Depeche Mode

©Getty Images, Photoshoot

Depeche Mode est repéré au début des années 1980 par le manager de Soft Cell et patron de Blizzard Records, qui choisit leur titre Photographic pour sa compilation Some Blizzard Album (1981). Mais c'est Daniel Miller, le fondateur de Mute Records qui les signe et qui sort leur premier single, Dreaming of Me. Le titre se classe directement dans le top 75 anglais, suivi par New Life, puis Just Can't Get Enough, leurs premiers succès en Angleterre. Tous ces morceaux sont extraits de leur premier album Speak and Spell où les synthétiseurs prennent une place priviliégiée.

Mais le futur de Depeche Mode est compromis lorsque Vince Clarke, principal parolier du groupe, décide de partir de son propre côté. Néanmoins, les acolytes décident de poursuivre l'aventure et se mettent à travailler sur A Broken Fame, qui paraît en 1982, et dont le single See You atteint la 6ème place du Top 40.

Le troisième album de Depeche Mode, Construction Time Again est nourri de la musique industrielle allemande et les paroles sont plus politisées que d'habitude. Elles sont notamment inspirées par les dérives du capitalisme des majors du disque. Le groupe s'inspire par la suite de l'amour, la religion, la sexualité, l'ennui, et les compositions sont principalement signées Martin L. Gore. Ce dernier confirme son intérêt pour la musique industrielle en intégrant beaucoup de bruits lourds et métalliques dans les morceaux.

Depeche Mode connaît son premier vrai succès international avec les titres People Are People en 1984, puis Master and Servant, qui propulse l'album Some Great Reward tout en haut de charts, et les emmène dans une tournée de plusieurs mois à l'automne 1984 et l'été 1985. Black Celebration (1986) confirme la popularité du groupe un peu partout dans le monde : les fans sont séduits par leur musique, très expérimentale pour l'époque.

Music For The Masses (1987) reflète une nouvelle approche musicale qui s'ouvre vers le rock synthétique, et entre pour la première fois dans le Top 40 américain. Depeche Mode devient alors l'un des groupes les plus en vue du moment aux côtés de U2, The Cure ou bien encore INXS.

En 1989 les musiciens entrent en studio à Milan pour travailler sur Violator qui contient les plus gros succès du groupe à ce jour : Personal Jesus, Policy of Truth, World In My Eyes et surtout Enjoy The Silence. Le World Violation Tour leur permet de remplir plusieurs stades aux États-Unis, et les tickets sont écoulés en quelques heures seulement.

Après l'immense succès de l'album, Depeche Mode revient en 1993 avec Songs of Faith and Devotion, mais le groupe va connaître quelques années noires : Gahan devient un véritable junkie, Gore s'isole et Fletcher essaye tant bien que mal de garder la barque à flot. Mais des tensions se font ressentir et le claviériste Alan Wilder, leur pilier créatif, décide de quitter le groupe en 1995.

Après une tentative de suicide, une overdose et un an de mise à l'épreuve, Dave Gahan entreprend une cure de désintoxication et peu de temps après annonce l'arrivée de Ultra (1997) qui remet le groupe dans le circuit : Depeche Mode se classe numéro 1 dans plusieurs pays dont l'Allemagne et l'Angleterre, et dans le Top 5 aux États-Unis. Quatre ans plus tard, ils reviennent avec Exciter (2001) qui atteint également la tête des ventes.

Les années 2000 marquent un renouveau dans la carrière du groupe, notamment grâce au disque Playing The Angel, salué par la critique. Après avoir sorti Best Of : Volume 1 (2006), Depeche Mode annonce la sortie de son douzième album, Sounds of the Universe (2009), puis Delta Machine (2013) qui confirme le comeback fracassant du trio.

Discographie :

2013 : Delta Machine
2009 : Sounds of the Universe
2005 : Playing the Angel
2001 : Exciter
1997 : Ultra
1993 : Songs of Faith and Devotion
1990 : Violator
1987 : Music for the Masses
1986 : Black Celebration
1984 : Some Great Reward
1983 : Construction Time Again
1982 : A Broken Frame
1981 : Speak and Spell

Récompenses :

2006 : MTV Europe Music Award du meilleur groupe
1991 : Brit Award du meilleur single britannique pour Enjoy The Silence

Ses dernières news

Toutes ses news
Depeche Mode : 3 bonnes raisons d'écouter "Spirit"
Sébastien Jenvrin
21 mars 2017

Depeche Mode : 3 bonnes raisons d'écouter...

21 mars 2017
article
Depeche Mode proclamé "groupe officiel de l'Alt-Right" par un néo-nazi
Sébastien Jenvrin
24 février 2017

Depeche Mode proclamé "groupe officiel de...

24 février 2017
article
Depeche Mode dévoile le single "Where's The Revolution"
Clara Lemaire
03 février 2017

Depeche Mode dévoile le single "Where's...

03 février 2017
article
Benoît Hamon, fan de Téléphone, The Cure et Joy Division
Sébastien Jenvrin
25 janvier 2017

Benoît Hamon, fan de Téléphone, The Cure et Joy...

25 janvier 2017
article
 
0 commentaire - Depeche Mode
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]