieux", notamment à cause de ses rôles répétitifs d'homme au coup de poing facile. Il regrettera longtemps cette mise à l'écart. Bud fascinera tout de même la nouvelle génération du cinéma italien comme Dario Argento qui n'hésitera pas à faire appel à lui pour son film Quatre mouches de velours gris, réalisé en 1971.

L'acteur n'a jamais renié cette carrière où le plaisir de jouer était total. Bud a développé d'autres passions, infatigable sportif à l'âme d'aventurier. Passionné par les avions il en pilote certains, il possède même sa propre compagnie d'aviation, Mistral Air, créée en 1984.

Après une retraite informelle, il sera tour à tour dans les affaires, un peu le cinéma, notamment en 2003 dans En chantant derrière les paravents d'Ermanno Olmi.

C'est en 2005 qu'il décide de tenter sa chance en politique en se présentant aux régionales en Italie sur la liste du parti de Silvio Berlusconi, Forza Italia. Cette tentative sera un échec.

Giuseppe Pedersoli, son fils, annonce via les réseaux sociaux le 27 juin 2016 la disparition de son père à Rome à l'âge de 86 ans.

Filmographie :

2013 : The Mission Force (Série TV)
2010 : I delitti del cuoco (Série TV)
2005 : Padre Speranza (Téléfilm)
2003 : En chantant derrière les paravents, d'Ermanno Olmi
1997 : Al limite, d'Eduardo Campoy
1997 : Fuochi d'artificio, de Leonardo Pieraccioni
1997 : Noi siamo angeli (Série TV)
1994 : Petit papa baston, de Terence Hill
1993 : Extralarge : Diamonds (Téléfilm)
1993 : Extralarge : Condor Mission (Téléfilm)
1993 : Extralarge : Gonzales' Revenge (Téléfilm)
1993 : Extralarge : Ninja Shadow (Téléfilm)
1993 : Extralarge : Meurtre sur commande (Téléfilm)
1993 : Extralarge : Lord of the sun (Téléfilm)
1992 : Extralarge : Black Magic (Téléfilm)
1992 : Extralarge : Cannonball (Téléfilm)
1992 : Detective Extralarge : Yo-Yo (Téléfilm)
1992 : Extralarge : Moving target (Téléfilm)
1991 : Extralarge : Miami Killer (Téléfilm)
1991 : Extralarge : Black and White (Téléfilm)
1988 : Big Man : Polizza Inferno (Téléfilm)
1988 : Tout l'or du professeur (Téléfilm)
1988 : Big Man : Boomerang (Téléfilm)
1988 : La diva et le professeur (Téléfilm)
1988 : La diva a une mémoire d'éléphant (Téléfilm)
1988 : Big Man : Polizza droga (Téléfilm)
1986 : Aladdin, de Bruno Corbucci
1985 : Les super-flics de Miami, de Bruno Corbucci
1984 : Attention les dégâts, d'Enzo Barboni
1983 : Quand faut y aller, faut y aller, d'Enzo Barboni
1983 : Escroc macho et gigolo, de Bruno Corbucci
1982 : Banana Joe, de Steno
1981 : Salut l'ami, adieu le trésor, de Sergio Corbucci
1981 : On m'appelle Malabar, de Michele Lupo
1980 : Chissà perché... capitano tutte a me, de Michele Lupo
1979 : Cul et chemise, d'Italo Zingarelli
1979 : Le sheriff Charly et les extra-terrestres, de Michele Lupo
1978 : Pair et impair, de Sergio Corbucci
1978 : Mon nom est Bulldozer, de Michele Lupo
1978 : Inspecteur Bulldozer, de Steno
1977 : Deux super-flics, d'Enzo Barboni
1976 : La grande bagarre, de Pasquale Festa Campanile
1974 : Les deux missionnaires, de Franco Rossi
1974 : Attention ! On va s'fâcher !, de Marcello Fondato
1973 : Un flic hors-la-loi, de Steno
1972 : La horde des salopards, de Toni Valerii
1972 : Maintenant, on l'appelle Plata, de Guiseppe Colizzi
1972 : Amigo ! Mon colt a deux mots à te dire, de Maurizio Lucidi
1971 : 4 mouches de velours gris, de Dario Argento
1971 : On continue à l'appeler Trinita, d'Enzo Barboni
1970 : On l'appelle Trinita, d'Enzo Barboni
1970 : A l'aube du cinquième jour, de Giuliano Montaldo
1969 : Cinq hommes armés, de Don Taylor, Italo Zingarelli
1968 : Les quatre de l'Ave Maria, de Giuseppe Colizzi
1968 : Pas de pitié pour les salopards, de Giorgio Stegani
1968 : Cinq gâchettes d'or, d'Antonio Cervi et Dario Argento
1967 : Dieu pardonne... moi pas, de Giuseppe Colizzi
1959 : Annibal, d'Edgar G. Ulmer, Ludovico Bragaglia
1957 : L'adieu aux armes, de Charles Vidor
1957 : Un héros de notre temps, de Mario Monicelli
1951 : Quo Vadis, de Mervyn Le Roy

Ses dernières news

Toutes ses news
Le grand Bud Spencer nous a quitté
Marine de Guilhermier
28 juin 2016

Le grand Bud Spencer nous a quitté

28 juin 2016
article

Ses derniers films

Tous ses films

Un héros de notre temps

comédie
sortie le 26 août 2015
Un héros de notre temps

On l'appelle Trinita

comédie
sortie le 5 novembre 2014
On l'appelle Trinita

Bud's Best - Die Welt des Bud Spencer

documentaire
sortie le 1 janvier 2011
Bud's Best - Die Welt des Bud Spencer

Denn sie kennen kein Erbarmen - Der Italowestern

documentaire
sortie le 1 janvier 2006
Denn sie kennen kein Erbarmen - Der Italowestern
 
0 commentaire - Bud Spencer
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]