Claude Miller

©Getty Images, Marc Ausset-Lacroix
En 1976, après trois courts-métrages professionnels ("Juliet dans Paris", "La Question ordinaire" et "Camille ou la comédie catastrophique"), il réalise son premier film, "La Meilleure façon de marcher", avec Patrick Dewaere et Patrick Bouchitey dans les rôles respectifs de deux animateurs d'une colonie de vacances des années 1960 : le premier est un macho intolérant et le second un homme efféminé. Cruel, le film met en scène les mécanismes pervers de l'homophobie et s'inspire des propres expériences de Claude Miller, ayant lui-même fréquenté des colonies de vacances où les moniteurs avaient une sexualité instable. Il reçoit trois nominations aux César dont celle du meilleur réalisateur.
Dès ce premier film, Claude Miller pose les fondations de ce qui sera son cinéma : un cinéma de l'intime dans lequel des hommes et des femmes ne sont pas réellement ce qu'ils montrent en apparence. Décortiquant le comportement humain, il tourne sa caméra vers tous les troubles et les ambiguïtés qu'il peut recéler.
L'année suivante, il est nommé à nouveau pour le thriller romantique "Dîtes-lui que je l'aime", avec Gérard Depardieu et Miou-Miou, mais ne rencontre pas le même succès. Claude Miller revient en 1981 avec "Garde à vue", un huis clos policier avec Lino Ventura en inspecteur tenace, Michel Serrault en notaire gardé à vue la nuit de la Saint-Sylvestre et Romy Schneider en compagne manipulatrice. Nommé huit fois aux César, il empoche le prix du meilleur scénario avec Michel Audiard, qu'il retrouvera pour "Mortelle randonnée" en 1983 avec Isabelle Adjani et Michel Serrault. Le film a pour sujet la perte d'un enfant : dénominateur commun à Audiard et Miller, qui ont tous deux perdu un enfant dans les années 1970.
Il révèle ensuite Charlotte Gainsbourg dans le succès populaire "L'Effrontée" (1985), dans lequel elle prête ses traits à une adolescente ingrate et touchante, fatiguée par sa vie qu'elle rêve meilleure, alors qu'elle se trouve en vacances chez son père pendant des grandes vacances d'été interminables. Ce rôle habité lui vaut le César du meilleur espoir féminin. Trois ans plus tard, la jeune comédienne tournera de nouveau pour Claude Miller dans "La Petite Voleuse" (1988), tiré d'un scénario écrit par François Truffaut, et qui rencontre là encore le public.
Au début des années 1990, le réalisateur emmène Richard Bohringer et sa fille Romane dans la France occupée à l'occasion de "L'Accompagnatrice" (1992), film tragique inspiré du roman psychologique du même nom signé Nina Berberova. Il fait ensuite ...
de Jean-Pierre Marielle un psychiatre s'entichant d'une jeunette de 25 ans avec qui il s'embarque sur les routes de Charente-Maritime dans "Le Sourire" (1994), puis décroche le Prix du jury pour "La Classe de neige" (1998), traitant d'une relation père-fils bancale sur fond de voyage scolaire chaotique.
Après le téléfilm "La Chambre des magiciennes" (2000), tourné en minicaméra DV et "Betty Fisher et autres histoires" (2001), avec Sandrine Kiberlain, le cinéaste revient au Festival de Cannes avec "La Petite Lili" en 2003, porté par Ludivine Sagnier et Julie Depardieu. Il retrouvera les deux actrices dans "Un secret" en 2007.
Deux ans plus tard, il réalise le documentaire "Marching Band" aux Etats-Unis, avant de travailler avec son fils Nathan sur le drame "Je suis heureux que ma mère soit vivante", un échec cinglant en salle. Après "Voyez comme ils dansent" en 2011 avec Marina Hands en documentariste nostalgique sur les routes du Canada, il réalise le biopic "Thérèse Desqueyroux", avec Audrey Tautou dans la peau de cette bourgeoise accusée d'avoir voulu empoisonner son mari. Claude Miller décède le 5 avril 2012, à l'âge de 70 ans, des suites d'une maladie avant que le film ne sorte (21 novembre). Il est ainsi présenté en clôture du Festival de Cannes 2012 en hommage.
Filmographie :
Réalisateur
2012 : Thérèse Desqueyroux
2011 : Voyez comme ils dansent
2009 : Marching Band
2009 : Je suis heureux que ma mère soit vivante coréalisé avec son fils Nathan Miller
2007 : Un secret
2003 : La Petite Lili
2001 : Betty Fisher et autres histoires
2000 : La Chambre des magiciennes
1998 : La Classe de neige
1994 : Le Sourire
1992 : L'Accompagnatrice
1992 : spot publicitaire Barilla
1988 : La Petite Voleuse
1985 : L'Effrontée
1983 : Mortelle randonnée
1981 : Garde à vue
1977 : Dites-lui que je l'aime
1976 : La Meilleure Façon de marcher
Acteur
2006 : Un ami parfait, de Francis Girod
2005 : La vie de Michel Muller est plus belle que la vôtre, de Michel Muller
1981 : Plein sud, de Luc Béraud
1979 : Félicité, de Christine Pascal
1978 : La Tortue sur le dos, de Luc Béraud
1976 : L'Ordinateur des pompes funèbres, de Gérard Pirès
1970 : L'Enfant sauvage, de François Truffaut
1967 : Deux ou trois choses que je sais d'elle, de Jean-Luc Godard
Récompenses :
2011 : Grand prix du jury pour Voyez comme ils dansent au Festival international du film de Rome
1998 : Prix du jury au Festival de Cannes pour La Classe de neige
1982 : César du meilleur scénario original ou adaptation pour Garde à vue

Ses dernières news

Toutes ses news
César : 10 dérapages vraiment gênants
Pauline Julien
19 février 2016

César : 10 dérapages vraiment gênants

19 février 2016
diaporama
Cannes 2013 : Audrey Tautou, maîtresse de cérémonie
09 avril 2013

Cannes 2013 : Audrey Tautou, maîtresse de ...

09 avril 2013
news
Ludivine Sagnier, nouvelle héroïne romantique ?
03 avril 2013

Ludivine Sagnier, nouvelle héroïne romantique ?

03 avril 2013
news
Audrey Tautou : Ses 10 plus beaux rôles
24 novembre 2012

Audrey Tautou : Ses 10 plus beaux rôles

24 novembre 2012
diaporama

Ses derniers films

Tous ses films

Au hasard Balthazar

drame
sortie le 4 novembre 2015
Au hasard Balthazar

Les Demoiselles De Rochefort

musical
sortie le 4 septembre 2013
Les Demoiselles De Rochefort

Thérèse Desqueyroux

drame
sortie le 21 novembre 2012
Thérèse Desqueyroux

Voyez comme ils dansent

drame
sortie le 3 août 2011
Voyez comme ils dansent
 
0 commentaire - Claude Miller
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]