Jane Fonda

©Abaca, Briquet-Hahn

Après une saison sur les planches de théâtre, Jane Fonda obtient son premier rôle au cinéma en 1960. Elle est à l'affiche de la comédie romantique pour adolescents La Tête à l'Envers, dirigée par Joshua Logan. Elle y donne la réplique à un certain Anthony Perkins (Psychose), dont la carrière vient également de débuter. Elle apparaît ensuite dans les succès Les Liaisons Coupables, (1962) et L'École des jeunes mariées (id.), qui vont contribuer à hausser sa popularité et lui permettre de remporter le Golden Globe de la révélation féminine. Deux films en particulier vont caractériser cette ascension : le western Cat Ballou d'Elliot Silverstein en 1965 et le space-opéra Barbarella (1968) de Roger Vadim (qu'elle finira par épouser), qui va définitivement l'ériger au statut de sex-symbol des sixties. La carrière de Jane Fonda ne fait que commencer.

Désormais populaire, la fille d'Henry Fonda croule sous les propositions. Mais elle est très sélective et privilégie les films d'auteurs (comme Tout va bien de Jean-Luc Godard) et les drames intimistes. C'est ainsi que lui glissent des doigts des rôles en or comme ceux de Faye Dunaway dans Bonnie and Clyde (1967) ou de Mia Farrow dans Rosemary's Baby (1968). Mais c'est aussi ce choix artistique audacieux qui lui permet de récolter son premier Oscar, pour le drame Klute d'Alan J. Pakula (1971), où elle tient avec brio le rôle d'une prostituée en danger. Grâce à ses prestations incarnées et toujours justes, la comédienne parvient à sortir de l'ombre de son père et se faire un prénom à Hollywood.

Au début des années 80, Jane Fonda se découvre une vocation de coach sportif. Elle s'invite en effet dans tous les salons au moyen du "Jane Fonda's Workout book", une série de cours de gymnastique dans lesquels l'actrice se met en scène et propose des exercices de fitness. Le livre rencontre un franc succès et s'écoule à des millions d'exemplaires de par le monde. L'Américaine n'abandonne pas le septième art pour autant, mais raréfie ses apparitions. On l'aperçoit dans La Maison du lac (1981) de Mark Rydell, où elle donne la réplique à son père, puis dans Stanley et Iris (1990) de Martin Ritt. Ce sera son dernier long-métrage des années 90. Va suivre, une longue retraite de quinze ans.

Jane Fonda fait son grand retour en 2004 avec la comédie Sa mère ou moi, où elle incarne de la belle-mère irritante de Jennifer Lopez. On la retrouve plus tard dans la production française Et si on vivait tous ensemble ? (2011) entourée de Pierre Richard et Géraldine Chaplin. Pour le réalisateur Lee Daniels, elle se glisse dans la peau de l'ex-première dame Nancy Reagan dans le drame historique Le Majordome (2013).

Très peu présente sur le petit écran au début de sa carrière, elle succombe finalement à la mode des séries et apparaît dans les fictions The Newsroom en 2013, puis Grace and Frankie, où elle forme un duo désopilant avec son amie Lily Tomlin .

En 2015, après plusieurs essais dans le registre comique, l'Américaine renoue avec sa passion pour le drame en travaillant avec le réalisateur oscarisé italien Paolo Sorrentino, pour le sublime Youth : une ode au troisième âge et la vie dans laquelle elle campe une actrice vieillissante, sorte de rôle hommage à sa carrière couronnée de succès.

Filmographie :

2015 : Grace et Frankie (Série TV)

2015 : Youth, de Paolo Sorrentino

2015 : Fathers and Daughters, de Gabriele Muccino

2014 : This Is Where I Leave You, de Shawn Levy

2014 : Blonde sur ordonnance, de Geoff Moore et David Posamentier

2013 : Le Majordome, de Lee Daniels

2012 : The Newsroom (Série TV)

