Camille Chamoux

©Abaca, Jerome Domine
Petite-fille de l'helléniste François Chamoux, Camille se destine comme son grand-père vers de grandes études. Après une Hypokhâgne et khâgne, c'est vers l'Ecole Normale Supérieure (ENS) qu'elle se dirige, mais elle échoue au concours et se retrouve finalement sur les bancs de la fac. Sans grande conviction.

Le théâtre apparait alors comme une voie possible pour se reconvertir, elle qui adore se mettre en scène devant sa famille et qui pourrait parler sans s'arrêter pendant des heures. Dès 1996, elle suit une formation au conservatoire du 7eme arrondissement de Paris, puis participe à des ateliers orchestrés au Théâtre du Rond-Point après avoir subie un deuxième échec en ratant des concours d'art dramatique.

Engagée dans la foulée au sein de la troupe du Théâtre Sylvia Monfort, dans le 15ème arrondissement, elle crée la compagnie L'oeil du guetteur et se produit en continu dans des pièces au début des années 2000, notamment mises en scène par Régis Santon ("L'Ecole des femmes", "Love and Fish", "Britannicus"). En 2012, elle rejoint le casting de la pièce "Les Bonobos", mise en scène par Laurent Baffie au Théâtre du Palais-Royal.

Entre-temps, Camille Chamoux se fait repérer par la télévision (L'Edition spéciale sur Canal+) et la radio (Faites entrer l'invité de Michel Drucker sur Europe 1) mais surtout joue dans son premier one woman show, "Camille attaque", qu'elle joue sur la scène de théâtres parisiens (Théâtre des Blancs-Manteaux, Théâtre du Point-Virgule, L'Européen, Le Splendid, Bobino) de 2006 à 2011.

Critique envers elle-même et sa génération, la trublionne, qui ne se dit ni humoriste ni comédienne mais bel et bien artiste, livre un point de vue acide mais toujours bienveillant sur les pathologies d'une trentenaire urbaine, de la mythomanie à la paranoïa, en passant par l'hypocondrie.

En 2012, elle met en scène son deuxième spectacle : "Née sous Giscard". "Je suis née dans une époque médiocre dont le symbole est Giscard" débute l'artiste sur scène. Pour promouvoir ce spectacle, dans lequel elle se glisse dans la peau d'une candidate aux élections municipales, elle placarde le métro d'affiches de son spectacle où elle pose, sourire mièvre et diadème clinquant, à la façon d'une Miss. La publicité a si bien marchée que l'ancien président français l'a appelée et s'est déplacé en personne pour voir son spectacle avant de l'inviter à diner !

Et après Giscard, c'est le cinéma qui l'invite dans ses rangs. À l'affiche en 2011 des remarqués "Tribulations d'une caissière" et "Bye Bye Blondie", elle rejoint par la suite les séries "Clem" et "Workingirls", deux séries où les femmes ont toute leur place. Où les femmes prennent leur place dans ...
la société. Les femmes, et plus précisément la féminité, c'est le sujet de son premier scénario pour le cinéma.

En effet, dans "Les Gazelles" (2014) de Mona Achache, c'est le point de vue d'une poignée de femmes, toutes plus névrosées les unes que les autres, qu'elle dessine de sa plume. Film féminin mais ne se revendiquant pas féministe, il collectionne les scènes cultes comme lorsque le personnage joué par Camille s'épile en quatrième vitesse après que son aventure du soir lui ait susurré à l'oreille qu'elle devait avoir la peau douce. Cette année-là, elle obtient aussi un petit rôle chez Dany Boon ("Supercondriaque") mais récolte surtout le trophée Femme en or pour son spectacle "Née sous Giscard".

Depuis, de plus en plus sollicitée par le cinéma français, Camille Chamoux continue de tracer sa route dans de drôle de productions. En 2016, elle est à l'affiche de trois films : "Rupture pour tous", et son agence se chargeant d'annoncer les ruptures sentimentales à la place des concernés, "L'Invitation", qui remet en question l'amitié et "Maman a tort", un adieu bouleversant à l'enfance.

L'année suivante, tout en jouant son nouveau spectacle, "L'esprit de contradiction", au Théâtre du Petit Saint Martin sur une mise en scène signée Camille Cottin, la "connasse" de Canal+, l'artiste pétillante s'affiche dans les comédies "Mes Trésors" et "Faut pas lui dire".

Dans la première, elle est une informaticienne introvertie se retrouvant du jour au lendemain aux côtés d'un père qu'elle n'a jamais vu (Jean Reno) et d'une soeur pickpocket (Reem Kherici) à devoir voler un Stradivarius de 15 millions d'euros. Dans la seconde, une mère de famille calculant les moindres recoins de sa vie. Aux côtés de Jenifer Bartoli et de Tania Garbarski, elle va aider leur petite cousine à garder un secret la veille de son mariage. Camille Chamoux est définitivement la copine qu'on aimerait toutes avoir.

Filmographie :

2017 : Faut pas lui dire, de Solange Cicurel
2017 : Mes trésors, de Pascal Bourdiaux
2016 : L'Invitation, de Michaël Cohen
2016 : Rupture pour tous, d'Éric Capitaine
2016 : Maman a tort, de Marc Fitoussi
2014 : Les Gazelles, de Mona Achache
2014 : Supercondriaque, de Dany Boon
2014 : France Kbek (Série TV)
2014 : Workingirls (Série TV)
2011-2012 : Clem (Série TV)
2011 : Merci Patron, de Pierre Joassin (Téléfilm)
2011 : La Grève des femmes, de Stéphane Kappes (Téléfilm)
2011 : Les Tribulations d'une caissière, de Pierre Rambaldi
2011 : Bye Bye Blondie, de Virginie Despentes
2011 : Et soudain, tout le monde me manque, de Jennifer Devoldère

Récompense :

2014 : Trophée Femme en or dans la catégorie spectacle pour "Née sous Giscard"

Ses dernières news

Toutes ses news
Quand Gad Elmaleh se fait tacler avec humour par son père
Justine Fiordelli
22 février 2017

Quand Gad Elmaleh se fait tacler avec humour...

22 février 2017
article
Les femmes de la semaine du 31 décembre au 5 janvier 2017
Hélène Demarly
06 janvier 2017

Les femmes de la semaine du 31 décembre au 5...

06 janvier 2017
diaporama
Jenifer annonce son grand retour avec le single "Paradis secret"
Clara Lemaire
10 juin 2016

Jenifer annonce son grand retour avec le single...

10 juin 2016
article
Pourquoi Jenifer quitte-t-elle The Voice ?
Clara Lemaire
09 décembre 2015

Pourquoi Jenifer quitte-t-elle The Voice ?

09 décembre 2015
article

Ses derniers films

Tous ses films

D'après une Histoire Vraie

drame
sortie le 1 novembre 2017
D'après une Histoire Vraie

Faut pas lui dire

comédie
sortie le 4 janvier 2017
Faut pas lui dire

Mes Trésors

comédie
sortie le 4 janvier 2017
Mes Trésors

Rupture pour tous

comédie
sortie le 23 novembre 2016
Rupture pour tous
 
0 commentaire - Camille Chamoux
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]