Eric Rohmer

©Getty Images, Mohamed LOUNES
Jean-Marie Maurice Scherer, de son vrai nom, est professeur de lettres puis directeur de La Gazette du cinéma et animateur au ciné-club du Quartier Latin. Il s'impose surtout comme une figure emblématique du courant cinématographique de la Nouvelle Vague, un cinéma révolutionnaire né avec les jeunes réalisateurs qui se sont faits connaître en 1959 lors du Festival de Cannes.

Éric Rohmer, plus âgé que ses camarades, est celui qui a réellement initié cette inspiration. Comme la plupart des cinéastes de la Nouvelle Vague, il travaille en tant que rédacteur en chef entre 1957 et 1963 pour la revue Les Cahiers du Cinéma. C'est seulement en 1959 qu'il réalise son premier long, "Le signe du lion", sans succès à sa sortie en 1962.

La même année, il crée la société de production Les Films du Losange et entame le cycle des "Contes moraux" − l'homme travaille beaucoup par cycle... Il tourne, entre autres, "La Boulangère de Monceau" (1962), "Ma nuit chez Maud" (1969), "Le Genou de Claire" (1970) et "L'Amour l'après-midi" (1972). En tout et pour tout six films. Dans les années 1980, il livre ensuite le cycle "Comédies et proverbes", composé lui aussi de six films, dont "Pauline à la plage" (1982), "Les Nuits de la pleine lune" (1984), "Le Rayon vert" (1986) et "L'Ami de mon amie" (1987). Enfin, dans les années 1990, son cycle des "Contes des quatre saisons" est composé de "Conte de printemps" (1990), "Conte d'hiver" (1992), "Conte d'été" (1996) et "Conte d'automne" (1998).

Alors qu'il tourne aussi quelques "hors-séries" tels que "L'Arbre, le maire et la médiathèque" (1993), Éric Rohmer révèle à travers ses films des acteurs aujourd'hui aussi connus que Fabrice Luchini dans "Le genou de Claire" (1970), qu'il retrouvera aux côtés d'une jeune Arielle Dombasle dans "Perceval le Gallois" (1978). De même qu'il confirme la carrière d'autres, comme Melvil Poupaud dans "Conte d'été" en 1996, et avant cela Jean-Louis Trintignant dans "Ma nuit chez Maud".

Diffusé en 1969 dans les salles françaises, ce dernier est nommé trois ans plus tard à l'Oscar du meilleur film étranger. Dans l'Hexagone, le réalisateur et scénariste ne décroche aucun César, malgré cinq nominations, mais se voit tout de même couronné au Festival de Cannes du Grand prix spécial du jury, pour sa "Marquise d'O" (1976). C'est néanmoins à la Mostra de Venise et au Festival du film de Berlin que le cinéaste est le plus célébré, recevant d'ailleurs un Lion d'or pour l'ensemble de sa carrière en 2001.

Parallèlement à sa fructueuse carrière dans le cinéma, qui s'est close sur "Les Amours d'Astrée et de Céladon" en 2007, Éric Rohmer met en scène quelques pièces de théâtre et n'a, surtout, jamais délaissé la plume. Écrivain avant même de passer derrière la caméra, avec un premier roman, "Elizabeth", publié sous le pseudonyme Gilbert Cordier en 1946, il a en effet signé des oeuvres de fiction ainsi que ...
des essais sur le septième art ("Hitchcock", écrit avec Claude Chabrol en 1957), ou un ouvrage consacré à ses critiques parues notamment dans Les Cahiers du Cinéma ("Le Goût de la beauté", 1984). En 2014, les éditions Stock publient un recueil de nouvelles que le cinéaste a composées dans ses jeunes années, entre 1940 et 1950, intitulé "Friponnes de Porcelaine".

C'est toutefois avant tout pour sa filmographie que l'on se souvient de lui aujourd'hui. Décédé le 11 janvier 2010, quelques mois avant de fêter ses 90 ans, Éric Rohmer laisse en effet derrière lui une des oeuvres les plus importantes du cinéma français.

