François Dupeyron

©Getty Images

En 1985, il remporte le César du meilleur court-métrage documentaire grâce à La Nuit du hibou. Trois ans plus tard, son moyen-métrage Lamento est présenté dans la section Un Certain regard du Festival de Cannes. Toujours en 1988, il tourne son premier long-métrage, Drôle d'endroit pour une rencontre, dans lequel il dirige Gérard Depardieu et Catherine Deneuve. Ces deux films lui valent trois nominations aux César : meilleur court-métrage, meilleure première oeuvre et meilleur scénario.

Il revient en 1991 avec Un Coeur qui bat, sur la relation extraconjugale d'une femme mariée, puis s'essaye à la science-fiction avec La machine (1994), dans lequel Gérard Depardieu et Didier Bourdon campent un psychiatre et un dangereux psychopathe qui échangent leur corps après une expérience qui tourne mal. En 1999, il offre à Éric Caravaca le premier rôle de C'est quoi la vie ?, qui vaut à ce dernier le César du meilleur jeune espoir masculin.

Il retrouve l'acteur l'année suivante pour La chambre des officiers, qui plonge dans le quotidien des soldats défigurés et reclus dans une pièce spéciale de l'hôpital militaire du Val-de-Grâce durant la Première Guerre mondiale. Présenté en compétition sur la Croisette, le film est également nommé à trois reprises aux César.

En 2002, il porte à l'écran l'oeuvre d'Éric-Emmanuel Schmidt, Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran, où il fait d'Omar Sharif un épicier philosophe au grand coeur. L'année suivante, il s'intéresse à la question de l'immigration clandestine avec Inguelezi, pour lequel il retrouve une nouvelle fois Éric Caravaca, puis réalise Aide-toi le ciel t'aidera en 2008.

En 2009, il termine la comédie inachevée de Claude Berri, Trésor, où un chien vient semer la pagaille au sein du couple formé par Alain Chabat et Mathilde Seigner. Il signe son dernier long-métrage en 2013, Mon âme par toi guérie, dans lequel il dirige un Grégory Gadebois capable de guérison. François Dupeyron décède le 25 février 2016 à l'âge de 65 ans.

Filmographie :

Réalisation

2013 : Mon âme par toi guérie
2009 : Trésor
2008 : Aide-toi le ciel t'aidera
2003 : Inguelezi
2002 : Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran
2001 : Pas d'histoires ! 12 regards sur le racisme au quotidien
2000 : La chambre des officiers
1999 : C'est quoi la vie?
1996 : L'@mour est à réinventer
1994 : La Machine
1991 : Un Coeur qui bat
1988 : Drôle d'endroit pour une rencontre
1988 : Lamento (moyen-métrage)
1984 : La Nuit du hibou (court-métrage)
1982 : La Dragonne (court-métrage)
1978 : L'Ornière (court-métrage)

Scénario

2015 : Au plus près du soleil
2013 : Mon âme par toi guérie
2008 : Aide-toi le ciel t'aidera
2006 : Petits secrets
2003 : Inguelezi
2002 : Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran
2000 : La chambre des officiers
1999 : C'est quoi la vie?
1998 : Un pont entre deux rives
1994 : La Machine
1994 : Le Fils préféré
1991 : Un Coeur qui bat
1988 : Drôle d'endroit pour une rencontre
1988 : Lamento (moyen-métrage)

Équipe Technique

2009 : Trésor
2007 : Ensemble, c'est tout

Récompenses :

2014 : Prix du film singulier francophone aux Prix du Syndicat Français de la Critique pour Mon âme par toi guérie

2009 : Prix du meilleur réalisateur aux Lumières de la presse étrangère pour Aide-toi le ciel t'aidera

1985 : César du meilleur court-métrage documentaire pour La Nuit du hibou

Ses dernières news

Toutes ses news
10 films qui nous plongent dans l'enfer de la guerre
Jessica Rat
13 juillet 2017

10 films qui nous plongent dans l'enfer de la ...

13 juillet 2017
diaporama
Mon âme par toi guérie : Grégory Gadebois et Céline Sallette, retrouvailles sur grand écran
27 septembre 2013

Mon âme par toi guérie : Grégory Gadebois et ...

27 septembre 2013
news

Ses derniers films

Tous ses films

Au plus près du soleil

drame
sortie le 9 septembre 2015
Au plus près du soleil

Mon âme par toi guérie

drame
sortie le 25 septembre 2013
Mon âme par toi guérie

Trésor

comédie
sortie le 11 novembre 2009
Trésor

Aide-toi le ciel t'aidera

comédie dramatique
sortie le 26 novembre 2008
Aide-toi le ciel t'aidera
 
0 commentaire - François Dupeyron
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]