Douglas Hodge

©Getty Images, Walter McBride
C'est grâce à ses imitations de comédiens et autres célébrités pratiquées dans les clubs de Londres, que Douglas Hodge obtient une place au Royal Academy of Dramatic Arts. Déçu par le manque d'esprit artistique et bohème de la prestigieuse école, il ne termine pas sa formation, mais parvient néanmoins à entrer au sein de la fameuse Royal Shakespeare Company. C'est auprès d'elle qu'il se lance sur la scène anglaise en 1983.

Après avoir incarné des personnages aussi connus qu'Hamlet ou Roméo, imaginés par le plus célèbre des dramaturges britanniques, Douglas Hodge joue à partir de 1993 presque exclusivement dans des pièces du Prix Nobel de Littérature Harold Pinter, à commencer par "No Man's Land". En 2004, il choisira même son "Dumb Waitor" pour faire ses débuts en tant que metteur en scène à l'Oxford Playhouse.

Celui qui s'est entre-temps confortablement installé sur le petit écran britannique, à travers nombreuses séries et téléfilms, continue d'exceller sur les planches, ne recevant d'ailleurs ses premières récompenses qu'à l'approche de la cinquantaine. Alors qu'il a déjà montré ses talents de chanteur face à Ewan McGregor dans le musical Guys and Dolls en 2005, Douglas Hodge remporte un succès foudroyant en 2008 avec une adaptation en chansons de la fameuse comédie de Jean Poiret, "La cage aux folles". Son interprétation du célèbre personnage incarné par Michel Serrault dans l'original, Albin, le mène jusqu'à Broadway où il reçoit en 2010 un prestigieux Tony Award.

Deux ans plus tard, l'acteur retourne sur la célèbre scène new-yorkaise pour jouer le rôle-titre de "Cyrano de Bergerac" au sein de la Roundabout Theatre Company. L'année suivante, il revient à Londres pour une nouvelle comédie musicale, l'adaptation acclamée de "Charlie et la chocolaterie" par Sam Mendes, dans laquelle il interprète le fameux Willy Wonka.

S'il y est nettement moins présent, Douglas Hodge a également participé à quelques films notables du grand écran depuis ses premiers pas au cinéma en 1988, dans "Salome's Last Dance", interprétation du réalisateur Ken Russell de la pièce d'Oscar Wilde. On le retrouve ainsi aux côtés d'Anthony Hopkins et Kyle MacLachlan dans "The Trial" (1993) de David Hugh Jones, basé sur "Le Procès" de Kafka, avec son compatriote Ewan McGregor dans "Amour & Conséquences" (2005) d'Edward Blum, auprès de Russell Crowe dans la superproduction "Robin des bois" (2010) signée Ridley Scott, ou encore dans le biopic "Diana" (2013) d'Oliver Hirschbiegel avec Naomi Watts dans le rôle-titre.

Celui qui a également pris le temps d'enregistrer deux albums, "Cowley Road Songs" (2005) et "Night Bus" (2010), n'arrête toujours pas de chômer à 56 ans. S'il vient de clore la série "Penny Dreadful", terminée après trois saisons, Douglas Hodge sera ...
prochainement de retour sur le grand écran pour le drame aux airs de Renaissance "Tulip Fever" de Justin Chadwick, auprès notamment de Christoph Waltz, Cara Delevingne, Alicia Vikander et Zach Galifianakis. Côté planches, il est par ailleurs en train de développer une nouvelle comédie musicale pour la compagnie anglaise The Stable.

Filmographie :

2017 : Tulip Fever, de Justin Chadwick
2016-2015 : Penny Dreadful (Série TV)
2016 : The Night Manager (Série TV)
2016 : The Good Wife (Série TV)
2013 : Diana, d'Oliver Hirschbiegel
2013 : Le monde magique d'Oz, de Dan St. Pierre et William Finn (Film d'animation)
2012 : The Town (Série TV)
2012 : Secret State (Série TV)
2012 : Bert & Dickie, de David Blair
2012 : One Night (Série TV)
2010 : Outnumbered (Série TV)
2010 : Robin des Bois, de Ridley Scott
2010 : Skins (Série TV)
2010 : Arena (Série TV documentaire)
2009 : The Descent: Part 2, de John Harris
2009 : Unforgiven (Série TV)
2007 : The Whistleblowers (Série TV)
2007 : Mansfield Park, d'Iain B. MacDonald (Téléfilm)
2007 : The Lift, de James Hawes (Téléfilm)
2006 : Amour & conséquences, d'Edward Blum
2005 : MI-5 (Série TV)
2004 : Vanity Fair : La foire aux vanités, de Mira Nair
2004-2003 : Red Cap (Série TV)
2002 : Blue Heelers (Série TV)
2001 : The Russian Bride, de Nicholas Renton (Téléfilm)
2001 : Red Cap, de David Richards (Téléfilm)
2001 : The Way We Live Now (Série TV)
2000 : The Canterbury Tales (Série TV)
2000 : The Law, de Juliet May (Téléfilm)
1999 : Shockers: Dance, de Richard Clark (Téléfilm)
1998 : La muselière (Série TV)
1997 : Rules of Engagement, de Charles McDougall (Téléfilm)
1997 : The Uninvited (Série TV)
1996 : Only Fools and Horses.... (Série TV)
1996 : Une vie normale, d'Angela Pope
1996 : My Wonderful Life (Série TV)
1996 : True Love, de Simon Massey (Téléfilm)
1995 : It Could Be You, de Christopher Morahan (Téléfilm)
1995-1994 : Screen Two (Série TV)
1994 : Open Fire, de Paul Greengrass (Téléfilm)
1994 : Broken Lives, de Vanessa Engle (Téléfilm)
1994 : Middlemarch (Série TV)
1993 : The Trial, de David Hugh Jones
1992 : Anglo Saxon Attitudes (Série TV)
1992 : Le manoir du secret (Série TV)
1991 : Buddy's Song, de Claude Whatham
1990-1989 : Capital City (Série TV)
1989 : Raiders, de Colin Bucksey
1989 : Diamond Skulls, de Nick Broomfield
1989 : Behaving Badly (Série TV)
1988 : Rumpole of the Bailey (Série TV)
1988 : King & Castle (Série TV)
1988 : Salome's Last Dance, de Ken Russell
1988 : La brigade du courage (Série TV)
1988 : The Modern World: Ten Great Writers (Série TV documentaire)
1988 : Me and My Girl (Série TV)
1986 : Sorry! (Série TV)
1985 : Alas Smith & Jones (Série TV)

Discographie :

2010 : Night Bus
2005 : Cowley Road Songs

Récompense :

2010 : Tony Award du Meilleur acteur dans une comédie musicale, pour "La cage aux folles"

Ses dernières vidéos

Toutes ses vidéos

Ses derniers films

Tous ses films

Red Sparrow

suspense
sortie le 21 mars 2018
Red Sparrow

Tulip Fever

comédie romantique
sortie le 1 janvier 2017
Tulip Fever

Beirut

suspense
sortie le 1 janvier 2017
Beirut

Diana

biopic
sortie le 2 octobre 2013
Diana

Sa discographie avec

Toute sa discographie
Night Bus
Night Bus
Douglas Hodge
 
0 commentaire - Douglas Hodge
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]