Jamel Debbouze

L'enfance de Jamel Debbouze est marquée par un dramatique accident. Ce 17 janvier 1990 dans la gare de Trappes, son bras droit est happé par le train Paris - Nantes tandis que le corps du jeune Jean Paul Admette (fils du chanteur Michel Admette) est retrouvé inanimé sur la voie ferrée. Constitutif ou non, cet événement se déroule au moment où la personnalité de l'adolescent s'affirme. L'aîné de six enfants (Mohamed, Hayat, Karim, Rashid et Nawel) est ainsi repéré par Papy, surnom donné à Alain Degois : le directeur du Déclic Théâtre - structure socioculturelle gérée par la compagnie théâtrale d'improvisation de Trappes.

Durant les années qui suivent, le jeune Jamel Debbouze excelle sur les rings d'improvisation jusqu'à être sélectionné pour la finale du Championnat de France junior de la Ligue française. En 1992, il connaît sa première expérience cinéma en figurant au casting du court-métrage Les pierres bleues du désert réalisé par Nabil Ayouch. L'étudiant en BEP de vente cesse son cursus pour se consacrer uniquement à sa passion.

En 1995, le comédien en développement est remarqué par les fondateurs de Radio Nova, les hommes de presse Jean-François Bizot et Jacques Massadian. Jamel Debbouze débute sur la station parisienne en animant Le Cinéma de Jamel, programme comique qui présente à sa manière l'actualité du cinéma. Le concept connaît un certain succès ; il est décliné dans les mois qui suivent sur Canal + (1998). Avec la série H, distribuée par la chaîne cryptée jusqu'en avril 2002, Jamel Debbouze devient aux côtés des humoristes Éric et Ramzy la nouvelle coqueluche de la jeunesse.

Après deux nouveaux courts (Y a du foutage de gueule dans l'air et Un pavé dans la mire) et une figuration dans Les Deux papas et la maman de Jean-Marc Longval et Smaïn (1996), la carrière cinématographique de Jamel Debbouze débute véritablement avec Zonzon de Laurent Bouhnik où l'acteur joue le personnage de Kader. Deux nouveaux courts suivent (Les petits souliers et Rêve de cauchemar en 1999), puis le réalisateur Djamel Bensalah présente son premier film Le Ciel, les oiseaux,... et ta mère ! qui devient rapidement culte pour toute une génération.

Tandis qu'il connaît le succès sur scènes avec ses spectacles de one man show ou stand-up, son engagement d'acteur est salué de deux nouveaux rôles : celui de Lucien dans Le Fabuleux destin d'Amélie Poulain et celui de Numérobis dans Astérix & Obélix : Mission Cléopâtre (2002), deux films qui contribuent à imposer l'image du jeune premier auprès des professionnels du cinéma.

Suivront She Hate Me en 2004 (le film de Spike Lee), puis Angel-A en 2005 (le film avec Luc Besson), Indigènes de Rachid Bouchareb (Prix d'interprétation masculine au Festival de Cannes 2006 et César du meilleur scénario original 2007), Astérix aux jeux olympiques en 2008, Parlez-moi de la pluie toujours en 2008 en collaboration avec le tandem Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri.

L'engagement de Jamel Debbouze pour la promotion des jeunes talents a été inauguré par la création du Jamel Comedy Club sur Canal + en juillet 2006... En avril 2008, l'acteur ouvre le cabaret le Comedy Club : établissement situé au 42 du boulevard Bonne-Nouvelle à Paris. En 2011, il lance le Festival international du rire de Marrakech qui produit des humoristes français et originaires du Maghreb. L'année suivante, il retrouve son ami Alain Chabat pour la comédie loufoque Sur la piste du Marsupilami. En 2013, sort sur les écrans français Né quelque part, réalisé par son agent artistique Mohamed Hamidi. Il s'agit du cinquième film produit par l'acteur après : She Hate Me et Indigènes. Cette même année, il prête sa voix à l'un des personnages du film d'animation Monstres Academy.

En 2015, il réalise son premier long-métrage, le film d'animation Pourquoi j'ai pas mangé mon père. L'année suivante, il retrouve Mohamed Hamidi pour La Vache dont il partage l'affiche avec son ami Fatsah Bouyahmed et Lambert Wilson.

Filmographie :

Cinéma

1992 : Les pierres bleues du désert de Nabil Ayouch
1996 : Les Deux Papas et la maman de Jean-Marc Longval et Smaïn
1998 : Zonzon de Laurent Bouhnik
1998 : Dr. Dolittle de Betty Thomas
1999 : Le Ciel, les Oiseaux et... ta mère ! de Djamel Bensalah
2000 : Dinosaure de Walt Disney Pictures
2001 : Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain de Jean-Pierre Jeunet
2002 : Astérix & Obélix : Mission Cléopâtre d'Alain Chabat
2002 : Le Boulet d'Alain Berbérian et Frédéric Forestier
2003 : Les Clefs de bagnole de Laurent Baffie
2004 : She Hate Me de Spike Lee
2005 : Angel-A de Luc Besson
2006 : Indigènes de Rachid Bouchareb
2008 : Astérix et Obélix aux Jeux Olympiques de Frédéric Forestier, Mohé Ceven et Thomas Langmann
2008 : Parlez-moi de la pluie d'Agnès Jaoui
2009 : Le Chihuahua de Beverly Hills
2010 : Hors-la-loi de Rachid Bouchareb
2011 : Poulet aux prunes de Marjane Satrapi et Vincent Paronnaud
2011 : Hollywoo de Frédéric Berthe
2012 : Sur la piste du Marsupilami d'Alain Chabat
2012 : 360 de Fernando Meirelles
2013 : Né quelque part de Mohamed Hamidi
2013 : Monstres Academy
2013 : La Marche de Nabil Ben Yadir
2015 : Pourquoi j'ai pas mangé mon père de Jamel Debbouze
2016 : La Vache de Mohamed Hamidi

Télévision

1993 : Recherche de talents
1998-2002 : H
2007 : François L'Embrouille
2009 : Inside Jamel Comedy Club

Récompenses :

2004 : Coq de Cristal de la Communauté française de Belgique
2006 : Prix d'interprétation masculine au Festival de Cannes pour le film Indigènes.

Ses dernières news

Toutes ses news
Ces hommes célèbres qui mesurent moins d'1m65
Marc-Emmanuel Adjou
18 août 2017

Ces hommes célèbres qui mesurent moins d'1m65

18 août 2017
diaporama
Les pires souvenirs d'école des célébrités
Christian Pambrun
02 août 2017

Les pires souvenirs d'école des célébrités

02 août 2017
diaporama
Luc Besson en 10 anecdotes
Marine de Guilhermier
20 juillet 2017

Luc Besson en 10 anecdotes

20 juillet 2017
diaporama
Jamel Debbouze sur Emmanuel Macron : "Il fait beau grâce à lui"
Hélène Demarly
13 juillet 2017

Jamel Debbouze sur Emmanuel Macron : "Il...

13 juillet 2017
article

Ses derniers films

Tous ses films

La Vache

comédie
sortie le 17 février 2016
La Vache

Pourquoi j'ai pas mangé mon père

animation
sortie le 8 avril 2015
Pourquoi j'ai pas mangé mon père

La Marche

drame
sortie le 27 novembre 2013
La Marche

Né quelque part

comédie dramatique
sortie le 19 juin 2013
Né quelque part
 
0 commentaire - Jamel Debbouze
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]