Dieudonné

Fils d'une sociologue française et d'un expert-comptable camerounais, Dieudonné grandit en banlieue parisienne, dans les Hauts-de-Seine puis dans l'Essonne, habitant successivement à Anthony, Bagneux et Verrières-le-Buisson. Élevé dans un milieu populaire et plutôt de gauche, il ne va pas au bout de ses études et quitte deux lycées, à Sceaux et Vanves, sans obtenir son baccalauréat. Direction les petits boulots, notamment comme commercial polyvalent, entrelacés de longues durées de chômage. Périodes où il commence à s'essayer à l'écriture de sketches comiques et à se produire dans des café-théâtres de la capitale.

Cette passion pour l'humour, Dieudonné la partage avec l'un de ses anciens camarades de terminale, Élie Semoun, qu'il rencontre au début des années 1980. Ensemble, ils forment dix ans plus tard le duo à succès Élie et Dieudonné. Jusqu'en 1997, les deux compères jouent avec malice sur les origines africaines du second et juives du premier, si bien qu'ils se voient considéré comme le symbole de l'anti-racisme. Cet humour à la Hara-Kiri, tournant en dérision les questions de société mais toujours avec bienveillance, les Laurel et Hardy (Elie le petit et Dieudo l'imposant) de la scène française l'ont porté deux fois sur scène.

La première en 1992 avec le spectacle "Élie et Dieudonné au Théâtre du Splendid Saint-Martin" mis en scène par Pascal Légitimus, la seconde quatre ans plus tard dans "Élie et Dieudonné en garde à vue". Un film verra les mettra même en vedette en 1998 : "Le Clone", réalisé par Fabio Conversi. Cette apparition sur grand écran sera leur seule et unique ensemble puisque le duo, brouillé peu de temps après le tournage et sa sortie en salles, va mettre un terme à leur collaboration en 1997 à la suite de différents artistiques et financiers.

Depuis, les deux trublions ont pris des chemins bien différents, Élie promulguant un humour toujours bon enfant, Dieudonné, un humour féroce et outrageant. D'ailleurs, Elie Semoun avouera maintes fois réprouver "toutes ses idées nauséabondes", évoquant par la même les prises de position sévères de son acolyte sur le racisme notamment. Comme beaucoup, Élie Semoun ne reconnait plus celui qui l'a accompagné pendant dix ans. Distillant à l'époque un humour antiraciste, Dieudonné a en effet basculé depuis le début des années 2000 dans des sketchs au vitriol au travers desquels il fait transparaitre son militantisme.

Jugé pourtant comme l'un des meilleurs humoristes de sa génération et digne héritier de la bande de Charlie Hebdo, après ses spectacles "Dieudonné tout seul" (1997), "Pardon Judas" (2001), "Cocorico" (2002) et "Le Divorce ...
de Patrick" (2003), qui lui vaut le Grand Prix de l'humour noir, l'humoriste, qui commençait à déranger mais continuait d'amuser, n'amuse plus aujourd'hui les défenseurs des droits de l'homme comme la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme (LICRA) et le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF).

Ses propos choquants et son rapprochement de l'extrême-droite conjugués à divers frasques dans les médias et son célèbre geste de la quenelle, devenu au fil des années un jeu pratiqué par ses fans, font de lui l'ennemi numéro 1 dans l'Hexagone. Pas moins d'une vingtaine de procès lui seront intentés jusqu'en 2016 dont la majorité concernent des affaires de diffamation.

"Le Mur" (2013), l'un de ses derniers spectacles, marque un tournant dans la carrière de l'humoriste, qui, bien que déjà condamné plusieurs fois pour incitation à la haine raciale, se voit pour la première fois pris pour cible par le gouvernement de François Hollande. Le soir du 9 janvier 2014, alors que Dieudonné doit se produire au Zénith de Nantes, le préfet de Loire-Atlantique interdit sa représentation. Les villes de Tours et d'Orléans suivront le pas.

Depuis, Dieudonné a présenté trois nouveaux spectacles : "La Bête immonde" (2014), "En paix" (2015) et "Les médias" (2016), principalement joués au théâtre de la Main d'or, qu'il loue depuis 1999. N'apparaissant plus au cinéma et à la télévision depuis 2004, l'artiste a néanmoins donné au cours de sa carrière la réplique à Valérie Lemercier et Claude Rich dans "Le Derrière" (1999), joué un redoutable tueur à gages fou d'amour dans "HS Hors Service" (2001) et prêté ses traits à Caius Céplus dans "Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre" (2002).

Filmographie :

2004 : Casablanca Driver, de Maurice Barthélémy
2004 : La Méthode Bourchnikov, de Grégoire Sivan
2004 : Les Onze Commandements, de François Desagnat et Thomas Sorriaux
2003 : Les Clefs de bagnole, de Laurent Baffie
2003 : Soyez prudents..., de Lionel Gédébé (Téléfilm)
2003 : Caméra Café (Série TV)
2002 : Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre, d'Alain Chabat
2001 : HS Hors Service, de Jean-Paul Lilienfeld
2001 : Voyance et Manigance, d'Eric Fourniols
2001 : Philosophale, de Farid Fedjer
1999 : Vive nous, de Camille de Casabianca
1998 : Le Derrière, de Valérie Lemercier
1997 : Le Clone, de Fabio Conversi
1997 : Le Déménagement, d'Olivier Doran
1997 : Didier, d'Alain Chabat
1992 : Les Taupes-niveaux, de Jean-Luc Trotignon (Téléfilm)
1992 : Maguy (Série TV)
1991 : Vivement lundi ! (Série TV)
1991 : Marc et Sophie (Série TV)

Récompense :

2003 : Grand Prix de l'humour noir dans la catégorie spectacle pour le one-man-show "Le Divorce de Patrick"

Ses dernières news

Toutes ses news
Ces hommes célèbres qui mesurent moins d'1m65
Marc-Emmanuel Adjou
18 août 2017

Ces hommes célèbres qui mesurent moins d'1m65

18 août 2017
diaporama
Une ancienne star du porno se présente aux législatives
Hélène Garçon
08 juin 2017

Une ancienne star du porno se présente aux ...

08 juin 2017
article
Quand les people se présentent aux élections
Fabien Gallet
18 mai 2017

Quand les people se présentent aux élections

18 mai 2017
article
Arthur : l'antisémitisme l'a poussé à quitter la France
Fabien Gallet
06 mai 2017

Arthur : l'antisémitisme l'a poussé à quitter ...

06 mai 2017
article

Ses derniers films

Tous ses films

Casablanca Driver

comédie
sortie le 30 juin 2004
Casablanca Driver

Les 11 commandements

comédie
sortie le 4 février 2004
Les 11 commandements

Les Clefs de bagnole

comédie
sortie le 10 décembre 2003
Les Clefs de bagnole

Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre

comédie
sortie le 30 janvier 2002
Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre
 
0 commentaire - Dieudonné
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]