Giancarlo Giannini

©BestImage, SGP
Giancarlo Giannini quitte bientôt le nord-ouest de l'Italie pour rejoindre la grande ville de Naples, où il obtient d'abord un diplôme en électronique. À 18 ans, le jeune homme déménage encore, à Rome cette fois, pour suivre les cours de l'Académie nationale d'art dramatique. C'est ainsi sur les planches qu'il fait ses débuts d'acteur, jouant à la fois des pièces italiennes contemporaines comme des classiques de Shakespeare, dont "Roméo et Juliette" et "Songe d'une nuit d'été".

Le comédien ne tarde toutefois pas à se lancer également devant la caméra, apparaissant pour la première fois à l'écran en 1965, dans le rôle principal du "Libido" d'Ernesto Gastaldi et Vittorio Salerno. L'année suivante, il tient le rôle-titre de la mini-série "David Copperfield" sur le petit écran. C'est par ailleurs en 1966 que Giancarlo Giannini fait une rencontre décisive pour sa carrière : il tourne pour la première fois sous la direction de Lina Wertmüller dans "Rita la zanzara". C'est le début d'une fructueuse collaboration, l'acteur et la réalisatrice se retrouvant pas moins de sept autres fois au cours des douze prochaines années.

Avec elle, il remporte ainsi son premier Globe d'or (italien) pour "Mimi métallo blessé dans son honneur" (1972), décroche la Palme (française) de la Meilleure interprétation masculine au Festival de Cannes pour "Film d'amour et d'anarchie" (1973), puis se voit prétendre à l'Oscar (américain) du Meilleur acteur pour "Pasqualino Settebellezze". Après deux derniers films parus en 1978 ("La fin du monde dans notre lit conjugal" et "D'amour et de sang", où il donne la réplique à Sophia Loren), leurs chemins se séparent finalement... Jusqu'à cette retrouvaille (tardive !) pour les besoins du téléfilm "Francesca e Nunziata" en 2001, l'une des dernières réalisations de l'Italienne pour laquelle il retrouve également l'actrice Sophia Loren.

Si c'est sans doute Lina Wertmüller qui lui a ainsi offert ses plus grands rôles, Giancarlo Giannini a néanmoins tourné auprès de nombreux autres cinéastes - d'Italie et d'ailleurs. Ainsi a-t-il notamment remporté quelques autres Globes d'or, pour "Sono stato io!" (1974) d'Alberto Lattuada, "'O re" (1989) de Luigi Magni, puis "Milonga" (1999) d'Emidio Greco. Par ailleurs, alors que sa voix résonne dans de nombreuses oreilles italiennes pour avoir doublé autant de vedettes américaines que Jack Nicholson, Al Pacino, Michael Douglas, Ian McKellen, Dustin Hoffman, ou encore le Français Gérard Depardieu, l'acteur s'est lui-même illustré dans plusieurs films étrangers.

Ainsi le public d'Amérique et d'Hexagone le connaît-il sans doute plus pour avoir participé aux "New York Stories" (1989) des trois barons du cinéma de la Grosse Pomme que sont Woody Allen, Francis Ford Coppola et Martin Scorsese. Puis pour avoir donné la réplique à Keanu Reeves dans "Les vendanges de feu" (1995) d'Alfonso Arau, à Isabelle Huppert et Jean-Hugues Anglade dans "Les affinités électives" (1996) de Paolo et Vittorio Taviani, à Harvey Keitel dans "Vipera" (2000) de Sergio Citti, à Anthony Hopkins, Julianne Moore et Gary Oldman dans "Hannibal" (2001) de Ridley Scott, ou encore à Denzel Washington et Christopher Walken dans "Man on Fire" (2004) de Tony Scott.

Surtout, Giancarlo Giannini est certainement familier d'un plus grand (et jeune) public pour avoir incarné le personnage de Rene Mathis dans les deux premiers "James Bond" portés par Daniel Craig : "Casino Royale" (2006) et "Quantum of Solace" (2008). L'acteur continue depuis de s'illustrer dans de nombreux longs-métrages, toutefois réservés au public italien. Toujours aussi actif, ses 75 bougies dorénavant soufflées, il est même d'ores-et-déjà annoncé au casting de nombreux films à venir, dont "Liubov prêt-à-porter" de Max Nardari et "Tulips, Love, Honour and a Bike" de Mike van Diem, ainsi que la série "The Good Italian III : The Magic of Naples".

