John Ford

©Getty Images, Keystone
Il le suit et devient ainsi à l'occasion son assistant-réalisateur, cascadeur ou acteur. Il participe également à d'autres tournages dont "Naissance d'une Nation" de D.W. Griffith. En 1917, il remplace à la dernière minute le réalisateur du court-métrage "The Tornado" et fait ainsi ses premiers pas derrière la caméra. Il signe alors un contrat avec le studio Universal, pour lequel il réalise une soixantaine de westerns, la plupart portés par Harry Carey. Il signe notamment "Le Cheval de fer" en 1924. Trois ans plus tard, il découvre le cinéma expressionniste en Allemagne, en réalisant "Les Quatre Fils", le plus grand succès en salle de sa filmographie muette.

En 1931, il sort son premier film parlant, "Arrowsmith", qui lui vaut sa première nomination aux Oscars. Quatre ans plus tard, il offre l'un de ses premiers grands films, "Le Mouchard", un long-métrage sombre inspiré de l'expressionnisme allemand emmené par Victor McLaglen. Il remportera son premier Oscar du meilleur réalisateur à cette occasion.

En 1939, il se lance dans la réalisation d'une grande saga sur l'Ouest caractéristique de sa période dite classique, lancée notamment par "La Chevauchée Fantastique", dans lequel il confie à John Wayne son premier rôle important. Les deux hommes de cinéma deviendront ensuite inséparables, collaborant ensemble sur quatorze films. Dans cette lignée, il réalise ensuite "La Poursuite Infernale" (1946), "Le Massacre de Fort Apache" (1948) ou encore "Les Cheyennes" (1963).

Darryl F. Zanuck ayant repris les rênes d'Universal, John Ford réalise quelques projets imposés, dont "Vers sa destinée" (1939) avec Henry Fonda. Ford retrouve Fonda sur ses deux projets suivants : "Sur la Piste des Mohawks" (1939) et surtout "Les Raisins de la Colère"(1940), film social engagé adapté du roman de Steinbeck et qui vaut à Ford son deuxième Oscar du meilleur réalisateur.

L'année suivante, il réalise "Qu'elle était verte ma Vallée", pour lequel il remporte l'Oscar du meilleur réalisateur. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il est un habitué des théâtres d'opérations militaires. En 1942, il réalise deux documentaires pour la Marine, "December 7th" et "La Bataille de Midway", pour lesquels il repart avec l'Oscar du meilleur documentaire.

Au lendemain de la Guerre, il entame son cycle dit de la cavalerie et réalise coup sur coup "Le Fils du Désert" (1948), "La Charge héroïque" (1950), "Le Convoi des Braves" (1950) et "Rio Grande" (1950). Très engagé, il s'oppose violemment à Cecil B. DeMille pendant la période du Maccarthisme, en dénonçant "des méthodes dignes de la Gestapo". Alors qu'il part tourner un film en Corée en 1950, il perd un oeil et rejoint la liste des célèbres "borgnes d'Hollywood".

Il part ensuite en Irlande, où il tourne sa première comédie sentimentale, "L'Homme Tranquille", pour lequel il rafle un nouvel Oscar en 1952. Il réalise ensuite "La Prisonnière du Désert" (1956), "Le Sergent noir" (1960), "Les Deux Cavaliers" (1961), "L'Homme qui tua Liberty Valance" (1962). Il collabore sur ces deux derniers films avec James Stewart. En 1962, il réalise "La Conquête de l'Ouest", sorte de testament de Ford, complété par "Les Cheyennes" et "Frontière Chinoise".

