Hiam Abbass

©Abaca, Briquet Nicolas
Hiam Abbas monte sur les planches dès son plus jeune âge, avant d'entreprendre des études de photographie. Après avoir travaillé dans un théâtre pour enfants, elle obtient, en 1987, un petit rôle au cinéma dans "Noces en Galilée" de Michel Khleifi. La jeune femme s'installe alors en France à la fin des années 1980 et enchaîne les apparitions sur le grand écran ("Chacun cherche son Chat" de Cédric Klapisch, 1996, "Vivre au Paradis" de Bourlem Guerdjou, 1998, ou encore "Ligne 208" de Bernard Dumont, 2000). En 2002, elle tient la tête d'affiche de "Satin Rouge" de Raja Amari, interprétant une mère de famille tunisienne qui devient danseuse du ventre.

Celle qui reste néanmoins connectée à ses origines voit alors les offres de castings affluer, notamment pour des films traitant, de près ou de loin, du conflit israélo-palestinien comme "La Fiancée Syrienne" (2004) d'Eran Riklis, "Paradise Now" (2005) de Hany Abu-Assad, et puis "Munich" (2005) de Steven Spielberg, sur lequel elle est également engagée comme conseillère. Après s'être essayée en 2006 au doublage pour le joli conte d'animation de Michel Ocelot, "Azur et Asmar", Hiam Abbas se tourne à nouveau vers le cinéma américain avec l'acclamé "The Visitor" (2007) de Tom McCarthy, puis revient en France pour "Dialogue avec mon Jardinier" (2007) de Jean Becker, avec Daniel Auteuil et Jean-Pierre Darroussin.

L'année suivante, Eran Riklis la rappelle pour lui offrir le rôle principal de son nouveau film, "Les Citronniers", largement salué par la critique. Et après quelques autres incursions aux Etats-Unis ("The Limits of Control" de Jim Jarmusch, "Amerrika" de Cherien Dabis), l'actrice revient dans deux films marquants : "Miral" (2010) de Julian Schnabel, présenté à la 67e Mostra de Venise, puis "Une bouteille à la mer" (2011) de Thierry Binisti, sur l'amitié naissante entre une jeune Française vivant à Jérusalem et un Palestinien.

Hiam Abbas réalise en 2012 son premier long-métrage, "Héritage", pour lequel elle dirige Hafsia Herzi en jeune fiancée d'une famille à l'équilibre précaire. L'année suivante, elle repasse devant la caméra, à l'affiche du premier film de Benjamin de Lajarte, "Les Jeux des Nuages et de la Pluie", ainsi que dans la comédie dramatique de Laïla Marrakchi, "Rock the Casbah". Après avoir participé à sa plus grosse superproduction hollywoodienne, "Exodus: Gods and Kings" (2014) signée Ridley Scott, l'actrice s'envole en Jordanie pour tourner un film - dont l'action se déroule néanmoins à Gaza - auprès des Palestiniens Arab et Tarzan Nasser. À la fois drôle et engagé, "Dégradé" (2015), premier long des réalisateurs jumeaux, est sélectionné à la Semaine de la critique du Festival de Cannes.

Hiam Abbas joue par la suite aux côtés de Virginie Efira et Benjamin Lavernhe dans "Le goût des merveilles" (2015) d'Éric Besnard, est à l'affiche de l'adaptation franco-algérienne de la pièce "À mon âge je me cache encore pour fumer" (2016) de Rayhana Obermeyer, et participe au "Corps étranger" (2016) de Raja Amari, qui lui avait donné son premier grand rôle dans "Satin Rouge" quelque ...
quatorze ans auparavant. Décidément adaptée à tout registre, l'actrice est par ailleurs annoncée au sein d'un casting de choc outre-Atlantique, entourée d'Harrison Ford, Ryan Gosling, Robin Wright ou encore Jared Leto dans la suite très attendue de "Blade Runner", réalisée par Denis Villeneuve et prévue pour 2017.