Filmographie :

Réalisateur

2013 : Ti ho cercata in tutti i necrologi
1987 : Ternosecco

Acteur

2017 : Tulips, Love, Honour and a Bike, de Mike van Diem
2017 : Liubov pret-a-porte, de Max Nardari
2017 : The Good Italian III: The Magic of Naples (Série TV)
2016 : Prigioniero Della Mia Liberta, de Rosario Errico
2016 : Il Ragazzo Della Giudecca, d'Alfonso Bergamo
2016 : On Air: Storia di un Successo, de Davide Simon Mazzoli
2016 : Oggi a te... domani a me, de Marco Limberti
2014 : Promakhos, de Coerte et John Voorhees
2013 : Ti ho cercata in tutti i necrologi, de Giancarlo Giannini
2013 : AmeriQua, de Marco Bellone et Giovanni Consonni
2013 : Un angelo all'inferno, de Bruno Gaburro (Téléfilm)
2012 : Omamamia, de Tomy Wigand
2010 : Prima della felicità, de Bruno Gaburro (Téléfilm)
2010 : La prima notte della luna, de Massimo Guglielmi
2010 : La bella società, de Gian Paolo Cugno
2009 : So che ritornerai, d'Eros Pugliello (Téléfilm)
2008 : Quantum of Solace, de Marc Foster
2008 : Il sangue e la rosa (Série TV)
2008 : Il maresciallo Rocca e l'amico d'infanzia (Série TV)
2008 : Io non dimentico, de Luciano Odorisio (Téléfilm)
2008 : Bastardi, de Federico Del Zoppo et Andres Alce Meldonado
2007 : Milano Palermo - Il ritorno, de Claudio Fragasso
2007 : Il generale Dalla Chiesa, de Giorgio Capitani (Téléfilm)
2006 : Casino Royale, de Martin Campbell
2006 : Salvatore - Questa è la vita, de Gian Paolo Cugno
2006 : L'onore e il rispetto (Série TV)
2006 : Tirante el Blanco, de Vicente Aranda
2006 : Racconti neri (Série TV)
2005 : Coup de foudre en Toscane, de Brad Mirman
2005 : Raul - Diritto di uccidere, d'Andrea Bolognini
2004 : Le ...
cinque giornate di Milano, de Carlo Lizzani (Téléfilm)
2004 : 13dici a tavola, d'Enrico Oldoini
2004 : Man on Fire, de Tony Scott
2003 : Per sempre, d'Alessandro Di Robilant
2003 : L'acqua... il fuoco, de Luciano Emmer
2003 : Piazza delle cinque lune, de Renzo Martinelli
2003 : My House in Umbria, de Richard Loncraine (Téléfilm)
2003 : Un coeur ailleurs, de Pupi Avati
2002 : Darkness, de Jaume Balaguero
2002 : Joshua, de Jon Purdy
2002 : I banchieri di Dio, de Giuseppe Ferrara
2002 : Ciao America, de Frank Ciota
2002 : Ti voglio bene Eugenio, de Francisco Josè Fernandez
2002 : Dracula (Série TV)
2002 : Il consiglio d'Egitto, d'Emidio Greco
2001 : Momo alla conquista del tempo,d'Enzo D'Alo
2001 : The Whole Shebang, de George Zaloom
2001 : Francesca e Nunziata, de Lina Wertmüller (Téléfilm)
2001 : CQ, de Roman Coppola
2001 : Une longue, longue, longue nuit d'amour, de Luciano Emmer
2001 : Hannibal, de Ridley Scott
2000 : Welcome Albania, de Fabrizio Maria Cortese
2000 : Dune (Série TV)
2000 : Vipera, de Sergio Citti
2000 : Une nuit avec Sabrina Love, d'Alejandro Agresti
1999 : Terra bruciata, de Fabio Segatori
1999 : Milonga, d'Emidio Greco
1999 : Vuoti a perdere, de Massimo Costa
1998 : La stanza dello scirocco, de Maurizio Sciarra
1998 : Le dîner, d'Ettore Scola
1998 : La Comédie de Terracina, de Nae Caranfil
1998 : Cuori in campo, de Stefano Reali (Téléfilm)
1998 : Ritornare a volare, de Ruggero Miti (Téléfilm)
1997 : Heaven Before I Die, d'Izidore K. Musallam
1997 : Una vacanza all'inferno, de Torino Valerii
1997 : Nessuno escluso, de Massimo Spano (Téléfilm)
1997 : Mimic, de Guillermo del Toro
1996 : Cervellini fritti impanati, de Maurizio Zaccaro
1996 : Más allá del jardín, de Pedro Olea
1996 : Un angelo a New York, de Vincius Mainardi (Téléfilm)
1996 : The Disappearance of Garcia Lorca, de Marcos Zurinaga
1996 : La lupa, de Gabriele Lavia
1996 : Ultimo bersaglio, d'Andrea Frezza
1996 : La frontiera, de Franco Giraldi
1996 : Les affinités électives, de Paolo et Vittorio Taviani
1996 : Remake, Rome ville ouverte, de Carlo Lizzani
1995 : Palerme-Milan aller simple, de Claudio Fragasso
1995 : Les vendanges de feu, d'Alfonso Arau
1994 : Jacob, de Peter Hall (Téléfilm)
1994 : Come due coccodrilli, de Giacomo Campiotti
1994 : Nero come il cuore, de Maurizio Ponzi (Téléfilm)
