Gilles Cohen

©BestImage, Pierre Perusseau
Né le 15 août 1963, il a 12 ans lorsque, alors élève au Lycée Voltaire à Paris, Gilles Cohen découvre le théâtre par l'intermédiaire de sa professeur de lettres, Soisik Moreau. De la sixième à la terminale, l'adolescent participe à son atelier de théâtre et joue même chaque année dans une pièce de Molière, l'auteur fétiche de son enseignante. Bien décidé à poursuivre dans cette voie après son baccalauréat, il pousse la porte des cours Florent où il est reçu au concours de la classe libre.

Parmi ses professeurs se trouve un certain Francis Huster, qui, bluffé par les talents du jeune comédien au visage d'ange, l'engage pour jouer dans le "Cid" de Corneille aux côtés de Jean Marais et Jean-Louis Trintignant. On a connu pire comme débuts ! Aux cours Florent, Gilles Cohen découvre le théâtre allemand (Brecht, Botho, Strauss) avec le professeur Pierre Roman, s'initie aux pièces anglo-saxonnes et à l'improvisation lors d'un stage avec Maurice Bénichou.

Le jeune comédien s'essaye même à la mise en scène avec brio, si bien que Francis Huster lui propose de monter, à seulement 23 ans, "Les intimités d'un séminariste" d'Arthur Rimbaud au Théâtre du Rond-Point. Il créé dans la foulée sa propre compagnie et montera par la suite plus d'une dizaine de pièces, dont "Amoureuse" (1997) au Studio des Champs-Elysées, "Vingt-quatre mètres cubes de Silence" (2001-2003) au Théâtre du Rond-Point et "Zouc par Zouc" (2006), avec Nathalie Baye, au Théâtre Vidy de Lausanne et théâtre du Rond-Point.

Se produisant à l'occasion au cinéma chez Coline Serreau ("Trois hommes et un couffin", "Romuald et Juliette", "Chaos") après une première apparition chez Jacques Demy dans "Parking" en 1985, Gilles Cohen se sent davantage en phase avec le théâtre, qui lui permet de démontrer nombre de ses talents (le sens du casting, la mise en scène...) Il met alors un temps de côté le cinéma : "En devenant metteur en scène j'ai décidé d'arrêter de jouer alors que j'aurais pu continuer à mener les deux de front. Je crois que j'étais trop orgueilleux pour attendre qu'on m'appelle, et être tributaire du désir des autres. Et puis j'étais très impatient, je voulais monter les spectacles dont j'avais envie tout de suite", déclare-t-il sur son site officiel.

Une scission qu'il opère jusqu'en 2004, année où, alors qu'il a arrêté de courir les castings de cinéma, Arnaud Desplechin lui propose un rôle dans "Rois et Reines", comédie dramatique dans laquelle il est le cousin Simon. Ce rôle va faire office de déclic chez le comédien, prêt à renouer avec le cinéma. On le voit alors en 2005 chez Jacques Audiard ("De battre mon coeur s'est arrêté"), cinéaste avec qui il tournera de nouveau en 2009 pour le film coup de poing "Un prophète".

Habitué des seconds rôles de qualité, on l'a également vu chez Guillaume Nicloux ("La Clef"), Anne Fontaine ("La Fille de Monaco") et Patrice Leconte ("Voir la mer"). En 2009, il réalise l'un de ses rêves de comédien en jouant pour le metteur en scène et cinéaste Patrice ...
Chéreau dans "Persécution". Il y campe Michel, un homme à la dérive depuis qu'il a été quitté par sa femme. Ne sachant pas quoi faire de sa vie, il va suivre comme son ombre Daniel (Romain Duris).

