Fatboy Slim

©Abaca, Crossick Matt/PA Photos
Né à Bromley en 1963, Quentin Leo Cook est élevé dans le Surrey avec ses parents. Elève brillant, il a étudié l'anglais à la Brighton Polytechnic.

C'est dans cette même ville qu'il fait ses premières armes en tant que musicien et intègre le groupe The Housemartins, un groupe de pop particulièrement engagé et devient leur bassiste. Nous sommes à la fin des années 1980 et la tentation de faire route seule est visiblement plus forte que tout, il se baptise Norman Cook et commence à travailler sérieusement. Avant d'opter pour Fabtoy Slim, Norman travaille sous les pseudos de Pizzaman, Mighty Dub Kats ou encore Freakpower, Fatboy l'emporte peu après.

Ce sont bien les Chemical Brothers qui pousse Norman à se faire un nom avec le big beat et en 1997 sort "Better Living Through Chemistry", (peut-être un homme aux Frères Chimiques ?). Le disque marche plutôt bien, mais la reconnaissance de la jeunesse débarque en 1998 avec son deuxième opus sous le pseudonyme de Fatboy Slim, "You've come a long way, baby". Figurent les hymnes signés Fatboy, repris dans de nombreux films, publicités, défilés, à savoir Right here, Right now ou encore The Rockafeller Song.

"Halfway Between the Gutter and the Stars" voit le jour en 2000 et Fatboy Slim confirme son statut de superstar de la musique électronique, en Angleterre certes mais également à l'international.
Pendant quelques années, Fatboy Slim rencontre de sérieux problèmes avec son hygiène de vie, complications rencontrées par la majorité des DJs, route et travail de nuit, monde tortueux de la fête, et Fatboy boit beaucoup. Il arrivera à se sevrer de l'alcool en 2010.
En 2001, sort "Star 69/Weapon of Choice", issu de son album "Halfway between the Gutter and the Stars". ...
En plus de son rythme entraînant, Fatboy Slim confie la réalisation du clip à Spike Jonze qui fait lui-même appel à Christopher Walken pour jouer dedans. L'acteur culte est filmé seul, dans un hôtel Marriott, vidé de ses résidents et se livre à une chorégraphie en solo, exceptionnelle, restée dans toutes les mémoires pour son inventivité, son charme, et sa dimension inattendue. Fatboy Slim a d'ailleurs toujours insisté sur le fait qu'il ne faisait que de la musique pour les hanches et non pour la tête !

La même année, le titre "Can Can" et son "Everybody Can Can" figure dans la bande originale du carton signé Baz Luhrmann,"Moulin Rouge! "

En 2007, il travaille sur "Incredible Adventures in Brazil", excellent opus qui scelle en particulier sa relation avec le pays d'Amérique du Sud, qui connaît par ailleurs très bien le travail de Fatboy Slim, immense star au Brésil.

L'année d'après, il annonce sa retraite sous le nom de Fatboy Slim et créé son nouveau projet le Brighton Port Authority, un groupe ou plutôt formation réunissant la crème de la crème de la scène underground, rap, pop et électro d'Angleterre, entre Iggy Pop et Dizzee Rascal... Mais il ne se sépare jamais vraiment de son pseudonyme et apparaît encore notamment sur Dance Bitch.

Discographie :

2014 : Eat, Sleep, Rave, Repeat
2011 : Jin Go Lo Ba
2010 : Best of the bootlegs
2009 : Dance Bitch
2007 : Incredible Adventures in Brazil
2007 : The Greatest Hits : Why try harder ?
2004 : Palookaville
2002 : Don't let the man get your down
2000 : Halfway between the gutter and the stars
2000 : Bird of Prey (Sunset)
1998 : You've come a long way, baby
1996 : Better living through chemistry
1995 : Pizzaman

Ses dernières news

Toutes ses news
Pierre Henry : la figure de la musique électroacoustique est décédée à 89 ans
Fabien Gallet
06 juillet 2017

Pierre Henry : la figure de la musique ...

06 juillet 2017
article
 
0 commentaire - Fatboy Slim
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]