1993 : Giovanni Falcone, de Giuseppe Ferrara
1993 : Échec et mat, de José Maria Sanchez (Téléfilm)
1992 : Once Upon a Crime..., d'Eugene Levy
1990 : Vita coi figli, de Dino Risi (Téléfilm)
1990 : Les amusements de la vie privée, de Cristina Comencini
1990 : Nel giardino delle rose, de Luciano Martino
1990 : Il male oscuro, de Mario Monicelli
1989 : Le raccourci, de Giuliano Montaldo
1989 : Brown Bread Sandwiches, de Carlo Liconti
1989 : Lo zio indegno, de Franco Brusati
1989 : Blood Red, de Peter Masterson
1989 : New York Stories, de Woody Allen, Fracis Ford Coppola et Martin Scorsese
1989 : 'O re, de Luigi Magni
1989 : Quattro storie di donne (Série TV)
1988 : Snack Bar Budapest, de Tinto Brass
1987 : Une catin pour deux larrons, de Mario Monicelli
1987 : Ternosecco, de Giancarlo Giannini
1986 : Saving Grace, de Robert M. Young
1986 : Sins (Série TV)
1985 : La fièvre du jeu, de Richard Brooks
1984 : American Dreamer, de Rick Rosenthal
1984 : Mi manda Picone, de Nanni Loy
1982 : Bello mio, bellezza mia, de Sergio Corbucci
1981 : Lili Marleen, de Rainer Werner Fassbinder
1979 : Buone notizie, d'Elio Petri
1979 : Aveux spontanés, de Girgoriy Chukhray
1979 : Voyage avec Anita, de Mario Monicelli
1978 : D'amour et de sang, de Lina Wertmüller
1978 : La fin du monde dans notre lit conjugal, de Lina Wertmüller
1976 : L'innocent, de Luchino Visconti
1975 : Pasqualino Settebellezze, de Lina Wertmüller
1975 : Histoire d'aimer, de Marcello Fondato
1974 : Vers un destin insolite, sur les flots bleus de l'été, de Lina Wertmüller
1974 : Deux grandes gueules, de Sergio Corbucci
1974 : La grande bourgeoise, de Mauro Bolognini
1973 : Sexe fou, de Dino Risi
1973 : Ce cochon de Paolo, de Marco Vicario
1973 : Sono stato io!, d'Alberto Lattuada
1973 : Film d'amour et d'anarchie, de Lina Wertmüller
1972 : Le professeur, de Valerio Zurlini
1972 : Don Camillo et les contestataires, de Mario Camerini
1972 : Mimi métallo blessé dans son honneur, de Lina Wertmüller
1972 : Les proxénètes, d'Enzo G. Castellari
1971 : ...e le stelle stanno a guardare (Série TV)
1971 : La tarentule au ventre noir, de Paolo Cavara
1971 : Mio padre Monsignore, d'Antonio Racioppi
1971 : Un aller simple, de José Giovanni
1971 : Mazzabubù... quante corna stanno quaggiù?, de Mariano Laurenti
1971 : Une prostituée au service du public et en régle avec la loi, d'Italo Zingarelli
1970 : La promessa, de Valerio Zurlini (Téléfilm)
1970 : Una macchia rosa, d'Enzo Muzii
1970 : Drame de la jalousie, d'Ettore Scola
1969 : Le secret de Santa Vittoria, de Stanley Kramer
1969 : Les deux soeurs, de Roberto Malenotti
1969 : Fraulein Doktor, d'Alberto Lattuada
1968 : Anzio, d'Edward Dmytryk et Duilio Coletti
1967 : Arabella, de Mauro Bolognini
1967 : Stasera mi butto, d'Ettore Maria Fizzarotti
1967 : Non stuzzicate la zanzara, de Lina Wertmüller
1967 : I criminali della metropoli, de Gino Mangini
1966 : Rita la zanzara, de Lina Wertmüller
1966 : David Copperfield (Série TV)
1966 : Lo squarciagola, de Luigi Squarzina (Téléfilm)
1965 : Libido, d'Ernesto Gastaldi et Wittorio Salerno

Récompenses :

2010 : Golden Globe italien d'honneur, pour l'ensemble de sa carrière
1999 : Golden Globe italien du Meilleur acteur, pour "Milonga"
1989 : Golden Globe italien du Meilleur acteur, pour "'O re"
1974 : Golden Globe italien du Meilleur acteur, pour "Sono stato io !"
1973 : Golden Globe italien du Meilleur nouvel acteur, pour "Mimi métallo blessé dans son honneur"
1973 : Palme du Meilleur acteur au Festival de Cannes, pour "Film d'amour et d'anarchie"

Ses derniers films

Tous ses films

The Catcher Was a Spy

drame
sortie le 1 janvier 2018
The Catcher Was a Spy

Vers un destin insolite sur les flots bleus

comédie dramatique
sortie le 21 juin 2017
Vers un destin insolite sur les flots bleus

The First Line

drame
sortie le 1 janvier 2014
The First Line

L'Innocent

drame
sortie le 6 mars 2013
L'Innocent
 
0 commentaire - Giancarlo Giannini
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]