Erick Zonca

©Abaca, Khayat Nicolas
Désireux de réaliser son ambition de devenir réalisateur, Erick Zonca monte à Paris à 17 ans, où il suit de brèves études de philosophie avant de se consacrer pleinement à sa passion en s'inscrivant au cours de Blanche Salant, et en cumulant les petits métiers dans le secteur du cinéma. Après un exil américain difficile mais formateur, le jeune homme revient en France où il devient assistant-réalisateur sur une émission d'Arthur et commence à tourner plusieurs courts-métrages.

En 1993, Erick Zonca réalise ainsi "Rives", lequel connaît un bon succès se voyant même présenté à Cannes. S'en suivent "Éternelles" (1994), récompensé sur la Croisette, et "Seule" (1997), nommé aux Césars. Des succès grâce auxquels Erick Zonca gagne progressivement en notoriété, s'imposant comme un réalisateur talentueux ayant une prédilection pour les thèmes sombres comme la précarité ou le deuil.

L'acmé de sa carrière se situe en 1999, lorsque "La vie rêvée des anges", son premier long-métrage réalisé un an plus tôt, remporte le César du meilleur film alors que ses deux actrices principales (Élodie Bouchez et Natacha Régnier) se partagent celui de la meilleure actrice. Ce road-trip social le fait entrer au panthéon des réalisateurs français, et l'encourage à enchaîner les projets. Dès l'année suivante en effet, il réalise le téléfilm "Le Petit voleur", révélant au passage le talent de Nicolas Duvauchelle, et se joint à Virginie Wagon pour écrire le scénario de son ...
"Secret", primé à Deauville.

Près d'une décennie, une soixantaine de publicités, et quelques soucis d'alcool plus tard, Erick Zonca revient enfin dans les salles obscures en 2008 avec "Julia", dirigeant Tilda Swinton dans une vertigineuse descente aux enfers entre États-Unis et Mexique. Ce deuxième essai cinématographique est toutefois un échec - comparé en tout cas à son premier. Alors le réalisateur et scénariste disparaît, encore, jusqu'à ce que Canal+ le contacte des années plus tard pour un téléfilm ambitieux : il signe "Soldat blanc" en 2014, un drame sur la guerre d'Indochine qui lui vaut une reconnaissance mondiale avec un prestigieux International Emmy Award.

Aussi le public ne devra-t-il pas attendre encore une décennie avant de découvrir un nouveau projet d'Erick Zonca. Fort de ce dernier succès, le réalisateur décide en effet de retenter sa chance au cinéma. Son "Fleuve noir", pour lequel il s'est entouré du gratin du cinéma français - Vincent Cassel, Romain Duris, Sandrine Kiberlain -, est annoncé pour une sortie en salle en 2017.

Filmographie :

2017 : Fleuve noir
2014 : Soldat blanc (Téléfilm)
2008 : Julia
2000 : Le petit voleur (Téléfilm)
1998 : La vie rêvée des anges

Récompenses :

2000 : Prix Michel d'Ornano au Festival du film américain de Deauville, partagé avec Virginie Wagon, pour "Le secret"
1999 : Étoile d'Or du Meilleur film, pour "La vie rêvée des anges"
1994 : Prix Kodak du court métrage au Festival de Cannes, pour "Éternelles"

Ses derniers films

Tous ses films

Julia

suspense
sortie le 12 mars 2008
Julia

Le Secret

comédie dramatique
sortie le 1 novembre 2000
Le Secret

Le petit voleur

drame
sortie le 4 mars 2000
Le petit voleur

La vie rêvée des anges

drame
sortie le 16 septembre 1998
La vie rêvée des anges
 
0 commentaire - Erick Zonca
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]