Elliott Smith

©Getty Images

Elliott Smith, tout comme sa mère, subit alors des violences de la part de son beau-père, ce qui influencera ses textes, hantant nombre de ses morceaux. À l'âge de 9 ans, il commence l'apprentissage du piano et de la guitare, avant d'écrire sa première chanson quatre ans plus tard.

Adolescent, il est fasciné par les Beatles. À 14 ans, il part vivre avec son père dans l'Oregon à Portland, où il joue au lycée dans le groupe Stranger Than Fiction. Diplômé en philosophie et science politique en 1991, il fonde le groupe punk Heatmiser avec Neil Gust, Tony Lash, et Brandt Peterson, qui se sépare finalement en 1995 après avoir signé chez Virgin Records et sorti l'album Mic City Sons. Il publie l'album solo très épuré Roman Candle chez Cavity Search Records en 1994. Joué à la guitare acoustique et sans arrangements, il est empreint d'une certaine noirceur, évoquant les thèmes de la dépression, de la trahison et des psychotropes.

Son deuxième album, paru l'année suivante, est simplement baptisé Elliot Smith. Il est publié sur le label Kill Rock Stars, suivi de Either/Or en 1997, toujours sur le même label. Il aborde cette fois les thèmes de la peur, de la mort et de Dieu. La même année, il compose le titre Miss Misery pour la bande originale deWill Hunting de Gus Van Sant, puis enregistre un an plus tard une reprise a cappella de Because des Beatles pour le film American Beauty de Sam Mendes. En 2001, le réalisateur Wes Anderson inclut Needle In The Hay dans son film La Famille Tenenbaum, après avoir renoncé à une reprise de Hey Jude par Elliott Smith à cause de ses problèmes de santé.

Lourdement atteint par la dépression, le chanteur tente de se suicider en 1998 en se jetant d'une falaise. Son quatrième album XO, cette fois-ci publié chez DreamWorks SKG, innove par ses nombreuses pistes au piano. Il devient le disque le plus vendu de sa carrière. En 2000 sort Figure 8, son cinquième album, enregistré en partie aux studios Abbey Road, clin d'oeil à ses idoles. Devenu dépendant à l'héroïne au cours de sa tournée, Elliott Smith se sépare de sa manager, qui l'accompagnait pourtant depuis son tout premier disque. Il débute alors l'enregistrement d'un nouveau disque avec le producteur Jon Brion, puis décide de l'abandonner, rongé par l'alcool et la drogue, et demande au label Dreamworks SKG de rompre son contrat sous la menace du suicide.

Après avoir suivi une cure de désintoxication à Beverly Hills en 2002, il décède le 21 octobre 2003 à Los Angeles à l'âge de 34 ans de deux coups de couteau portés à la poitrine au cours d'une dispute avec sa petite amie Jennifer Chiba. Un message laissé sur un post-it et attribué à Elliott Smith accrédite alors la thèse du suicide, même si l'enquête se poursuit toujours actuellement.

Un an après son décès sort son sixième album posthume From A Basement on the Hill, après quatre ans de production. Pour les dix ans de la mort d'Elliott Smith, le réalisateur Nickolas Rossi lui consacre le film documentaire Heaven Adores You. Riche en archives sonores et VHS, le long-métrage revient à travers les ports d'attache que représentaient pour lui Portland, New York et Los Angeles sur son existence, en recueillant de nombreux témoignages du cercle de ses amis proches.

Discographie :

1994 : Roman Candle
1995 : Elliott Smith
1997 : Either/Or
1998 : XO
2000 : Figure 8
2004 : From a Basement on the Hill (posthume)

Ses dernières news

Toutes ses news
10 artistes qui ont sombré dans la dépression
Sébastien Jenvrin
29 mars 2017

10 artistes qui ont sombré dans la dépression

29 mars 2017
diaporama
10 chansons écrites par amour
Sébastien Jenvrin
07 décembre 2016

10 chansons écrites par amour

07 décembre 2016
diaporama
Le groupe culte Grandaddy revient avec deux nouvelles chansons
Sébastien Jenvrin
09 septembre 2016

Le groupe culte Grandaddy revient avec deux ...

09 septembre 2016
article
Frank Ocean : 5 choses à savoir sur "Blonde", son nouvel album
Sébastien Jenvrin
22 août 2016

Frank Ocean : 5 choses à savoir sur ...

22 août 2016
article
 
0 commentaire - Elliott Smith
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]