Dick Rivers

©Abaca, Mousse/ABACA
Hervé Fiorneri voit le jour après la guerre en 1945 à Villefranche-sur-mer dans le sud de la France. Le petit Hervé, dont les parents sont bouchers, vit encore loin des strass et des paillettes de la scène et ne connaît pas encore grand chose au rock'n'roll. Relativement peu intéressé par l'apprentissage même de la musique, il est instinctivement poussé vers la chanson. Une voix va le conforter dans cette idée et pas n'importe laquelle : celle du tourbillon Elvis Presley qui va décider de son futur.

Hervé écoute ce beau jeune homme utiliser des sons et des rythmes qui révolutionneront la musique à tout jamais, mais aussi l'Amérique, pays qui le fascine depuis toujours. Guidé par cette passion sans faille, il monte son premier groupe dans le sud baptisé Les Chats Sauvages en 1961. Par la même occasion, il se baptise Dick Rivers, nom inspiré par un des personnages interprétés par Le King dans l'un de ses films. Le groupe travaille beaucoup et peut monter à Paris enregistrer un 45 tours. Mais dès 1962 et une popularité du groupe grandissante (principal concurrent des Chaussettes noires, le groupe d'un certain Eddy Mitchell), Dick Rivers veut absolument tenter le tout pour le tout et commencer une carrière seul.

"Baby John", son album solo, voit le jour en 1962 et se vend plutôt bien. Dick Rivers évolue à la même époque qu'Eddy Mitchell comme évoqué mais surtout l'idole des jeunes, Johnny Hallyday. Rivers a toujours été un peu plus en retrait des médias que les deux autres et parfois injustement critiqué, notamment pour son look trop poussé "à l'américaine". Pourtant, il est l'un des trois à avoir multiplié les collaborations les plus prestigieuses et livre des albums très techniques dont le résultat est toujours apprécié des mélomanes et des passionnés du rock'n'roll. Parmi les tubes de ses débuts, on peut noter Va t'en va t'en ou Go Now.

Les années 1970 lui font défaut comme pour beaucoup de chanteurs rock, puisque le mouvement hippie prend le dessus et le rock'n'roll ne disparaît pas, mais affole moins les foules. Dick Rivers signe en revanche au label de ses rêves, le label RCA qui n'est autre que celui de son idole Elvis Presley. Dick Rivers ne perd pas l'amitié de son public et s'en découvre même un nouveau au Canada, où son succès n'a jamais été démenti. Le groupe Labyrinthe requinque la carrière du chanteur qui sort un album baptisé avec une pointe d'humour "Dick'n'roll". L'album se vend bien, mais c'est en 1972 que Dick Rivers atteint un certain niveau de notoriété sur la scène rock'n'roll française que d'autres n'ont pas... Le chanteur est effectivement à l'affiche de l'Olympia aux côtés de Jerry Lee Lewis et même des Doors. Selon sa biographie, Dick Rivers aurait offert l'une de ses premières parties, et de fait, l'une des premières scènes de Coluche lors d'un nouvel Olympia en 1973.

En 1981, il retrouve Les ...
Chats Sauvages après vingt ans de séparation et enregistre un nouvel opus qui ne parvient pas à convaincre. Il réagit en revenant en solo et sort l'année d'après, "Sans légende" avec le tube Cinderella. Il anime ensuite une émission avec Alain Chabat sur RMC, L'âge d'or.

En 1992 sort une compilation, "Les Grandes Chansons" mettant en lumière les plus gros succès de Dick au Canada, un disque qui devient par ailleurs disque d'Or et disque de platine en 1993. En 1997, le chanteur célèbre ses cinquante ans à l'Olympia, toujours, soutenu par le guitariste Eric Clapton et Mick Taylor, ancien Rolling Stones. Il s'ouvre également à la nouvelle génération d'autres-compositeurs qui imaginent pour Dick un album, "Vivre Comme ça", en 1998. André Manoukian prête notamment sa plume pour cet exercice.

En 2002, il s'improvise une nouvelle fois animateur radio, dont la voix profonde et chaude - qu'il prête d'ailleurs à Sher Kan le tigre de Walt Disney dans "Le livre de la jungle 2" - conte aux auditeurs de France Bleu l'histoire du rock dans Very Dick. Il se rapproche encore plus près de la nouvelle génération avec un nouvel opus éponyme, où des artistes aussi variés que talentueux lui livrent des textes convaincants. Derrière cet album, Matthieu Chedid ou encore Benjamin Biolay et Mickey 3D.

Trois albums sortent dans les années 2010, "Mister D" (2011), "Gran' Tour" (2012) et enfin "Rivers" en 2014 où l'on découvre notamment la chanson Pas de vainqueur, très beau titre dont la profondeur de la voix et du rythme rappelle les chansons de l'homme en noir, Johnny Cash. Ces opus qui sont pour la plupart des francs succès commerciaux et critiques permettent à Dick Rivers de se refaire une santé médiatique, se débarrassant de fait de l'image injustement poussiéreuse que l'on voulait lui attribuer, mettant en exergue son véritable talent vocal, amoureux des beaux textes et des mélodies techniques, toujours sincèrement rock'n'roll.

Discographie :

2014 : Rivers
2012 : Gran'Tour
2011 : Mister D
2008 : L'homme sans âge
2006 : Le mauvais joueur
2003 : AutoRivers
2001 : Amoureux de vous !
1999 : Tu n'es plus là
1998 : Vivre comme ça... entre la terre et l'amour
1996 : AuthenDick
1995 : Plein soleil
1994 : En concert au Capitole
1993 : Les grandes chansons de Buddy Holly
1991 : Holly days in Austin
1989 : Linda Lu Baker
1985 : Coup de tête
1983 : Rock'n'roll poète
1982 : Sans légende
1980 : Tendre Teddy Boy
1979 : De luxe
1978 : Je continue mon rock'n'slow
1977 : Dixie
1976 : Mississippi River's
1975 : Va, va, va
1975 : The Dick Rivers Connection
1974 : Rock & roll Star
1972 : The rock machine
1972 : Rockin' along... the River's country side
1971 : Bye bye Lily
1971 : Dick n'roll
1969 : L' ? ou L'interrogation
1968 : Dick Rivers Story
1966 : Mister Pitiful
1965 : J'ai embrassé une fille
1964 : Rien que toi
1964 : Voulez-vous danser ?
1964 : Je ne suis plus rien sans toi
1963 : Je ne peux pas t'oublier
1962-63 : Je suis bien

Ses dernières news

Toutes ses news
EXCLU - Pain-Noir : "On peut chanter en français sans être Dick Rivers"
Sébastien Jenvrin
19 octobre 2015

EXCLU - Pain-Noir : "On peut chanter en ...

19 octobre 2015
article

Ses dernières vidéos

Toutes ses vidéos

Ses derniers films

Tous ses films

Mi-temps

comédie
sortie le 1 janvier 2017
Mi-temps

Un amour de fantôme

comédie
sortie le 1 janvier 2007
Un amour de fantôme

Le Furet

comédie
sortie le 29 octobre 2003
Le Furet

La nuit du risque

drame
sortie le 1 janvier 1986
La nuit du risque

Sa discographie avec

Toute sa discographie
Dick Rivers
Dick Rivers
Dick Rivers
60's
60's
Dick Rivers
A Séville
A Séville
Dick Rivers
L’été yéyé
L’été yéyé
Dick Rivers
 
0 commentaire - Dick Rivers
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]