Edson Arantes do Nascimento

  • En bref
  • 1 news
  • vidéos
  • photos
  • Filmographie
  • Discographie

C'est à 11 ans qu'il est repéré par un entraîneur, et intègre deux ans plus tard, l'équipe du Baura AC. Il va y rester jusqu'en 1956, date à laquelle il suit son entraîneur Waldemar de Brito au sein du club Santos. Il marque son premier but lors de son premier match. Pelé n'a pas encore 16 ans mais c'est déjà le début d'une carrière de légende.

En 1958, et à seulement 17 ans, le débutant intègre l'équipe nationale et participe à sa première Coupe du monde, dont il est à l'époque le plus jeune participant. Le Brésil remporte la victoire, et Pelé, en inscrivant six buts en seulement trois matchs, devient, de retour au pays, une véritable star.

Malgré ses exploits, il reste au club de Santos, et ce jusqu'en 1974, car le Brésil, en le déclarant "trésor national non exportable", lui interdit de rejoindre les clubs européens où il aurait pu être mieux payé.

En 1962, le désormais célèbre numéro 10 dispute sa seconde Coupe du monde, qu'il remporte à nouveau avec son équipe.

Quatre ans plus tard, le Brésil, que l'on croit alors imbattable, réalise malgré tout un mondial décevant. À cause de plusieurs agressions de la part de joueurs adverses sur le terrain, Pelé est lourdement blessé, et c'est depuis le banc de touche qu'il regarde le Seleção se faire éliminer dès le premier tour.

Mais le roi Pelé refuse d'en rester là. En 1969, il inscrit son 1000ème but au mythique stade Maracanã, où mettant toutes les tribunes en liesse, le match sera même suspendu pendant 20 minutes pour fêter ça. Et c'est en 1970 que le joueur montre toute l'étendue de son talent, en remportant à nouveau la Coupe du monde au Mexique, un triplé historique. Au lendemain de la victoire, le journal Sunday Times titra "Comment épelez-vous Pelé ? D-I-E-U". Malgré ce statut de star mondiale du ballon rond, il prend se retraite internationale l'année suivante.

En 1975, après de nombreuses victoires dans son pays et 3 mondiaux remportés (seul joueur au monde a réussir cet exploit), le désormais mythique Pelé quitte le club de Santos et s'envole pour les États-Unis direction New York, où il rejoint l'équipe des Cosmos. Il va contribuer à la popularisation du sport au pays de l'oncle Sam, où le "soccer" est alors confidentiel. En 1977, il remporte avec son équipe américaine le titre de champion des États-Unis.

Mais après de multiples blessures, la "Perle noire" doit arrêter définitivement le football en 1977. À 37 ans, et avec des statistiques incroyables dont le record mondial de 1281 buts inscrits en 1363 matchs, il entre dans la légende du foot.

À la retraite, il s'engage alors dans l'humanitaire et se sert de sa renommée internationale pour aider l'UNESCO et l'ONU, en y devenant ambassadeur. En 1995, il prend même la tête du ministère des sports brésilien, jusqu'en 1998. Mais Pelé n'abandonne pas pour autant le foot, et en 2014, il est même l'ambassadeur international de la Coupe du monde. Le Brésilien reste toujours considéré par beaucoup comme le meilleur footballeur de l'histoire.

Filmographie :

1969 : Os Estranhos (Série TV)
1971 : O Barão Otelo no Barato dos Bilhões
1973 : A Marcha
1978 : Os Trombadinhas
1981 : Escape to Victory (À nous la victoire), de John Huston
1983 : A Minor Miracle
1985 : Pedro Mico
1986 : Os Trapalhões e o Rei do Futebol
1987 : Hotshot (Football Kid) de Rick King
1990 : Solidão, Uma Linda História de Amor
2001 : Mike Bassett : England Manager
2004 : ESPN SportsCentury

Récompenses :

1999 : Élu Athlète du siècle par le Comité International Olympique
2014 : Ballon d'or d'honneur
Joueur du XXème siècle par la FIFA

Palmarès :

Champion de l'État de Sao Paulo: 1956, 1958, 1960, 1961, 1962, 1964, 1965, 1967, 1968, 1969 et 1973 avec Santos
Vainqueur de la Copa Roca : 1957 et 1963 avec le Brésil
Champion du monde : 1958, 1962 et 1970 avec le Brésil
Vainqueur de la Copa Libertadores : 1961 et 1962 avec Santos
Vainqueur de la Coupe du Brésil : 1961, 1962, 1963, 1964 et 1965 avec Santos
Vainqueur de la Coupe intercontinentale : 1962 et 1963 avec le club Santos
Vainqueur de la Recopa Sudamericana : 1968 avec Santos
Vainqueur de la Supercoupe des champions intercontinentaux: 1968 avec Santos
Champion des États-Unis : 1977 avec le New York Cosmos

Ses dernières news

Toutes ses news
Les footballeurs devenus acteurs : bons ou mauvais ?
25 septembre 2012

Les footballeurs devenus acteurs : bons ou ...

25 septembre 2012
news
 
0 commentaire - Edson Arantes do Nascimento
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]