John Ford meurt l'année suivante, le 31 août 1973 à Palm Desert en Californie. Il est à ce jour le réalisateur le plus récompensé aux Oscars ...
dans la catégorie "meilleur réalisateur" avec quatre statuettes.
Filmographie :
1966 : Frontière chinoise
1964 : Les Cheyennes
1963 : La taverne de l'Irlandais
1962 : Alcoa Premiere (Série TV)
1962 : L'homme qui tua Liberty Valance
1961 : Les deux cavaliers
1960 : La grande caravane (Série TV)
1960 : Le sergent noir
1959 : Les cavaliers
1958 : La dernière fanfare
1958 : Inspecteur de service
1957 : Quand se lève la lune
1957 : L'aigle vole au soleil
1956 : La prisonnière du désert
1955 : Le choix de... (Série TV)
1955 : Permission jusqu'à l'aube
1955 : Ce n'est qu'un au revoir
1953 : Mogambo
1953 : Le soleil brille pour tout le monde
1952 : What Price Glory
1952 : L'homme tranquille
1950 : Rio Grande
1950 : Le convoi des braves
1950 : Planqué malgré lui
1949 : La charge héroïque
1948 : Le fils du désert
1948 : Le massacre de Fort Apache
1947 : Dieu est mort
1946 : La poursuite infernale
1945 : Les sacrifiés
1943 : How to Operate Behind Enemy Lines
1943 : Pearl Harbour
1941 : Qu'elle était verte ma vallée
1941 : La route au tabac
1940 : Les hommes de la mer
1940 : Les raisins de la colère
1939 : Sur la piste des Mohawks
1939 : Vers sa destinée
1939 : La chevauchée fantastique
1938 : Patrouille en mer
1938 : Four Men and a Prayer
1937 : Hurricane
1937 : La mascotte du régiment
1936 : Révolte à Dublin
1936 : Marie Stuart
1936 : Je n'ai pas tué Lincoln
1935 : Steamboat Round the Bend
1935 : Le mouchard
1935 : Toute la ville en parle
1934 : Judge Priest
1934 : Le monde en marche
1934 : La patrouille perdue
1933 : Doctor Bull
1933 : Deux femmes
1932 : Tête brûlée
1931 : Arrowsmith
1931 : The Brat
1931 : Le corsaire de l'Atlantique
1930 : Up the River
1930 : Born Reckless
1930 : Hommes sans femmes
1929 : The Black Watch
1929 : Strong Boy
1928 : Les quatre fils
1927 : Upstream
1926 : Trois sublimes canailles
1926 : Gagnant quand même
1925 : Champion
1925 : Sa nièce de Paris
1925 : La fille de Négofol
1925 : Extra Dry
1924 : Hearts of Oak
1923 : Hoodman Blind
1923 : Vers la mort
1923 : L'homme aux camées
1923 : En trombe
1923 : L'image aimée
1922 : Le forgeron du village
1922 : Le foyer qui s'éteint
1922 : Little Miss Smiles
1921 : Le coeur de Janette
1921 : Sure Fire
1921 : Une excellente affaire
1921 : Desperate Trails
1921 : The Wallop
1921 : The Freeze-Out
1921 : The Big Punch
1920 : Pour son gosse
1920 : Hichin' Posts
1920 : The Girl in Numer 29
1920 : The Prince of Avenue A
1919 : Marked Men
1919 : A Gun Fightin' Gentleman
1919 : Rider of the Law
1919 : Ace of the Saddle
1919 : The Outcast of Poker Flat
1919 : Riders of Vengeance
1919 : Bare Fists
1919 : A Fight for Love
1919 : Roped
1918 : Three Mounted Men
1918 : The Craving
1918 : A Woman's Fool
1918 : Hell Bent
1918 : The Scarlet Drop
1918 : Thieves' Gold
1918 : Wild Women
1918 : The Phantom Riders
1917 : A l'assaut du boulevard
1917 : A Marked Man
1917 : The Secret Man
1917 : Straight Shooting

Récompenses :
1973 : Life Achievment Award par l'American Film Institute
1971 : Lion d'or pour l'ensemble de sa carrière
1955 : Golden Globe pour une contribution spéciale
1953 : Directors Guil of America Award du meilleur réalisateur pour L'Homme tranquille
1953 : Oscar du meilleur réalisateur pour L'Homme tranquille
1942 : Oscar du meilleur réalisateur pour Qu'elle était verte ma vallée
1941 : Oscar du meilleur réalisateur pour Les Raisins de la colère
1936 : Oscar du meilleur réalisateur pour Le Mouchard

Ses dernières news

Toutes ses news
Quiz : êtes-vous incollable sur les westerns ?
Clement Caillive
25 septembre 2017

Quiz : êtes-vous incollable sur les westerns ?

25 septembre 2017
article
Grace Kelly : 35 ans après sa mort, retour sur 3 de ses films culte
Anthony Vincent
14 septembre 2017

Grace Kelly : 35 ans après sa mort, retour sur ...

14 septembre 2017
article
Décès de Debbie Reynolds : quand Elizabeth Taylor la trahissait
Fabien Gallet
29 décembre 2016

Décès de Debbie Reynolds : quand Elizabeth ...

29 décembre 2016
article
EXCLU - Baptiste W. Hamon : "j'aime l'Amérique de façon irrationnelle"
Sébastien Jenvrin
11 mars 2016

EXCLU - Baptiste W. Hamon : "j'aime ...

11 mars 2016
article

Ses derniers films

Tous ses films

L'Homme tranquille

comédie
sortie le 14 décembre 2016
L'Homme tranquille

La Poursuite infernale

western
sortie le 4 mai 2016
La Poursuite infernale

Qu'elle était verte ma vallée

drame
sortie le 27 avril 2016
Qu'elle était verte ma vallée

Les Raisins de la colère

drame
sortie le 20 avril 2016
Les Raisins de la colère
 
0 commentaire - John Ford
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]