En 2013, Gilles Cohen, de plus en plus sollicité par un cinéma français exigeant avide de son air glacial et sa silhouette imposante, retrouve Guillaume Nicloux pour "La religieuse" et joue le patron exécrable de Virginie Efira dans la comédie romantique "20 ans d'écart" de David Moreau. L'année suivante, tout en jouant l'affreux commissaire Pastor dans "Mea Culpa" aux côtés de Vincent Lindon et Gilles Lellouche, il revient à ses premières amours, Molière, en interprétant Orgon, ce père de famille autoritaire, prospère et obsédé par Tartuffe au Théâtre de l'Odéon pour Luc Bondy.

De retour chez Arnaud Desplechin en 2015 pour "Trois souvenirs de ma jeunesse" et à l'affiche de la fiction d'espionnage de Canal+ "Le Bureau des légendes", il monte cette année-là sur la scène du Théâtre du Rond-Point pour la pièce "Revenez demain". L'année suivante, il porte la robe de Maître Portal dans "Arrêtez-moi là", avec Reda Kateb et Léa Drucker.

Gilles Cohen a eu l'occasion dans sa riche carrière de trente ans, de partager son expérience de comédien en enseignant le théâtre au Cours Florent et en encadrant des stages de direction d'acteur (FEMIS, ECAL) et de comédien (AFDAS).

Filmographie :

2016 : Arrêtez-moi là, de Gilles Bannier
2016 : Damocles, de Manuel Schapira (Téléfilm)
2016-2015 : Le Bureau des légendes (Série TV)
2015 : La Dernière leçon, de Pascale Pouzadoux
2015 : Trois souvenirs de ma jeunesse, d'Arnaud Desplechin
2015 : Parenthèse, de Bernard Tanguy
2015 : Brèves de comptoir, de Jean-Michel Ribes
2014 : Mea Culpa, de Fred Cavayé
2013 : 20 ans d'écart, de David Moreau
2013 : La religieuse, de Guillaume Nicloux
2013 : Crawl, d'Hervé Lasgouttes
2011 : Les tribulations d'une caissière, de Pierre Rambaldi
2011 : Voir la mer, de Patrice Leconte
2011 : Les yeux de sa mère, de Thierry Kilfa
2011 : Légitime défense, de Pierre Lacan
2011 : Une pure affaire, d'Alexandre Coffre
2011 : Le roman de ma femme, de Djamshed Usmonov
2010 : Engrenages (Série TV)
2010 : Sans queue ni tête, de Jeanne Labrune
2010 : Pauline et François, de Renaud Fely
2010 : Sweet Valentine, d'Emma Luchini
2009 : Des gens qui passent, d'Alain Nahum (Téléfilm)
2009 : Vénus et Apollon (Série TV)
2009 : Persécution, de Patrice Chereau
2009 : Un prophète, de Jacques Audiard
2009 : Je ne dis pas non, d'Iliane Lolic
2008 : Vous les femmes, de Christian Marret Palmair (Téléfilm)
2009 : La différence c'est que c'est pas pareil, de Pascal Laëthier
2008 : La Fille de Monaco, d'Anne Fontaine
2008 : Le Nouveau protocole, de Thomas Vincent
2007 : Actrices, de Valeria Bruno Tedeschi
2007 : La Clef, de Guillaume Nicloux
2007 : Les Ambitieux, de Catherine Corsini
2006 : L'Ecole pour tous, d'Eric Rochant
2006 : Gentille, de Sophie Fillières
2005 : De battre mon coeur s'est arrêté, de Jacques Audiard
2004 : Rois et Reine, d'Arnaud Desplechin
2001 : Chaos, de Coline Serreau
1988 : Romuald et Juliette, de Coline Serreau
1985 : Trois hommes et un couffin, de Coline Serreau
1985 : Parking, de Jacques Demy

Ses derniers films

Tous ses films

La Vie de Château

comédie dramatique
sortie le 9 août 2017
La Vie de Château

Parenthèse

comédie
sortie le 20 juillet 2016
Parenthèse

Arrêtez-moi là

drame
sortie le 6 janvier 2016
Arrêtez-moi là

Damoclès

comédie
sortie le 1 janvier 2016
Damoclès
 
0 commentaire - Gilles Cohen
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]