Cédric Klapisch

©Abaca, Marechal Aurore/ABACA
Sa formation cinématographique se fait en dent-de-scie. Après son bac et deux années de prépa en section philosophie, il tente l'IDHEC (devenue la Fémis plus tard). Devant le refus de son dossier, il s'inscrit à Paris III (études de cinéma) et l'année suivante à Paris VIII où il obtient une maîtrise. Diplôme en poche, il tente de nouveau l'IDHEC. Exaspéré par les critiques qui lui sont faites, c'est à 23 ans que Cédric Klapisch décide de partir pour les Etats-Unis où il étudie le cinéma pendant deux ans à l'Université de New York. A cette époque, il tournera ses trois premiers courts métrages.
De retour en France, Cédric Klapisch travaille comme éclairagiste sur "Mauvais sang" de Leos Carax. Suivront des collaborations en tant que scénariste ou réalisateur de films d'entreprise. En 1992, il réalise enfin son premier long : "Riens du tout".
L'année suivante, répondant à une commande d'Arte, Cédric Klapisch met en scène le téléfilm "Le Péril jeune". Pour le premier rôle, il recherche un inconnu, avec si possible une personnalité décapante qui ressemble à celle du personnage principal. Il découvre le très léthargique mais plutôt prometteur Romain Duris qui devient par la suite son acteur fétiche. Il révèle également au public un autre futur jeune premier tout aussi joliment effronté, Vincent Elbaz. Le téléfilm fonctionne sur petit écran, jusqu'à devenir un film en 1995. Nous sommes au milieu des années 1990, l'ère Klapisch est lancée !
Cinéaste prolifique, suivront par la suite "Chacun cherche son chat", le "Resnaisien" "Un air de famille " (1996) qui est d'ailleurs auréolé de trois César dont celui du meilleur scénario et meilleurs acteurs pour Catherine Frot et Jean-Pierre Darroussin. En 1999, il tente une percée dans la science-fiction avec "Peut-être" mettant en scène Jean-Paul Belmondo et Duris. Ce dernier incarne alors... Le père de Belmondo. La critique signe une certaine audace mais montre aussi un sentiement mitigé.
En 2002, "L'Auberge Espagnole" fait un carton au cinéma avec 3 000 000 d'entrées et devient le long-métrage le plus connu du réalisateur. Cédric Klapisch imagine un jeune étudiant, Xavier, incarné encore par Romain Duris, qui décide d'achever ses études à Barcelone. Au fil de cette année à l'étranger, le spectateur découvre avec le héros les prémices du programme Erasmus ainsi que tout ce qui va avec : emménagement, amours, désamours, déceptions, mensonges, fêtes et amitiés indéfectibles. La jeunesse se prend de passion pour le destin de ce héros ordinaire... A cette époque, Klapisch ne sait pas qu'il signe l'hymne d'une jeune génération, celle des Europhiles.
Le cinéma de Klapisch arrive alors à se détacher des autres cinéastes français qui opèrent souvent dans le registre dramatique, parfois lent et contemplatif. ...
Son cinéma est coloré, graphique, pop et dynamique, ce qui ne l'empêche pas de mettre en lumière des protagonistes au carrefour de leur vie, devant faire des choix, toujours avec enthousiasme et humour. Leur solitude et leurs maladresses en font des personnages souvent très attachants.
Klapisch se hisse alors dans le classement des réalisateurs français bankable avec "Ni pour ni contre (bien au contraire)" (400 000 entrées), et en 2005, "Les Poupées russes", la savoureuse suite de "L'Auberge". "Paris"sort en 2008 et sera un nouveau succès public (2 000 000 d'entrées en France). Le réalisateur réunit pour l'occasion devant sa caméra un casting élégant : Fabrice Luchini, Mélanie Laurent, Juliette Binoche, Romain Duris, Albert Dupontel. Tous incarnent des personnages issus de diverses classes sociales parisiennes et de différents métiers, dont les destins s'entrecroisent au fil d'une période précise de leur vie. Il s'intéresse à la crise sociale en France dans "Ma part du gâteau" en 2011, avec Karin Viard et Gilles Lellouche. Le film est cependant un échec critique.
En 2013, sort le troisième et ultime épisode des aventures de Xavier, qui peine à se remettre de ses amours d'Erasmus pour "Casse-tête chinois", toujours entouré de Cécile de France, Audrey Tautou, Kelly Reilly, alors devenue dans le film sa femme et la mère de ses enfants et de qui il doit (encore) se séparer.
Il s'attaque au format série en 2015 et signe les épisodes de la série "Dix pour Cent" pour France 2 mettant en vedette notamment l'actrice Camille Cottin. Sur une idée originale de Dominique Besnehard, le réalisateur met en scène ses acteurs, dans la peau d'agents de stars. Le réalisateur en est également le producteur associé et assure la direction artistique.
"Le Vin et Le Vent" signe le retour sur grand écran de Cédric Klapisch. Sur un an de tournage, le cinéaste a filmé le fil des saisons de Bourgogne pour les besoins de son long-métrage sur les vendanges. Le film met en lumière Pio Marmaï, Ana Girardot et le très talentueux François Civil.
Attaché à ses acteurs, le comédien Zinedine Soualem apparaît systématiquement dans les films de Klapisch. La plupart des bandes originales de ses films sont quant à elles composées par Kraked Unit.
Filmographie :
2016 : Le Vin et le vent
2015 : Dix pour cent (Série TV)
2013 : Casse-tête chinois
2011 : Ma part du gâteau
2008 : Paris
2005 : Les Poupées russes
2002 : L'Auberge espagnole
2002 : Ni pour ni contre (bien au contraire)
1999 : Peut-être
1996 : Chacun cherche son chat
1996 : Un air de famille
1994 : Le Péril jeune
1991 : Riens du tout
 

Ses dernières news

Toutes ses news
Romain Duris : "C'est magnifique qu'on puisse jouer avec la nudité"
Marine de Guilhermier
28 juillet 2017

Romain Duris : "C'est magnifique qu'on...

28 juillet 2017
article
Audrey Tautou dévoile ses talents de photographe
Jessica Rat
08 juillet 2017

Audrey Tautou dévoile ses talents de photographe

08 juillet 2017
article
Cédric Klapisch : "J'aimerais avoir un César"
Clement Caillive
15 juin 2017

Cédric Klapisch : "J'aimerais avoir un...

15 juin 2017
article
Romain Duris : le jour où il a failli être fusillé sur un tournage !
Marine de Guilhermier
20 avril 2017

Romain Duris : le jour où il a failli être...

20 avril 2017
article

Ses derniers films

Tous ses films

Ce qui nous lie

drame
sortie le 14 juin 2017
Ce qui nous lie

Mauvais sang

drame
sortie le 28 septembre 2016
Mauvais sang

Le Voyage de Fanny

aventure
sortie le 18 mai 2016
Le Voyage de Fanny

Renaud Lavillenie, jusqu'au bout du haut

documentaire
sortie le 1 janvier 2016
Renaud Lavillenie, jusqu'au bout du haut
 
0 commentaire - Cédric Klapisch
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]