Cypress Hill

©Abaca, Hahn Lionel/ABACA USA

Le groupe Cypress Hill a été créé par le rappeur Sen Dog. S'ensuivent d'autres membres, à savoir Mellow Man Ace, Muggs et B-Real. Sen (de son vrai nom Senen) est d'origine cubaine, sa famille émigre aux Etats-Unis dans les années 1980. Après avoir créé un premier groupe, DVX, la formation est repensée et rebaptisée Cypress Hill, inspirée de la rue homonyme de Los Angeles.

Après avoir écumé les bars pour se faire connaître, le groupe signe à Philadelphie au label Ruffhouse Records. Le premier album sera éponyme et voit le jour le 13 août 1991. Le premier single Phuncky Feel One marche plutôt bien. Il se vendra à deux millions d'exemplaires ce qui est un excellent score. En 1992, Cypress Hill foule le sol du festival de Lollapalooza.

Black Sunday est le second album du groupe et sort en 1993. Il est hissé au premier rang du Billboard 200. Insane the brain est le tube issu de cet album. L'album sera vendu pour près de 18 millions d'exemplaires.

A partir de 1993, Cypress Hill est sur tous les fronts : ils participent à la bande originale de Judgement Night avec Pearl Jam et Sonic Youth.

En 1995, c'est le troisième album de Cypress Hill qui voit le jour, III-Temple of Boom qui est hissé à la troisième place du Billboard 200 et R&B Albums. Une fois de plus, c'est un immense succès, l'album atteint le 2 millions de disques vendus. Au même moment, Sen Dog quitte le groupe pour former SX-10, une formation rap metal. En 1997, les autres ne tardent pas à faire la même chose, c'est une carrière solo pour chaque membre de Cypress.

En 1998, le groupe se reforme pour IV et les singles Tequila Sunrise et Dr. Greenthub fonctionnent à merveille. Deux ans plus tard, le groupe utilise plusieurs styles pour Skull & Bones, l'un est rap, l'autre est rock. Petit coup de génie, ils sortent deux singles l'un, Rock Superstar et l'autre Rap superstar pour une diffusion sur toutes les ondes...

Ce virage rock n'a d'ailleurs que très peu convaincu, notamment avec l'album Stoned Raiders. En 2004, Till Death Do Us Part est très reggae, Damian Marley est même appelé pour participer à l'élaboration du disque. Un passage en Europe se fait en 2009, Cypress Hill joue sur la scène des Eurockéennes.

2010 marque la sortie de Rise Up chez EMI. Cypress Hill s'ouvre au "commercial" en faisant appel à Marc Anthony et Pitbull pour la chanson Armada Latina.

En juin 2012, Cypress Hill et le musicien de dubstep Rusko publient un EP sobrement intitulé Cypress X Rusko.

B-Real alias Louis Freese est le leader du groupe.

Discographie :

2010 : Rise Up
2004 : Till Death Do Us Part
2001 : Stoned Raiders
2000 : Skull & Bones
1998 : Cypress Hill IV
1995 : Cypress Hill III : Temples of Boom
1993 : Black Sunday
1991 : Cypress Hill

Ses dernières news

Toutes ses news
Rock en Seine 2017 : The xx, PJ Harvey, Jain à l'affiche
Sébastien Jenvrin
07 mars 2017

Rock en Seine 2017 : The xx, PJ Harvey, Jain à ...

07 mars 2017
article
 
0 commentaire - Cypress Hill
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]