Eric Darnell

©Abaca, Aflo
Eric Darnell étudie d'abord le journalisme audiovisuel à l'Université du Colorado. S'il s'avère vite bien plus intéressé par la caméra que l'actualité en elle-même, le jeune homme poursuit sa formation jusqu'au diplôme. Après quoi il réalise ses tous premiers films dans son sous-sol, des projets amateurs qui lui permettront, quatre ans plus tard, d'entrer au prestigieux California Institute of Arts. Il y est encore étudiant lorsqu'il obtient en 1990 son premier cachet professionnel, et pas des moindres : la réalisation d'un clip pour le titre Get Up de R.E.M..

Une fois son Master des beaux-arts obtenu, Eric Darnell s'en va travailler, dès 1991, pour la société de production d'animation Pacific Data Images. Il y réalise l'année suivante son premier court, "Gas Planet", auréolé au Festival international d'animation d'Ottawa d'un Prix spécial du jury. Fort de ce succès, le prodige rejoint en 1995 une nouvelle compagnie créée entre autres par un certain Steven Spielberg et un ancien de Walt Disney, Jeffrey Katzenberg, dénommée DreamWorks Pictures.

C'est pour cette dernière qu'Eric Darnell réalise, au côté de Tim Johnson, son premier film d'animation en 1998. "Fourmiz", l'histoire d'une fourmi qui se détache de sa colonie autoritaire, bénéficie d'un casting de choc : Woody Allen prête sa voix au personnage principal, Z, tandis que Sylvester Stallone est Weaver, Sharon Stone la Princesse Bala, Jennifer Lopez Azteca, ou encore Christopher Walken le Colonel Cutter. Étant l'un des premiers longs-métrages réalisés par ordinateur, et le tout premier de DreamWorks, "Fourmiz" connaît un joli succès au box-office avec plus de 170 millions de dollars de recettes dans le monde - toutefois bien loin de son ...
concurrent "1001 Pattes", qui vaut à Disney et Pixar plus de 360 millions de dollars...

Eric Darnell travaille par la suite sur différents projets du studio, participant notamment au story-board de "Shrek" (2001), pour lequel il écrit même les paroles de la chanson Welcome to Duloc. Il revient à la réalisation quatre ans plus tard, au côté cette fois de Tom McGrath, pour un nouveau film d'animation qui fait fureur à travers le globe : "Madagascar" (2005). Les périples d'animaux exotiques habitués à la vie tranquille du zoo de Central Park, personnifiés par les voix de Ben Stiller, Chris Rock, David Schwimmer, Jada Pinkett Smith ou encore Sacha Baron Cohen, remportent cette fois quelque 532 millions de dollars au box-office mondial.

Un succès sur lequel la société de production compte bien capitaliser, dévoilant en 2008 puis 2012 deux nouveaux volets des aventures d'Alex le lion, Gloria l'hippopotame, Marty le zèbre et Melman la girafe, qui séduisent chaque fois plus de spectateurs. Après sa trilogie, Eric Darnell co-réalise, cette fois avec Simon J. Smith, un spin-off intitulé "Les Pingouins de Madagascar" (2014). Ce dernier rencontre toutefois nettement moins d'enthousiasme que ses prédécesseurs, empochant "seulement" 373 millions de dollars, contre près de 750 millions pour "Madagascar 3 : Bons baisers d'Europe". Aussi est-ce naturellement avec un quatrième épisode de sa franchise en or, plutôt qu'un dérivé, que le réalisateur et scénariste devrait une nouvelle fois conquérir les salles obscures en 2019.

Filmographie :

2019 : Madagascar 4
2014 : Les pingouins de Madagascar
2012 : Madagascar 3 : Bons baisers d'Europe
2008 : Madagascar 2 : La grande évasion
2005 : Madagascar
1998 : Fourmiz

Ses dernières news

Toutes ses news
Secrets de tournage : Les Pingouins de Madagascar
20 décembre 2014

Secrets de tournage : Les Pingouins de Madagascar

20 décembre 2014
news

Ses derniers films

Tous ses films

Les Pingouins de Madagascar

animation
sortie le 17 décembre 2014
Les Pingouins de Madagascar

Madagascar 3, Bons Baisers D'Europe

animation
sortie le 6 juin 2012
Madagascar 3, Bons Baisers D'Europe

Madagascar 2

animation
sortie le 3 décembre 2008
Madagascar 2

Madagascar

animation
sortie le 22 juin 2005
Madagascar
 
0 commentaire - Eric Darnell
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]