Damien Saez

©Abaca, Orban Thierry

C'est véritablement l'écriture, qu'il apprivoise au lycée Carnot de Dijon, qui le conduit à débuter une carrière de chanteur en solo, après avoir fait partie de quelques groupes amateurs ne correspondant pas à ses réelles ambitions.

Le baccalauréat en poche, direction Paris et le studio d'Alix Turrettini, le manager de Zazie, à qui il fait écouter ses premières compostions, une trentaine de morceaux piano-voix. L'émotion est au rendez-vous, cette émotion dans la voix, trémolos vibrants et douloureux, qui deviendra la patte de Damien Saez.

En 1999, après sa rencontre avec William Sheller, à qui il avait remis quelques-uns de ses textes, il signe avec le label Island d'Universal Music. Alors loin du foyer familial et de ses parents lui ayant martelé qu'ils étaient "d'accord pour la bohème, mais pas pour la subventionner", l'artiste cumule les boulots alimentaires pendant deux ans, tout en enregistrant son premier album, Jours étranges, un essai rock flirtant avec la pop, l'électro ou encore le jazz.

À l'aube des années 2000, la France découvre le single Jeune et con, un hymne de rébellion massivement diffusé sur les ondes, qui participera au succès de l'album, certifié double disque d'or, et vaudra à Damien Saez une nomination en tant que Révélation de l'année aux Victoires de la musique en 2001.

Amoureux de la langue française et de la poésie, il publie cette même année le recueil de poèmes À ton nom et participe à l'album-hommage à Georges Brassens baptisé Les Oiseaux de passage.

Artiste engagé, le chanteur ne mâche pas ses mots et chante tout haut ses opinions politiques, comme en témoigne le titre coup de poing Fils de France, publié sur Internet le 22 avril 2002 au lendemain du premier tour de l'élection présidentielle.

L'année 2002 est également marquée par la parution de son deuxième album, God Blesse, un patchwork de styles musicaux sur lequel on retrouve le morceau cru et polémique Sexe, figurant sur la bande originale du film Femme fatale, réalisé par Brian De Palma.

S'en suit l'album Debbie, édité chez Barclay, un album se voulant résolument plus rock et poétique. Classé à la 2ème place des charts en France, il est suivi, quatre ans plus tard, du triptyque Varsovie - L'Alhambra - Paris, sur lequel figure le titre Jeunesse lève-toi, une chanson écrite à l'occasion de l'élection présidentielle de 2007. Album dépouillé et entièrement acoustique, il contient de nombreuses ballades ayant notamment pour sujet la rupture - le chanteur s'étant séparé de sa compagne polonaise.

De nouveau nommé en 2009 aux Victoires de la musique dans la catégorie Album pop/rock de l'année, il sort dans la foulée son cinquième album, A Lovers Prayer, entièrement écrit et chanté en anglais.

Inspiré par des personnalités fortes du paysage musical français, il cite Jacques Brel, Serge Gainsbourg ou encore Noir Désir dans ses influences et fait écho à l'écrivain engagé Emile Zola avec son titre J'accuse, paru en 2010 sur l'album du même nom. L'année suivante, malgré la polémique autour de la pochette de l'album représentant une femme nue dans un chariot de supermarché, Damien Saez décroche une troisième nomination aux Victoires de la musique, dans la catégorie Album Rock.

Prolifique et sans langue de bois, l'artiste politiquement incorrect publie le triple album Messina en 2012, suivi de Miami en 2013, tout en donnant des concerts un peu partout en France et en Belgique. La pochette de l'album Miami, sur laquelle est mise en scène une bible cachant les fesses d'une femme, fera de nouveau l'objet d'une censure et son concert donné en juillet 2013 aux Francofolies terminera par une critique virulente du Ministère de la Culture.

Le 16 juin 2016, après trois ans d'absence sur la scène musicale et sur Internet, le chanteur publie une vidéo de 8 minutes sur le site www.culturecontreculture.fr. Une vidéo annonçant un vaste projet artistique intitulé Le Manifeste, et qui sera dévoilé au compte-goutte du 31 juillet 2016 au 31 juillet 2017.

Discographie :

2016 : Le Manifeste
2013 : Miami
2012 : Messina
2010 : J'accuse
2009 : A Lovers Prayer
2008 : Varsovie - L'Alhambra - Paris
2004 : Debbie
2002 : God blesse
1999 : Jours étranges

Ses dernières news

Toutes ses news
10 artistes politiquement engagés dans leurs textes
Clara Lemaire
17 mai 2017

10 artistes politiquement engagés dans leurs ...

17 mai 2017
diaporama
Saez enchaîne avec un triple album prévu le 10 mars
Sébastien Jenvrin
20 février 2017

Saez enchaîne avec un triple album prévu le 10 ...

20 février 2017
article
Damien Saez dévoile deux titres inédits sur les attentats
Clara Lemaire
10 novembre 2016

Damien Saez dévoile deux titres inédits sur ...

10 novembre 2016
article
5 chansons pour célébrer la jeunesse
Clara Lemaire
12 août 2016

5 chansons pour célébrer la jeunesse

12 août 2016
article
 
0 commentaire - Damien Saez
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]