Jean-Louis Aubert

©Abaca

C'est au lycée Pasteur de Neuilly-sur-Seine que Jean-Louis Aubert fait l'école buissonnière mais obtient tout de même son baccalauréat C.

Son premier groupe, Masturbation, voit le jour en 1970 avec ses deux acolytes et amis Louis Bertignac et Olivier Caudron. Las de ses études, il plaque tout et part, un an après sa majorité, prendre le large aux USA et tenter le rêve américain. Accompagné de son ami Olive, il part faire un road-trip avec sa guitare. Ils survivent grâce à la manche et l'hospitalité des personnes rencontrées.

De retour en France en 1975, le musicien crée alors le groupe Sémolina. Un an plus tard, le mythique groupe Téléphone se forme grâce à un curieux hasard : il manque deux musiciens à Jean-Louis Aubert pour jouer devant une salle comble. Ses amis Louis Bertignac et Corine Marienneau viennent à la rescousse. C'est le début d'une longue et belle histoire qui les conduit à leur consécration musicale : jouer en première partie d'Iggy Pop et des Rolling Stones.

Durant les années 80, il est impossible de ne pas avoir entendu parler du groupe Téléphone. Le titre La Bombe humaine devient un hit et une chanson culte. Mais, en 1985, le groupe se sépare.

Une carrière solo attend l'artiste polyvalent qui continue de composer, de jouer et de chanter. Après avoir essuyé quelques échecs (avec l'album H), le chanteur se rapproche de Raphaël en 2003 et sort un titre en duo, Sur la route. Mais l'album qui lui rapporte le plus grand succès est Roc éclair, devenu triple disque de platine et écoulé à 400 000 exemplaires au cours de l'année 2010.

Ses textes touchent un large public puisqu'ils sont à la fois doux et mélancoliques tout en étant pêchus et dansants. L'année 2014 lui réserve une belle surprise, puisqu'il chante des textes de l'écrivain controversé, Michel Houellebecq, dans un album intitulé Les parages du vide, formidablement accueilli par la presse. Il emmène cet album sur les routes de France, préférant des salles intimistes et la proximité avec son public à de grands espaces.

Discographie :

1987 : Plâtre et Ciment
1989 : Bleu Blanc Vert
1993 : H
1994 : Une page de tournée
1994 : Deux pages de tournée
1997 : Stockholm
2001 : Comme un accord
2003 : Comme on a dit (Best of)
2005 : Idéal standard
2009 : Premières prises (compilation acoustique)
2010 : Roc éclair
2012 : Live = Vivant
2014 : Les parages du vide

Filmographie :

1987 : Jean Louis Aubert n'Ko - Live au Bataclan
2003 : Comme on a fait - Live au Zénith de Paris
2006 : Idéal Tour - Live aux Francofolies de la Rochelle
2008 : Un tour sur moi-même (avec vous) - Live acoustique au théâtre Sébastopol de Lille
2012 : Live = Vivant - Live au Palais Omnisport de Paris Bercy

Récompenses :

1985 : Album rock de l'année pour l'album Un autre monde du groupe Téléphone.
2011 : Prix de l'album RTL de l'année
2012 : Victoire de la musique pour sa tournée en solo dans la catégorie "Spectacle/Tournée de l'année" pour son Roc'Eclair Tour

Ses dernières news

Toutes ses news
10 choses que vous ne saviez pas sur Téléphone
Fabien Gallet
13 septembre 2017

10 choses que vous ne saviez pas sur Téléphone

13 septembre 2017
diaporama
10 artistes à suivre pour la rentrée 2017
Fabien Gallet
06 septembre 2017

10 artistes à suivre pour la rentrée 2017

06 septembre 2017
diaporama
Manu Katché, Yarol Poupaud, Tony Allen... Ces grands musiciens de l'ombre
Fabien Gallet
23 août 2017

Manu Katché, Yarol Poupaud, Tony Allen... Ces ...

23 août 2017
diaporama
10 papys du rock qui font de la résistance
Fabien Gallet
26 juillet 2017

10 papys du rock qui font de la résistance

26 juillet 2017
diaporama

Ses derniers films

Tous ses films

L'Amant D'un Jour

drame
sortie le 31 mai 2017
L'Amant D'un Jour

L'Ombre des femmes

drame
sortie le 27 mai 2015
L'Ombre des femmes

La Jalousie

drame
sortie le 4 décembre 2013
La Jalousie

Amitiés sincères

comédie dramatique
sortie le 30 janvier 2013
Amitiés sincères

Sa discographie avec

Toute sa discographie
 
0 commentaire - Jean-Louis Aubert
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]