Filmographie :

Réalisatrice :

2012 : Héritage

Actrice :

2017 : Blade Runner 2049, de Denis Villeneuve
2016 : À mon âge je me cache encore pour fumer, de Rayhana Obermeyer
2016 : Corps étranger, de Raja Amari
2015 : Le Goût des merveilles, d'Eric Besnard
2015 : Dégradé, de Arab et Tarzan Nasser
2014 : The Red Tent (Série TV)
2014 : Exodus: Gods and Kings, de Ridley Scott
2014 : De guerre lasse, d'Olivier Panchot
2013 : Peace after marriage, de Bandar et Ghazi Albuliwi
2013 : Rock the Casbah, de Laïla Marrakchi
2013 : Only in New York, de Bandar Albuliwi et Ghazi Albuliwi
2013 : May in the Summer, de Cherien Dabis
2013 : Les Jeux des nuages et de la pluie, de Benjamin de Lajarte
2012 : Le Sac de farine, de Kadija Leclere
2012 : Héritage, de Hiam Abbass
2011 : Une bouteille à la mer, de Thierry Binisti
2011 : La Source des femmes, de Radu Mihaileanu
2011 : Do not forget me Istanbul, de Hany Abu-Assad
2011 : Le serment (Série TV)
2010 : Suite parlée, de Joël Brisse et Marie Vermillard
2010 : Miral, de Julian Schnabel
2010 : I am slave, de Gabriel Range
2010 : Histoires de vies (Série TV)
2009 : The Limits of Control, de Jim Jarmusch
2009 : Persécution, de Patrice Chéreau
2009 : Human Zoo, de Rie Rasmussen
2009 : Mateo Falcone, d'Eric Vuillard
2009 : Espion(s), de Nicolas Saada
2009 : Chaque jour est une fête, de Dima El-Horr
2009 : Amerrika, de Cherien Dabis
2008 : Un roman policier, de Stéphanie Duvivier
2008 : Les Citronniers, d'Eran Riklis
2008 : La Fabrique des sentiments, de Jean-Marc Moutout
2008 : L'Aube du monde, d'Abbas Fahdel
2008 : Kandisha, de Jérôme Cohen-Olivar
2008 : Grenades et myrrhe, de Najwa Najjar
2008 : Béthune sur Nil, de Jérôme Foulon (Téléfilm)
2007 : The Visitor, de Tom McCarthy
2007 : Dialogue avec mon jardinier, de Jean Becker
2007 : Désengagement, d'Amos Gitaï
2006 : La Nativité, de Catherine Hardwicke
2006 : Azur et Asmar, de Michel Ocelot (Film d'animation)
2006 : Petites révélations, de Marie Vermillard
2005 : Paradise Now, de Hany Abu-Assad
2005 : Munich, de Steven Spielberg
2005 : Le Démon de midi, de Marie-Pascale Osterrieth
2005 : Free Zone, d'Amos Gitaï
2004 : Nadia et Sarra, de Moufida Tlatli
2004 : La Porte du soleil, de Yousry Nasrallah
2004 : La Fiancée syrienne, d'Eran Riklis
2003 : Pierre et Farid, de Michel Favart (Téléfilm)
2002 : Satin rouge, de Raja Amari
2002 : Aime ton père, de Jacob Berger
2002 : Fais-moi des vacances, de Didier Bivel
2001 : L'Ange de goudron, de Denis Chouinard
2000 : Ligne 208 : L'Agression, de Bernard Dumont
2000 : Ali, Rabiaa et les autres..., d'Ahmed Boulane
2000 : Mix-cité, de Christophe Leprêtre (Téléfilm)
1998 : Venise est une femme, de Jean-Pierre Vergne (Téléfilm)
1998 : Vivre au paradis, de Bourlem Guerdjou
1997 : Le juste (Série TV)
1996 : Chacun cherche son chat, de Cédric Klapisch
1996 : Haïfa, de Rashid Masharawi
1994 : 3000 scénarios contre un virus (Série TV)
1993 : Antoine Rives, le juge du terrorisme (Série TV)
1987 : Noce en Galilée, de Michel Khleifi

Ses derniers films

Tous ses films

Corps étranger

drame
sortie le 22 novembre 2017
Corps étranger

Blade Runner 2049

fantastique/SF
sortie le 4 octobre 2017
Blade Runner 2049

Une famille syrienne

drame
sortie le 6 septembre 2017
Une famille syrienne

À mon âge je me cache encore pour fumer

drame
sortie le 26 avril 2017
À mon âge je me cache encore pour fumer
 
0 commentaire - Hiam Abbass
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]