Jacques Gamblin

©Abaca, Briquet-Hahn-Marechal
Jacques Gamblin débute au Théâtre National de Bretagne, où il suit un stage d'expression théâtrale avant d'en devenir le régisseur malgré son jeune âge. C'est ensuite à 27 ans qu'il fait ses premiers pas de comédien, dans un téléfilm signé René Lucot, "La belle inconstance" (1984), puis au cinéma pour un long-métrage de Roger Hanin intitulé "Train d'enfer" (1985).

La carrière de l'acteur ne démarre réellement que quatre ans plus tard, en apparaissant d'abord au casting de "Périgord noir" réalisé par Nicolas Ribowski. Puis grâce à sa rencontre avec Claude Lelouch, qui lui offre quasiment coup sur coup des petits rôles dans "Il y a des jours... et des lunes" en 1990, "La belle histoire" en 1992, "Tout ça... pour ça !" en 1993, et dans son adaptation des "Misérables" de Victor Hugo en 1995.

L'année suivante, Jacques Gamblin se fait remarquer du grand public dans le mythique "Pédale Douce" de Gabriel Aghion : il y incarne André Lemoine, homme d'affaires gay et strip-teaseur, qui lui vaut une nomination au César du Meilleur second rôle masculin. Le film lui ouvre également la porte de tournages dirigés par de grands noms du cinéma français, tels que Claude Chabrol dans "Au coeur du mensonge" (1999), Jean Becker dans "Les enfants du marais" (1999), ou encore Bertrand Tavernier dans "Laissez-passer" (2001), pour lequel il remporte l'Ours d'argent du Meilleur acteur au Festival de Berlin.

Depuis, Jacques Gamblin multiplie les projets, très variés : l'acteur est en effet capable de se glisser dans la peau du leader anarchiste de "la bande à Bonnot" dans "Les Brigades du Tigre" (2005) de Jérôme Cornuau, tout aussi bien que dans celle de l'amant navigateur de Michèle Laroque pour "Enfin Veuve" (2007) d'Isabelle Mergault. On le retrouve aussi en père de famille discordante dans "Le Premier jour du reste de ta vie" (2009) de Rémi Bezançon, en "Jospiniste" sympathique aux côtés de l'extravagante Sara Forestier dans "Le nom des gens" (2010) de Michel Leclerc, en enquêteur de meurtres dans le thriller "A l'aveugle" (2012) de Xavier Palud, ou encore en chef de service de médecine, père du jeune Vincent Lacoste dans la comédie dramatique "Hippocrate" (2014) signée Thomas Lilti.

Après quelques passages télévisés, en tant que narrateur pour des documentaires sur la Seconde Guerre mondiale, et un retour sur les planches, où l'acteur a mis en scène de nombreux spectacles, notamment musicaux, cette dernière décennie, Jacques Gamblin est de nouveau attendu dans les salles obscures fin 2016. On le retrouvera en effet aux côtés de Richard Berry dans "Tels pères, tels fils ? ", une comédie signée Emile Gaudreault.

Filmographie :

