Jeremy Irvine

©Abaca

A l'âge de 18 ans, le jeune homme postule pour entrer dans l'Armée de terre britannique mais sera refusé après avoir menti sur son diabète. C'est alors qu'il se tourne vers le métier d'acteur. Il débute ainsi en 2009 dans le rôle de Luke dans la série anglaise Life Bites.

Son second rôle à l'écran sera déjà celui de la gloire puisqu'il est choisi en 2011 par Steven Spielberg pour tenir le rôle principal de son Cheval de Guerre et fait ainsi ses débuts au cinéma. Pour ce rôle, il sera d'ailleurs nommé au Prix du Meilleur espoir par The London Critic's Circle. L'année suivante, il fait face à Dakota Fanning dans le drame romantique Now Is Good d'Ol Parker, puis tient la tête d'affiche d'un second drame romantique, De grandes Espérances, réalisé par Mike Newell, avec Ralph Fiennes, Helena Bonham Carter et Holliday Grainger. Son petit frère Toby, jouera d'ailleurs la version jeune de son personnage dans le film.

En 2013, le jeune acteur revient sur les écrans dans Les voies du destin aux côtés de Colin Firth et Nicole Kidman, puis donne la réplique à Robert Duvall dans le western A Nigh in Old Mexico. La même année, il est récompensé du Trophée Chopard de la Révélation masculine au Festival de Cannes. L'année suivante, on peut le retrouver dans Hors de portée avec Michael Douglas, ainsi que dans un nouveau genre avec le film d'horreur La dame en noir 2 : L'ange de la mort de Tom Harper.

Vu dans The World Made Straight face à Noah Wyle début 2015, Jeremy Irvine enchaîne par la suite avec une comédie, The Bad Education Movie, avant de jouer face à la jeune Joey King dans Stonewall, un drame de Roland Emmerich.

Poursuivant son ascension dans le monde du cinéma, l'acteur est attendu en 2016 dans pas moins de trois productions cinématographiques : Billionaire Boys Club de James Cox, avec Taron Egerton, Ansel Elgort, Emma Roberts et Kevin Spacey, le drame fantastique Fallen avec Addison Timlin, Lola Kirke et Joely Richardson, mais aussi la comédie dramatique fantastique anglo-américaine This Beautiful Fantastic, avec Jessica Brown Findlay et Andrew Scott. Bien que la date de sortie du film ne soit pas annoncée, on peut aussi se réjouir de le retrouver prochainement à l'affiche du biopic sur Mary Shelley, Mary Shelley's Monster, face aux jeunes Sophie Turner et Taissa Farmiga.

Filmographie :

Mary Shelley's Monster, de Coky Giedroyc
2016 : This Beautiful Fantastic, de Simon Aboud
2016 : Fallen, de Scott Hicks
2016 : Billionaire Boys Club, de James Cox
2015 : Stonewall, de Roland Emmerich
2015 : The Bad Education Movie, d'Elliot Hegarty
2015 : The World Made Straight, de David Burris
2014 : La dame en noir 2 : L'ange de la mort, de Tom Harper
2014 : Hors de portée, de Jean-Baptiste Léonetti
2013 : A Night in Old Mexico, de Emilio Aragón
2013 : Les voies du destin, de Jonathan Teplitzky
2012 : De grandes espérances, de Mike Newell
2012 : Now Is Good, d'Ol Parker
2011 : Cheval de guerre, de Steven Spielberg
2009 : Life Bites (Série TV)

Récompenses :

2013 : Trophée Chopard de la Révélation Masculine au Festival de Cannes

Ses dernières news

Toutes ses news
Focus sur cing jeunes actrices à surveiller en 2016
Hawoly Ba
31 décembre 2015

Focus sur cing jeunes actrices à surveiller en ...

31 décembre 2015
article
Sophie Turner de Game Of Thrones dans Frankenstein ?
18 août 2014

Sophie Turner de Game Of Thrones dans ...

18 août 2014
news
Jonathan Rhys Meyers rejoint Stonewall de Roland Emmerich
04 juin 2014

Jonathan Rhys Meyers rejoint Stonewall de ...

04 juin 2014
news
Jeremy Irvine lutte pour la cause gay dans Stonewall de Roland Emmerich
10 avril 2014

Jeremy Irvine lutte pour la cause gay dans ...

10 avril 2014
news

Ses derniers films

Tous ses films

Mamma Mia: Here We Go Again!

musical
sortie le 25 juillet 2018
Mamma Mia: Here We Go Again!

Le Merveilleux Jardin Secret de Bella Brown

drame
sortie le 1 janvier 2016
Le Merveilleux Jardin Secret de Bella Brown

La Dame en Noir 2 : L'Ange de la Mort

horreur
sortie le 14 janvier 2015
La Dame en Noir 2 : L'Ange de la Mort

Stonewall

drame
sortie le 1 janvier 2015
Stonewall
 
0 commentaire - Jeremy Irvine
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]