2012 : Et si on vivait tous ensemble ?, de Stéphane Robelin

2011 : Peace, Love & Misunderstanding, de Bruce Beresford

2007 : Mère-fille, mode d'emploi, de Garry Marshall

2005 : Sa mère ou moi !, de Robert Luketic

2004 : Tell Them Who You Are, de Mark Wexler

2002 : Searching for Debra Winger, de Rosanna Arquette

1994 : A Century of Cinema, de Caroline Thomas

1990 : Stanley et Iris, de Martin Ritt

1989 : Old Gringo, de Luis Puenzo

1987 : Leonard Part 6, de Paul Weiland

1986 : Le Lendemain du crime, de Sidney Lumet

1985 : Agnès de Dieu, de Norman Jewison

1984 : Les Poupées de l'spoir, de Daniel Petrie

1981 : Une femme d'affaires, d'Alan J. Pakula

1981 : Sois belle et tais-toi, de Delphine Seyrig

1981 : Lily: Sold Out (Téléfilm)

1981 : La Maison du lac, de Mark Rydell

1980 : Le Cavalier électrique, de Sydney Pollack

1980 : Comment se débarrasser de son patron, de Colin Higgins

1979 : Le Syndrome chinois, de James Bridges

1978 : Le Souffle de la tempête, d'Alan J. Pakula

1978 : Le Retour, de Hal Ashby

1978 : California Hôtel, de Herbert Ross

1977 : Touche pas à mon gazon, de Ted Kotcheff

1977 : Julia, de Fred Zinnemann

1976 : L'Oiseau bleu, de George Cukor

1973 : Steelyard Blues, d'Alan Myerson

1973 : Maison de poupée, de Joseph Losey

1972 : Tout va bien, de Jean-Luc Godard, Jean-Pierre Gorin

1972 : FTA, de Francine Parker

1971 : Klute, d'Alan J. Pakula

1968 : On achève bien les chevaux, de Sydney Pollack

1968 : Histoires extraordinaires, sketch Metzengerstein, de Roger Vadim

1968 : Barbarella, de Roger Vadim

1967 : Que vienne la nuit, d'Otto Preminger

1967 : Pieds nus dans le parc, de Gene Saks

1966 : La Poursuite impitoyable, d'Arthur Penn

1966 : La Curée, de Roger Vadim

1966 : Chaque mercredi, de Robert Ellis Miller

1965 : Cat Ballou, d'Elliot Silverstein

1964 : Les Félins, de René Clément

1964 : La Ronde, de Roger Vadim

1963 : Un dimanche à New York, de Peter Tewksbury

1963 : Dans la douceur du jour, de Robert Stevens

1962 : Les Liaisons coupables, de George Cukor

1962 : L'École des jeunes mariés, de George Roy Hill

1962 : La Rue chaude, d'Edward Dmytryk

1961 : A String of Beads

1960 : La Tête à l'envers, de Joshua Logan

Récompenses :

2007 : Trophée du Festival de Cannes

1980 : BAFTA de la meilleure actrice pour Le Syndrome chinois

1979 : Oscar de la meilleure actrice pour Le Retour

BAFTA de la meilleure actrice pour Julia

Golden Globe de la meilleure actrice dans un drame pour Le Retour

1978 : Golden Globe de la meilleure actrice dans un drame pour Julia

1972 : Oscar de la meilleure actrice pour Klute

1962 : Golden Globe de la révélation féminine pour L'École des jeunes mariées

Ses dernières news

Toutes ses news
Jane Fonda raconte pour la première fois le viol qu'elle a subi étant enfant
Hélène Garçon
03 mars 2017

Jane Fonda raconte pour la première fois le...

03 mars 2017
article
Les femmes de la semaine du 21 au 27 janvier 2017
Hélène Demarly
27 janvier 2017

Les femmes de la semaine du 21 au 27 janvier 2017

27 janvier 2017
diaporama
Jane Fonda redevient célibataire à 79 ans !
Fabien Gallet
25 janvier 2017

Jane Fonda redevient célibataire à 79 ans !

25 janvier 2017
article
10 stars américaines à l'assaut du cinéma français
Marine de Guilhermier
09 décembre 2016

10 stars américaines à l'assaut du cinéma français

09 décembre 2016
diaporama

Ses derniers films

Tous ses films

Youth

drame
sortie le 9 septembre 2015
Youth

This Is Where I Leave You

comédie dramatique
sortie le 1 janvier 2014
This Is Where I Leave You

Le Majordome

drame
sortie le 11 septembre 2013
Le Majordome

No

autre
sortie le 6 mars 2013
No
 
0 commentaire - Jane Fonda
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]