Eurythmics

©Getty Images, KMazur
Les deux jeunes gens se rencontrent dans leur vingtaine à Londres, à la fin des années 1970. Coup de foudre immédiat, tant amoureux que musical, Annie Lennox et Dave Stewart fondent rapidement un premier groupe nommé The Catch avant de devenir The Tourists en 1979. Accompagnés du batteur Peet Coombes, ils produisent trois albums en l'espace d'un an, jusqu'à la rupture du couple en 1980. Les anciens amants restent néanmoins en de bons termes et décident de prolonger leur collaboration musicale, seuls cette fois, sous le nom d'Eurythmics.

Ils ne tardent alors pas à enregistrer leur premier album en duo : "In the Garden" sort en 1981 mais, malgré de bonnes critiques, ne rencontre pas le succès commercial escompté. Qu'importe, Annie Lennox et Dave Stewart persévèrent et reviennent deux ans plus tard avec un opus qui les propulsera au rang de stars internationales. "Sweet Dreams (Are Made Of This)" rencontre en effet un succès triomphal, porté par son fameux single titre qui grimpe en deuxième place du classement britannique et en tête des charts américains.

Un succès certainement aidé par la diffusion massive du clip sur la chaîne émergente MTV, où Annie Lennox fait déjà tomber les barrières du genre. Lassée de son image de poupée - et d'être surnommée la "British Blondie" - la chanteuse écossaise coupe ses cheveux blonds (très) court, les teint d'une couleur orange vive, et se revêt d'un costume d'homme. L'année suivante, elle fera d'ailleurs l'événement en apparaissant, méconnaissable, sur la scène des Grammy Awards déguisée en Elvis Presley pour interpréter Sweet Dreams.

Entre-temps Eurythmics n'a pas chômé puisque le troisième album du groupe, "Touch", sort seulement quelques mois après le précédent. Avec de nouveaux hits singles comme Who's That Girl?, Right By Your Side, et d'autant plus Here Comes the Rain Again, ce nouvel opus prolonge le succès du duo tout le long de l'année 1984. Fort de leur notoriété, les deux Britanniques se voient d'ailleurs approchés cette année-là pour signer la bande originale de "1984". Mais l'expérience cinématographique est un flop, le réalisateur Michael Radford se plaignant même d'avoir été forcé d'utiliser la musique du groupe sur son adaptation du célèbre roman de George Orwell.

Loin de se laisser abattre, Annie Lennox et Dave Stewart reprennent vite le chemin des studios pour présenter leur quatrième album en 1985. "Be Yourself Tonight" s'éloigne définitivement de la pop nourrie au synthé qui a caractérisé les débuts d'Eurythmics, et montre même des influences soul et R&B. De fait, l'opus comprend un duo avec la grande Aretha Franklin sur Sisters Are Doin' It for Themselves. Un titre qui non seulement renforce l'image de la chanteuse écossaise comme porte-parole de la libération de la femme, mais fait partie des nouveaux hits singles du groupe avec Would I Lie to You? et There Must Be an Angel.

Poursuivant un rythme effréné, Eurythmics enchaîne encore l'année suivante avec "Revenge", aux sonorités plus rock cette fois. S'il atteint la douzième place des charts américains, notamment grâce à Missionary Man qui rencontre un certain ...
succès, l'album montre toutefois une chute dans les ventes par rapport à son prédécesseur. Aussi les deux membres du groupe commencent-ils à envisager d'autres horizons. Dave Stewart se met dans la peau d'un producteur tandis qu'Annie Lennox se lance en tant qu'actrice, apparaissant dans l'épique "Revolution" de Hugh Hudson aux côtés d'Al Pacino et Donald Sutherland.

Eurythmics revient tout de même dans les bacs en 1987 avec "Savage", mais ce dernier fait d'autant plus un flop. Deux ans plus tard, le groupe connaît un peu plus de réussite avec "We Too Are One", qui les réinstalle en pôle position des charts britanniques mais n'est toujours pas aussi bien accueilli qu'avant outre-Atlantique. C'est ainsi sur un succès mitigé que le duo décide finalement de faire bande à part, à l'aube des années 1990.

Après avoir diffusé un best of, histoire de clore le chapitre Eurythmics en beauté, Annie Lennox et Dave Stewart reprennent leurs activités chacun de leur côté. La première entame une carrière solo remarquée avec "Diva" en 1992, fait disque de platine et nommé aux Grammy Awards. Le second s'attelle à de nombreux projets : il reprend la casquette de producteur pour d'aussi grands noms que Bob Dylan et Mick Jagger, signe la bande originale de "Lily Was Here" (1989) réalisé par Ben Verbong, fonde le groupe Spiritual Cowboys (1990) et se lance en solo avec "Greetings from the Gutter" (1995).

Alors qu'ils ne s'étaient pas parlé depuis quatre ans, le duo reprend contact dans les sordides circonstances de la mort de leur ancien acolyte des Tourists, Peet Coombes. Il se met alors à jouer de nouveau, de façon informelle, puis écrit quelques textes. Alors qu'il reçoit un Brit Award d'honneur en 1999 pour sa contribution à l'industrie musicale, Eurythmics revient dans les bacs, dix ans après le précédant album, avec "Peace". Pour soutenir cet opus - le dernier cette fois - le groupe lance une Peacetour emblématique à travers le globe, dont les bénéfices sont reversés aux associations Amnesty International et Greenpeace.

Pour le plus grand bonheur des fans, Annie Lennox et Dave Stewart sont depuis montés sur scène côte-à-côte à deux précieuses reprises. À l'occasion des 33e American Music Awards en 2005, pour soutenir la sortie d'un nouveau best of intitulé "Ultimate Collection". Et plus récemment dans une soirée télévisée intitulée The Night That Changes America: A Grammy Salute to the Beatles, où ils ont repris les plus grands tubes du fameux boys band auprès d'autres artistes comme Alicia Keys, John Legend ou encore Maroon 5.

Discographie :

1999 : Peace
1989 : We Too Are One
1987 : Savage
1986 : Revenge
1985 : Be Yourself Tonight
1984 : 1984 (For the Love of Big Brother)
1983 : Touch
1983 : Sweet Dreams (Are Made of This)
1981 : In the Garden

Récompenses :

1999 : Brit Award d'honneur, pour l'ensemble de leur carrières
1986 : Grammy Award de la Meilleure performance rock par un duo ou un groupe, pour Missionary Man
1984 : MTV Award de la Meilleure nouvelle vidéo, pour Sweet Dreams (Are Made of This)

Ses dernières news

Toutes ses news
Tom Petty, mort à 66 ans : retour sur 5 titres qui ont marqué sa carrière
Fabien Gallet
03 octobre 2017

Tom Petty, mort à 66 ans : retour sur 5 titres ...

03 octobre 2017
article
Blessé après une chute sur scène, Marilyn Manson annule ses concerts
Fabien Gallet
02 octobre 2017

Blessé après une chute sur scène, Marilyn ...

02 octobre 2017
article
Les femmes de la semaine du 1er au 7 juillet 2017
Hélène Demarly
07 juillet 2017

Les femmes de la semaine du 1er au 7 juillet 2017

07 juillet 2017
diaporama
 
0 commentaire - Eurythmics
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]