2016 : Tels pères, tels fils ?, d'Emile ...
Gaudreault
2014 : Hippocrate, de Thomas Lilti
2014 : 24 jours, la vérité sur l'affaire Ilan Halimi, d'Alexandre Arcady
2014 : Week-ends, d'Anna Villacèque
2013 : De toutes nos forces, de Nils Tavernier
2013 : Le jour attendra, d'Edgar Marie
2012 : À l'aveugle, de Xavier Palud
2011 : Le premier homme, de Gianni Amelio
2011 : Ni à vendre ni à louer, de Pascal Rabaté
2011 : L'infiltré, de Giacomo Battiato (téléfilm)
2011 : Une vie française, de Jean-Pierre Sinapi (téléfilm)
2010 : Le nom des gens, de Michel Leclerc
2010 : Nous trois, de Renaud Bertrand
2009 : Bellamy, de Claude Chabrol
2009 : Home, de Yann Arthus-Bertrand
2008 : Le premier jour du reste de ta vie, de Rémi Bezançon
2008 : Les oubliées (série TV)
2007 : Enfin veuve, d'Isabelle Mergault
2007 : Fragile(s), de Martin Valente
2007 : Nos retrouvailles, de David Oelhoffen
2006 : Les irréductibles, de Renaud Bertrand
2006 : Serko, de Joël Farges
2006 : Les brigades du Tigre, de Jérôme Cornuau
2005 : L'enfer, de Danis Tanovic
2004 : Holy Lola, de Bertrand Tavernier
2004 : Le voyageur sans bagage, de Pierre Boutron (téléfilm)
2004 : 25° en hiver, de Stéphane Vuillet
2003 : Les clefs de bagnole, de Laurent Baffie
2003 : Dissonances, de Jérôme Cornuau
2003 : À la petite semaine, de Sam Karmann
2002 : Carnages, de Delphine Gleize
2002 : Laissez-passer, de Bertrand Tavernier
2001 : Bella ciao, de Stéphane Giusti
2001 : Mademoiselle, de Philippe Lioret
1999 : Les enfants du marais, de Jean Becker
1999 : Au coeur du mensonge, de Claude Chabrol
1998 : Kanzo sensei, de Shohei Imamura
1997 : Mauvais genre, de Laurent Bénégui
1997 : Tenue correcte exigée, de Philippe Lioret
1996 : Les clients d'Avrenos, de Carlotta Natoli et lui-même (téléfilm)
1996 : Une histoire d'amour à la con, d'Henri-Paul Korchia
1996 : La bougeotte, de Jean-Claude Morin (téléfilm)
1996 : Pédale douce, de Gabriel Aghion
1996 : Mon homme, de Bertrand Blier
1995 : Au petit Marguery, de Laurent Bénégui
1995 : À la vie, à la mort!, de Robert Guédiguian
1995 : Les misérables, de Claude Lelouch
1994 : Couchettes express, de Luc Béraud (téléfilm)
1994 : Les braqueuses, de Jean-Paul Salomé
1994 : Les brouches, d'Alain Tasma (téléfilm)
1993 : Fausto, de Rémy Duchemin
1993 : La femme à abattre, de Guy Pinon
1993 : Tout ça... pour ça!, de Claude Lelouch
1993 : Un cercueil pour deux, de Jean-Louis Fournier (téléfilm)
1992 : Adieu princesse, de Jorge Paixão da Costa
1992 : C'est mon histoire : Présumé coupable (série TV)
1992 : La belle histoire, de Claude Lelouch
1991 : Pour un coin de terre rouge
1991 : Années de plumes, années de plomb, de Nicolas Ribowski (téléfilm)
1990 : Le vagabond des mers (série TV)
1990 : Il y a des jours... et des lunes, de Claude Lelouch
1989 : Périgord noir, de Nicolas Ribowski
1986 : L'été 36, d'Yves Robert (téléfilm)
1985 : Train d'enfer, de Roger Hanin
1984 : La double inconstance, de René Lucot (téléfilm)

Récompense :

2002 : Ours d'argent du Meilleur acteur au Festival de Berlin, pour "Laissez-passer"

Ses dernières news

Toutes ses news
10 médecins de cinéma qui donnent envie d'être malade
Marine de Guilhermier
12 octobre 2017

10 médecins de cinéma qui donnent envie d'être ...

12 octobre 2017
diaporama
Gisèle Casadesus, la dernière centenaire au cinéma
Jessica Rat
25 septembre 2017

Gisèle Casadesus, la dernière centenaire au cinéma

25 septembre 2017
article
Box-office : Rogue One et Vaiana dominent toujours
Pauline Julien
07 janvier 2017

Box-office : Rogue One et Vaiana dominent toujours

07 janvier 2017
article
Holy Lola
18 septembre 2013

Holy Lola

18 septembre 2013
on-tv-tonight

Ses derniers films

Tous ses films

Père Fils Thérapie !

comédie
sortie le 28 décembre 2016
Père Fils Thérapie !

Hippocrate

comédie dramatique
sortie le 3 septembre 2014
Hippocrate

De toutes nos forces

comédie dramatique
sortie le 26 mars 2014
De toutes nos forces
 
0 commentaire - Jacques Gamblin
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]