Grégoire Colin

©Abaca - Briquet Nicolas
Mal-aimé par le théâtre par la suite, il se tourne vers un cinéma plutôt mental qu'il ne quittera jamais vraiment, où il effectue son premier passage en 1990 dans le drame de Guy Mouyal "Le Silence d'ailleurs". L'année suivante, il apparaît au générique du téléfilm "Le Jeu du roi", puis retrouve le grand écran où il multiplie les apparitions remarquées : "L'Année de l'éveil" (1991), drame franco-belge adapté du roman autobiographique de Charles Juliet, et "Before the rain" (1991), film macédonien récompensé d'un Lion d'or à la Mostra de Venise.

Disposant d'une prédilection pour les films d'auteur et les drames, surtout quand ils sont filmés par Pasolini, il intègre avec le téléfilm "US Go home" (1994) la famille d'acteurs de Claire Denis qui, comme à son habitude, renouvellera sa collaboration avec le comédien à plusieurs reprises. En 1996, la comédie dramatique "Nénette et Boni", au coeur de laquelle il prête ses traits à un pizzaiolo de la banlieue marseillaise qui va tomber amoureux d'une boulangère campée par Valeria Bruni-Tedeschi, lui vaut le prix d'interprétation du Festival de Locarno.

Engagé dans les années 1990 par des réalisateurs de renom comme Patrice Chéreau ("La Reine Margot", 1994) et Jacques Rivette ("Secret défense", 1998), c'est surtout chez Erick Zonca qu'il va déployer ses ailes. Dans "La Vie rêvée des anges", sorti en 1998, Grégoire Colin joue Chriss, le patron d'une boîte de nuit qui va engouffrer Marie (Natacha Régnier), une jeune fille à fleur de peau cumulant les petits boulots, dans une relation destructrice d'où elle ne ressortira pas indemne.

Au début des années 2000, après s'être frotté à une production plus mainstream avec "Snowboarder" (2003), dans laquelle il s'est glissé dans la peau d'un champion de surf auprès de Nicolas Duvauchelle, Grégoire Colin retourne à ses premières amours en poursuivant sa carrière dans le genre du cinéma d'auteur. Il retrouve Claire Denis dans "L'Intrus" (2004), suivi de "35 rhums" (2008), et apparait chez Raoul Ruiz à l'occasion du "Domaine perdu" (2005).

Depuis, le comédien chevronné a traîné ses yeux noirs chez Alice Winocour dans son film ...
en costumes "Augustine" (2013), pour lequel elle a filmé la relation équivoque entre le professseur Charcot et sa patiente. C'est une année cinématographique chargée qui s'offre à lui puisque le public le retrouve chez son, ou plutôt sa, mentor Claire Denis, pour "Les Salauds". Porté par Vincent Lindon et Chiara Mastroianni, il défend ce drame dans la catégorie Un Certain Regard du 66e Festival de Cannes.

Cette année-là, il balade également sa silhouette racée chez Agnès B ("Je m'appelle Hmmm") et Arielle Dombasle ("Opium") pour deux films d'auteur qui assoient son jeu d'acteur pluriel. De même qu'il réalise son deuxième court, "Lisières". Trois ans plus tard, l'élève devient maître en présidant le jury courts-métrages du festival de films européens, Mamers en mars.

Filmographie :

2013 : Opium, d'Arielle Dombasle
2013 : Les Salauds, de Claire Denis
2013 : Je m'appelle Hmmm, d'Agnès B
2012 : Napoleon wal Mahroussa (Série TV)
2012 : Augustine, d'Alice Winocour
2012 : Spanien, d'Anja Salomonowitz
2011 : La Traque, d'Antoine Blossier
2011 : L'Epervier (Série TV)
2010 : Nos résistances, de Romain Cogitore
2008 : Nanayomachi, de Naomi Kawase
2008 : 25 rhums, de Claire Denis
2007 : Voleurs de chevaux, de Micha Wald
2007 : Le Tueur, de Cédric Anger
2006 : Exes, de Martin Cognito
2005 : La Ravisseuse, d'Antoine Santana
2005 : Le Domaine perdu, de Raoul Ruiz
2004 : L'Intrus, de Claire Denis
2003 : Inquiétudes, de Gilles Bourdos
2003 : Snowboarder, d'Olias Barco
2002 : La Guerre à Paris, de Yolande Zauberman
2002 : Sex Is Comedy, de Catherine Breillat
2000 : Sade, de Benoît Jacquot
1999 : Beau Travail, de Claire Denis
1998 : Superlove, de Jean-Claude Janer
1998 : Secret défense, de Jacques Rivette
1998 : La Vie rêvée des anges, d'Erick Zonca
1997 : Homère, la dernière odyssée, de Fabio Carpi
1996 : Nénette et Boni, de Claire Denis
1996 : Le Fils de Gascogne, de Pascal Aubier
1995 : Fiesta, de Pierre Boutron
1994 : Jalna (Série TV)
1994 : US Go Home, de Claire Denis (Téléfilm)
1994 : La Reine Margot, de Patrice Chéreau
1994 : Before the Rain, de Micho Manchevski
1994 : Pas très catholique, de Tonie Marshall
1993 : L'oeil écarlate, de Dominique Roulet
1992 : Olivier, Olivier, d'Agnieszka Holland
1991 : L'Année de l'éveil, de Gérard Corbiau
1990 : Le Silence d'ailleurs, de Guy Mouyal

Ses derniers films

Tous ses films

Le Rire de ma mère

comédie dramatique
sortie le 17 janvier 2018
Le Rire de ma mère

Barbara

drame
sortie le 6 septembre 2017
Barbara

Le Prix du succès

comédie dramatique
sortie le 30 août 2017
Le Prix du succès

L'Homme le plus beau du monde

drame
sortie le 1 janvier 2015
L'Homme le plus beau du monde
 
0 commentaire - Grégoire Colin
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]