Filmographie :

Réalisateur :

2007 : Les amours d'Astrée et de Céladon
2004 : Triple agent
2001 : L'Anglaise et le Duc
1998 : Conte d'automne
1997 : Anniversaires
1996 : Conte d'été
1995 : Les rendez-vous de Paris
1993 : L'arbre, le maire et la médiathèque
1992 : Conte d'hiver
1990 : Conte de printemps
1989 : Les jeux de société (téléfilm)
1987 : L'ami de mon amie
1987 : 4 aventures de Reinette et Mirabelle
1986 : Le rayon vert
1984 : Les nuits de la pleine lune
1983 : Pauline à la plage
1982 : Le beau mariage
1981 : La femme de l'aviateur
1980 : Catherine de Heilbronn (téléfilm)
1978 : Perceval le Gallois
1976 : La marquise d'O
1972 : L'amour l'après-midi
1970 : Le genou de Claire
1969 : Ma nuit chez Maud
1968 : Louis Lumière (documentaire TV)
1967 : La collectionneuse
1965 : Carl Th. Dreyer
1965 : Le Celluloid et le marbre
1965 : Paris vu par...
1965 : Don Quichotte de Cervantes (documentaire TV)
1964 : Mallarmé
1963 : La carrière de Suzanne
1962 : Le signe du lion

Acteur :

2010 : En compagnie d'Eric Rohmer
2004 : Le fantôme d'Henri Langlois
1992 : François Truffaut : portraits volés
1987 : 4 aventures de Reinette et Mirabelle
1981 : Chassé-croisé
1976 : La Marquise d'O...
1971 : Out 1 : Noli me tangere
1971 : Out 1 : Spectre
1966 : Brigitte et Brigitte
1965 : Paris vu par...

Bibliographie :

2014 : Friponnes de porcelaine, éd. Stock
2004 : Triple Agent, Éditions de l'Étoile
1999 : Comédies et Proverbes, vol. 1 et 2, Éditions de l'Étoile
1998 : Contes des quatre saisons, Éditions de l'Étoile
1996 : De Mozart en Beethoven : essai sur la notion de profondeur en musique, éd. Actes Sud
1988 : Le Trio en mi bémol : comédie brève en sept tableaux, éd. Actes Sud
1984 : Le Goût de la beauté, Éditions de l'Étoile
1977 : L'Organisation de l'espace dans le Faust de Murnau, Union Générale d'Éditions
1974 : Six contes moraux, éd. L'Herne
1957 : Hitchcock, en collaboration avec Claude Chabrol, Éditions universitaires
1946 : Elizabeth, sous le pseudonyme Gilbert Cordier, éd. Gallimard

Récompenses :

2001 : Lion d'or au Festival international du film de Venise, pour l'ensemble de sa carrière
1986 : Lion d'or au Festival international du film de Venise, pour "Le rayon vert"
1983 : Ours d'argent du Meilleur réalisateur au Festival du film de Berlin, pour "Pauline à la plage"
1976 : Grand prix spécial du jury au Festival de Cannes, pour "La Marquise d'O..."
1967 : Ours d'argent du Grand prix du jury au Festival du film de Berlin, pour "La collectionneuse"

Ses dernières news

Toutes ses news
Ces couples à la ville comme à la scène
Sébastien Jenvrin
01 février 2017

Ces couples à la ville comme à la scène

01 février 2017
diaporama
Arielle Dombasle perturbée par son film érotique : "J'étais trop jeune pour ça"
Fabien Gallet
19 janvier 2017

Arielle Dombasle perturbée par son film ...

19 janvier 2017
article
Jacques Rivette, figure emblématique de la Nouvelle Vague, est décédé
Pauline Julien
29 janvier 2016

Jacques Rivette, figure emblématique de la ...

29 janvier 2016
article
10 acteurs qui ont osé l'érotisme avant d'être célèbres
Pauline Julien
29 janvier 2016

10 acteurs qui ont osé l'érotisme avant d'être ...

29 janvier 2016
diaporama

Ses derniers films

Tous ses films

Rohmer, Préludes #1 & #2

comédie
sortie le 18 mai 2016
Rohmer, Préludes #1 & #2

Rohmer, Prélude #1

comédie
sortie le 18 mai 2016
Rohmer, Prélude #1

Rohmer, Prélude #2

comédie
sortie le 18 mai 2016
Rohmer, Prélude #2

Out 1 : Noli me tangere

comédie dramatique
sortie le 18 novembre 2015
Out 1 : Noli me tangere
 
0 commentaire - Eric Rohmer
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]