Christine Lagarde

©Abaca

De retour en France, Christine Lagarde décroche un diplôme de l'Institut d'études politiques d'Aix-en-Provence, suivi de deux maîtrises - une en droit des affaires et une en anglais - après avoir échoué aux portes d'entrée de l'École nationale d'administration (ENA).

Bilingue et familière de la culture professionnelle américaine, elle travaille au début des années 80 pour le cabinet d'avocat international Baker & McKenzie, après avoir fait ses preuves au barreau de Paris. Pendant vingt-cinq ans, la plus américaine des femmes d'affaires française occupe des postes de responsabilité (associée du bureau parisien, membre du comité exécutif mondial), et accède à la présidence du comité en 1999.

Si elle a bâti toute sa réputation outre-Atlantique, elle est cependant peu connue des Français. Alors Premier ministre sous la présidence de Jacques Chirac, Jean-Pierre Raffarin entend parler de la puissante femme d'affaires qu'elle est devenue et lui fait rejoindre l'Elysée en 2005.

Elle est nommée ministre déléguée au Commerce extérieur dans le gouvernement Dominique de Villepin (2005-2007). Puis, quand Nicolas Sarkozy accède à la présidence en 2007, il lui confie le portefeuille ministériel de l'Agriculture et de la Pêche dans le gouvernement François Fillon I.

La femme de pouvoir hérite ensuite d'un ministère régalien, celui de l'Économie, des Finances et de l'Emploi, succédant alors à Jean-Louis Borloo. Première femme à occuper cette fonction en France, elle conserve son portefeuille jusqu'en 2011 et fait notamment voter deux lois majeures (la TEPA en faveur du travail, de l'emploi et du pouvoir d'achat et la LME sur la modernisation de l'économie).

En mai 2011, son bagage ministériel et son expérience américaine font d'elle une candidate redoutable à la succession de Dominique Strauss-Kahn - alors accusé d'agression sexuelle à New York - au poste de directrice générale du FMI. Deux mois plus tard, elle est élue pour un mandat de cinq ans et devient la première femme à siéger à Washington.

Ses dernières news

Toutes ses news
Les femmes de la semaine du 21 au 27 octobre 2017
Marine de Guilhermier
27 octobre 2017

Les femmes de la semaine du 21 au 27 octobre 2017

27 octobre 2017
diaporama
Les femmes de la semaine du 22 au 28 avril 2017
Hélène Demarly
28 avril 2017

Les femmes de la semaine du 22 au 28 avril 2017

28 avril 2017
diaporama
Les femmes de la semaine du 17 au 23 décembre 2016
Hélène Demarly
23 décembre 2016

Les femmes de la semaine du 17 au 23 décembre 2016

23 décembre 2016
diaporama
Les femmes de la semaine du 10 au 16 décembre 2016
Hélène Demarly
16 décembre 2016

Les femmes de la semaine du 10 au 16 décembre 2016

16 décembre 2016
diaporama

Ses dernières vidéos

Toutes ses vidéos

Ses derniers films

Tous ses films

Inside Job

documentaire
sortie le 17 novembre 2010
Inside Job
 
1 commentaire - Christine Lagarde
  • avatar
    indignes -

    lagarde avec l'affaire tapis est une escroc et je m’étonne que vous en fassiez la promotion ; vous même vous êtes complice si vous ne le dénoncez pas

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]