Busta Rhymes

©Getty Images, Juanito Aguil
Né Trevor Tahiemen Smith Jr. le 20 mai 1972, de parents d'origine jamaïquaine dans le quartier East Flatbush de Brooklyn, le jeune garçon découvre le le rap dès l'âge de 12 ans. Deux ans plus tard, la famille déménage à Long Island, île new-yorkaise d'où beaucoup de rappeurs ont immergé.

Traînant son ennui avec des musiciens de l'île, c'est en participant à un concours de freestyle organisé par Chuck D du groupe Public Enemy qu'il se fait remarquer. Ce dernier lui ouvre alors les portes de son studio où Busta Rhymes, pseudo qu'il lui attribue en s'inspirant du footballeur américain George "Buster" Rhymes, répète ses premiers flow. Voilà comment en 1989, le jeune rappeur forme le groupe de rap East Coast Leaders of the New School (LONS), au côté de chanteurs de Long Island : Charlie Brow, Dinco D et Cut Monitor Milo.

Les leadeurs de la Nouvelle école jouent régulièrement en première partie de leur groupe de référence, Public Enemy, et rencontrent leurs premiers succès. Deux albums voient le jour, "A Future Without a Past..." en 1991 et "T.I.M.E. (The Inner Mind's Eye)" en 1993, tous deux sortis sur le label Elektra Records. Mais très vite, Busta se démarque, notamment en raison de son verset dans le morceau Scenario enregistré en 1992 avec les Tribe Called Quest. Suscitant trop de jalousie au sein du groupe, il quitte la formation à l'issue des Yo ! MTV Raps de 1993, peu de temps après avoir tourné au cinéma avec eux dans "Who's the Man?" et donné la réplique à Ice Cube dans "Higher Learning".

Le cinéma sera d'ailleurs toujours présent dans le rap ragga cartoonesque de l'artiste, qui commence par collaborer avec des grands noms de la musique urbaine (The Notorious B.I.G., rencontré à la George Westinghouse Career and Technical Education High Scool, Mary J.Blige ou encore TLC) avant de sortir son premier album en solo à l'été 1996. "The Coming" atteint la 6ème place du Bilboard 100 et le single Woo Hah !! Got You All in Check devient un hit incontournable et permet au rappeur de réinvestir ses royalties. Simultanément dans la création de son propre label, Flipmode Entertainment et dans la formation du crew The Flipmode Squad, composé de Spliff Star, Serious, Rampage, The Last Boy Scout Baby Sham et Rah Digga.

Plus cinématographique que jamais, son troisième album, "Extinction Level Event: The Final World Front" (1998), s'inspire ...
d'un des films fétiches de Busta Rhymes, le film catastrophe "Deep Impact" (1997). L'un des singles, Gimme Some, reprend même le thème du film "Psycho" de Hitchcock. Sur cet album, un autre titre fait écho, Iz They Wildin With Us?, interprété en duo avec le rappeur américain Mystikal. Le morceau, avec son flow de mitraillette, se détache du reste de l'album et fait de lui un sacré concurrent au titre de "Faster Rapper in the World".

En 2000, si au cinéma les demandes croissent ("Shaft", avec Samuel L. Jackson, "A la rencontre de Forrester" de Gus Van Sant avec Sean Connery), son cinquième album solo, "Anarchy", peine à rencontrer son public malgré des featurings prometteurs avec des invités de marque (DMX, Jay-Z, Raekwon, The Chef, Ghostface Killa...). Un rendez-vous manqué qui le pousse à quitter la maison de disques Elektra Records pour J Records. Sortiront seulement deux albums sur ce label : "Genesis" (2001), produit entre autres par Dr. Dre, The Neptunes ou encore J Dilla, et "It Ain't Safe No More" (2002) avec son célèbre Make It Clap repris par Sean Paul et son duo avec Mariah Carey, I Know What You Want.

Passé furtivement par le label de Dr. Dre, Aftermath Entertainment, pour son album suivant "The Big Bang" (2006), remarqué par le clip de I Love My Bitch avec Will.i.am. et Kelis façon "Mr. et Mrs. Smith", Busta Rhymes rejoint ensuite les rangs de la Motown. Les relations sont conflictuelles avec son ancien label et surtout avec le produceur Jimmy Lovine, expliquant le retard dans la sortie de son album "Black on My B.S." (2009).

Depuis, Busta Rhymes a enregistré en 2011 la chanson Look at Me Now avec Chris Brown et Lil Wayne pour le quatrième album de Chris Brow, "F.A.M.E", et a participé à l'album "Under the Mistletoe" de Justin Bieber sur la chanson Drummer Boy.

En 2012, il propose "Year of the Dragon" (2012), album disponible en téléchargement libre sur Google Play, suivi deux ans plus tard d'"Extinction Level Event 2", qui fait suite à l'opus de 1998.


Discographie :

2014 : Extinction Level Event 2
2012 : Year of the Dragon
2009 : Back on My B.S.
2006 : The Big Bang
2002 : If Ain't Safe No More
2001 : Genesis
2000 : Anarchy
1998 : Extinction Level Event : The Final World Front
1997 : When Disaster Strikes...
1996 : The Coming

Ses dernières news

Toutes ses news
Un documentaire sur The Notorious B.I.G. est en préparation
Clara Lemaire
16 février 2017

Un documentaire sur The Notorious B.I.G. est ...

16 février 2017
article
Halloween Returns : le réalisateur donne quelques infos sur le film
Isabelle Ratane
08 septembre 2015

Halloween Returns : le réalisateur donne ...

08 septembre 2015
article

Ses derniers films

Tous ses films

Can't Stop, Won't Stop: A Bad Boy Story

documentaire
sortie le 1 janvier 2017
Can't Stop, Won't Stop: A Bad Boy Story

King of the Dancehall

drame
sortie le 1 janvier 2017
King of the Dancehall

Club Life

drame
sortie le 1 janvier 2015
Club Life

Breaking Point

suspense
sortie le 1 janvier 2009
Breaking Point

Sa discographie avec

Toute sa discographie
The Abstract Dragon
The Abstract Dragon
Busta Rhymes
Ymcmb
Ymcmb
Busta Rhymes
Year of the Dragon
Year of the Dragon
Busta Rhymes
 
0 commentaire - Busta Rhymes
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]