Christophe Barratier

©Abaca, Briquet Nicolas
Pourtant né dans une famille de cinéastes, ayant notamment pour oncle un certain Jacques Perrin, Christophe Barratier ne s'est pas toujours destiné au septième Art. Guitariste, passionné de musique classique, il suit une formation à l'Ecole Normale de Musique de Paris. Il fonde par la suite un groupe, avec lequel il joue de nombreux concerts et remporte même plusieurs concours internationaux. Mais lorsque ce dernier se sépare, c'est justement son oncle - qui fut notamment partenaire à l'écran de Catherine Deneuve dans les films musicaux "Les demoiselles de Rochefort" (1967) et "Peau d'âne" (1970) réalisés par Jacques Demy - qui va décider autrement de son destin.

Celui-ci le fait entrer, en 1991, dans sa société de production Galatée Films. Christophe marche ainsi sur les pas de son père, Jacques Henri Barratier, et apprend le métier sur le tas. En tant que producteur, il ne tarde pas à être crédité pour quelques grands films : le conte animalier "Microcosmos : le peuple de l'herbe" réalisé par Claude Nuridsany et Marie Pérennou en 1995, le film d'aventure "Himalaya, l'enfance d'un chef" signé Éric Valli en 1999, puis le documentaire animalier "Le Peuple migrateur", de son oncle Jacques Perrin, Jacques Cluzaud et Michel Debats en 2001.

Définitivement converti au cinéma, Christophe Barratier décide cette année-là de se lancer à son tour derrière la caméra. Il signe le court-métrage "Les Tombales", adapté d'une nouvelle de Guy de Maupassant, avec Lambert Wilson, Carole Weiss et Kad Merad. Déjà sélectionné au festival de Clermont-Ferrand, le réalisateur et scénariste en herbe découvre alors, en visitant le château de Ravel voisin, le décor pour son prochain film...

C'est ainsi deux ans plus tard qu'il dévoile cette fois son premier essai en long. Sans doute inspiré de sa propre expérience musicale, et épaulé par Bruno Coulais, compositeur avec qui il travaille exclusivement depuis son intrusion au cinéma, Christophe Barratier signe "Les Choristes". Pour cette comédie musicale racontant la formation d'un choeur de chant dans un pensionnat en 1949, il retrouve Kad Merad (en professeur de sport), et dirige pour la première fois Gérard Jugnot (en gentil surveillant) ainsi que François Berléand (en directeur d'école tyrannique). Sans compter qu'il découvre un jeune talent, d'acteur et de chanteur, en la personne de ...
Jean-Baptiste Maunier.

Succès international, "Les Choristes" fait un carton en France, totalisant plus de sept millions d'entrées, et parvient notamment à s'exporter aux Etats-Unis - la chanson phare du film, Vois sur ton chemin, sera même reprise par Beyoncé... À peine lancé derrière la caméra, Christophe Barratier est par ailleurs déjà consacré : le film remporte deux César sur six nominations et entre même en compétition aux Oscars, pour "Meilleure chanson originale" et "Meilleur film en langue étrangère".

Fort de ce succès, le musicien devenu cinéaste revient, quatre ans plus tard, avec "Faubourg 36". Il reste ainsi dans l'univers musical, refait un bond dans le passé en plongeant dans les années 1930, et réunit encore une fois Gérard Jugnot et Kad Merad à l'écran. Après tout, pourquoi changer une recette qui marche ? Aussi Christophe Barratier retrouve-t-il encore ses deux acteurs fétiches, restant toujours dans le film d'époque, en 2011 pour "La nouvelle guerre des boutons". Son adaptation du fameux roman de Louis Pergaud (et de la comédie d'Yves Robert sortie en 1962) est dévoilée tout juste une semaine après celle de Yann Samuell. Si la sienne parvient à réaliser un meilleur score au box-office, les deux se voient néanmoins affligées du Gérard du (plus mauvais) film...

Dû ou non à cet échec, lorsque Christophe Barratier réinvestit les salles obscures en 2016 c'est cette fois dans un tout autre genre : il se penche sur l'affaire Kerviel, se basant sur son livre "L'engrenage, mémoires d'un trader" pour relater l'histoire du banquier notoire, de son arrivée à la Société Générale jusqu'à la crise financière de 2008 qui l'a vu sombrer. Pour ce drame biographique, le réalisateur tente également l'aventure avec de nouveaux acteurs, notamment le jeune talent Arthur Dupont et l'ex-financier devenu comédien, François-Xavier Demaison. Plutôt bien accueilli par la critique, le film ne fait toutefois pas le poids face au dernier venu des studios Pixar ("Le monde de Dory").

Comme pour se réconforter, Christophe Barratier décide en fin d'année de revenir à son plus grand succès : il adapte "Les Choristes" en comédie musicale. Les premières représentations sont annoncées pour février 2017 aux Folies Bergère à Paris, et seront suivies à partir d'octobre d'une tournée à travers l'Hexagone.

Filmographie :

2016 : L'Outsider
2011 : La nouvelle guerre des boutons
2008 : Faubourg 36
2004 : Les Choristes

Ses dernières news

Toutes ses news
Anne Sila sera la Marie de la comédie musicale "Jésus"
Clara Lemaire
29 mars 2017

Anne Sila sera la Marie de la comédie musicale ...

29 mars 2017
article
"Jésus", le nouveau spectacle musical de Pascal Obispo
Clara Lemaire
30 décembre 2016

"Jésus", le nouveau spectacle ...

30 décembre 2016
article
18 candidates Miss France déjà éliminées de la compétition
Justine Fiordelli
16 décembre 2016

18 candidates Miss France déjà éliminées de la ...

16 décembre 2016
article
Malika Ménard contrainte de quitter son domicile à cause des cafards ?
Hélène Garçon
25 novembre 2016

Malika Ménard contrainte de quitter son ...

25 novembre 2016
article

Ses derniers films

Tous ses films

L'Outsider

suspense
sortie le 22 juin 2016
L'Outsider

La Nouvelle guerre des boutons

comédie
sortie le 21 septembre 2011
La Nouvelle guerre des boutons

Océans

documentaire
sortie le 27 janvier 2010
Océans

Faubourg 36

musical
sortie le 24 septembre 2008
Faubourg 36
 
0 commentaire - Christophe Barratier
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]