Henri Salvador

©Getty Images, Serge BENHAMOU

Né à Cayenne, Henri Salvador débarque sur le port du Havre en 1929, à l'âge de 12 ans, en compagnie de toute sa famille. Enfant, il rigole si fort lors du spectacle du cirque Medrano que le clown lui demande de revenir tous les dimanches en échange de gags qu'il lui apprend.

Ayant obtenu son certificat d'études, le jeune homme enchaîne les petits boulots sans grand succès, et décide alors de se produire devant les terrasses parisiennes pour faire le pitre, au grand désespoir de son père. C'est avec l'influence de sa tante Leona Gabriel, chanteuse dans un cabaret, qu'Henri Salvador s'intéresse à la musique. Il apprend plusieurs instruments : la trompette, le violon, la batterie et la guitare.

Fasciné par le jazz qu'il écoute à longueur de temps, il accompagne son frère André dans les bars et se fait remarquer auprès du public grâce à ses talents de musicien, mais aussi d'humoriste. En 1935, alors qu'ils jouent au Jimmy's Bar, Django Reinhardt le repère et l'engage comme accompagnateur.

Après avoir effectué son service militaire, Henri Salvador revient à Paris en 1941, mais fuit la zone occupée pour la zone libre. Il se produit alors en tant que chanteur d'orchestre à Nice puis à Cannes. Jusqu'en 1945, il fait partie de l'orchestre de Ventura et s'envole pour l'Amérique du Sud, où il y exerce ses talents de comique, de guitariste et de chanteur.

Après une tournée en solo au Brésil, il monte son propre orchestre en 1946 et propose au directeur de Bobino à Paris de l'embaucher en 1947. Le succès est immédiat : ce spectacle lance sa carrière ainsi que ses premiers singles, Maladie d'amour, Clopin clopant ou bien encore Mon ange.

En 1949 il fait ses premiers pas au cinéma dans son propre rôle dans le film Nous irons à Paris de Jean Boyer et rencontre Bernard Michel et Maurice Pon avec lesquels il écrit de nombreux succès : Le Loup, la Biche et le Chevalier, Le travail c'est la santé, Dans mon île, ou bien encore Croqu'Soleil.

Sa carrière prend un tournant dans les années 1960 grâce aux émissions de variétés de Maritie et Gilbert Carpentier dans lesquelles il interprète des chansons humoristiques qui le consacrent comme chanteur populaire. Fort de ces succès, il monte son propre label en 1964, Rigolo, qui produira tous ses disques ainsi que ceux d'autres artistes (Tiny, Young, Jacky Mouluère, Baris Manço...)

En 1979, il participe au conte musical Emilie Jolie écrit par Philippe Chatel. Il y incarne un conteur et interprète trois chansons dont une avec Françoise Hardy et Emilie Chatel. Mais après cela, la carrière du chanteur connaît une baisse de régime dans les années 1980-1990. Malgré sa réputation de chanteur ringard, il essaye de renouer avec le jazz en 1994 sur l'album Monsieur Henri, mais c'est un échec.

C'est en 2000 qu'Henri Salvador fait un retour au sommet grâce à Benjamin Biolay et Keren Ann qui lui offrent l'album Chambre avec vue, pour lequel il remporte deux trophées Victoires de la Musique en 2001. Son dernier album, Révérence (2006) signe la fin de sa carrière. Le chanteur décède le 13 février 2008 d'une rupture d'anévrisme à son domicile parisien à l'âge de 90 ans. Il est aujourd'hui inhumé au cimetière du Père Lachaise à Paris.

Discographie :

2012 : Tant de temps
2006 : Révérence
2003 : Ma chère et tendre
2000 : Chambre avec vue
1994 : Monsieur Henri
1989 : Des goûts et des couleurs
1985 : Henri
1980 : Salvador en fête
1979 : Salvador/Boris Vian
1978 : Henri Salvador
1977 : Salvador 77
1972 : Le Petit Poucet
1970 : Chante Boris Vian
1969 : Henri Salvador
1968 : Salvador
1967 : Henri Salvador
1965 : Le travail c'est la santé
1964 : Zorro est arrivé
1963 : Henri Salvador
1962 : Succès
1960 : Salvador s'amuse
1959 : Chanté par Henri Salvador
1958 : Dans mon île
1957 : Sous les tropiques
1956 : Henri Salvador alias Henry Cording and his original Rock and roll boys
1955 : Henri Salvador chante ses derniers succès

Filmographie :

1970 : Et qu'ça saute
1966 : Les malabars sont au parfum
1962 : Un clair de lune à Maubeuge
1962 : Tartarin de Tarascon
1962 : Accroche-toi, y'a du vent !
1958 : Nuits d'Europe
1956 : Bonjour sourire
1952 : Nous irons à Monte-Carlo
1950 : Nous irons à Paris
1948 : Mademoiselle s'amuse

Récompenses :

2001 : Victoire de la Musique de l'Interprète masculin de l'année
2001 : Victoire de la Musique de l'Album de variétés de l'année pour Chambre avec vue
2002 : Victoire de la Musique du Meilleur spectacle de l'année
1998 : Victoire de la Musique d'Honneur

Ses dernières news

Toutes ses news
EXCLU - Benjamin Biolay : "Palermo Hollywood est un disque d'amour"
Sébastien Jenvrin
22 avril 2016

EXCLU - Benjamin Biolay : "Palermo ...

22 avril 2016
article
Benjamin Biolay : "Henri Salvador m'a cassé les couilles"
Sébastien Jenvrin
08 avril 2016

Benjamin Biolay : "Henri Salvador m'a ...

08 avril 2016
article
EXCLU - Liane Foly : "Être crooneuse, c'est une attitude"
Clara Lemaire
22 mars 2016

EXCLU - Liane Foly : "Être crooneuse, ...

22 mars 2016
article
Liane Foly : "L'amour pour le jazz a démarré très jeune"
Clara Lemaire
03 mars 2016

Liane Foly : "L'amour pour le jazz a ...

03 mars 2016
article

Ses dernières vidéos

Toutes ses vidéos

Ses derniers films

Tous ses films

Emilie Jolie

animation
sortie le 19 octobre 2011
Emilie Jolie

Les Malabars sont au parfum

comédie
sortie le 1 janvier 1966
Les Malabars sont au parfum

Tartarin de Tarascon

comédie
sortie le 1 janvier 1962
Tartarin de Tarascon

Bonjour sourire

comédie
sortie le 1 janvier 1955
Bonjour sourire

Sa discographie avec

Toute sa discographie
Tant De Temps
Tant De Temps
Henri Salvador
Triple Best Of
Triple Best Of
Henri Salvador
 
0 commentaire - Henri Salvador
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]