Joss Stone

©Abaca, Flores Gilbert/Broadimage
Joscelyn Eve Stoker, de son vrai nom, se prend de passion pour la musique soul depuis toute petite, échauffant sa voix sur les tubes d'Aretha Franklin. À 14 ans, elle participe à un télé-crochet de la BBC, Star for a Night, et remporte la compétition. Des producteurs remarquant alors son talent contactent le dirigeant du label S-Curve, qui la fait venir à New York en 2002 pour une audition. Impressionné par la gamine qui lui chante On the Radio de Donna Summer, ce dernier lui offre un contrat. Elle quitte alors les bancs de l'école, change de nom, et dévoile l'année suivante son premier album, "The Soul Sessions" (2003).

C'est ainsi à travers des reprises, enregistrées en seulement quatre jours, que le public découvre ce petit brin de femme, de tout juste 16 ans, à la voix incroyablement puissante et maîtrisée, emprise effectivement de soul. L'opus se hisse d'emblée en pôle position des charts R&B britanniques, prenant même la quatrième place du classement général au Royaume-Uni et intégrant le Top 40 américain. Forte de ce premier succès, celle qui se fait connaître sous le nom de Joss Stone revient dès l'année suivante dans les bacs, avec un album cette fois de chansons originales, composées en grande majorité par ses soins.

"Mind, Body & Soul" (2004), porté par les singles Right to Be Wrong, Spoiled, Don't Cha Wanna Ride et d'autant plus You Had Me, rencontre un énorme succès. Tant public, avec l'obtention de la certification platine aux États-Unis et en Grande-Bretagne, que critique, remportant déjà deux Brit Awards et décrochant trois nominations aux prestigieux Grammies. Elle devient même la plus jeune femme de l'histoire des charts britanniques à prendre la tête des classements, à la fois généraux et R&B.

Lorsqu'elle revient ensuite pour son prochain opus, Joss Stone a bien grandi, entamant sa vingtaine lorsque ce dernier sort dans les bacs en 2007. Aussi "Introducing Joss Stone" fait-il preuve d'une certaine évolution, étant d'ailleurs introduit par un soliloque de l'acteur et ancien footballeur Vinnie Jones intitulé "Change". Elle, les cheveux teints en rouge éclatant, s'éloigne (un peu) de la soul pour se tourner davantage vers le R&B. L'album, d'ailleurs produit et coécrit par Raphael Saadiq, présente ainsi des featuring avec Common et Lauryn Hill. S'il fait un peu moins bien que son prédécesseur, n'étant "que" certifié or avec une deuxième place dans le classement général aux États-Unis, il parvient tout de même à s'écouler à plus d'un million d'exemplaires dans le monde.

Alors qu'elle cartonne avec ses tournées en Amérique du Nord, la chanteuse britannique connaît ensuite des différents créatifs avec son label EMI. Elle accepte de payer plus de deux millions d'euros pour s'extraire de son contrat, mais se voit dans l'obligation de produire un nouvel album auprès de la maison de disques. C'est dans ces conditions que sort "Color Me Free!" en 2009, avec une jaquette qui la présente entortillée derrière des barreaux... Et un premier single intitulé Free Me, clairement adressé à son label. L'album, revenant à une soul plus classique que le précédent, malgré quelques participations de Raphael Saadiq et de Nas, est encore bien reçu des critiques mais est loin de connaître le succès commercial auquel Joss Stone s'est habituée, intégrant tout juste les Top 10 américain ...
et britannique.

Enfin libérée de ses obligations, la chanteuse lance en 2010 son propre label dénommé Stone'd Records. L'année suivante, elle diffuse à travers ce dernier un nouvel album intitulé "LP1". Coproduit et coécrit avec l'ancien des Eurythmics, Dave Stewart, celui-ci se démarque largement des autres avec des sonorités bien plus rock. Les deux chanteurs britanniques font la promotion de l'opus ensemble sur les plateaux télévisés américains, comme The Tonight Show with Jay Leno. Puis rejoignent le supergroupe SuperHeavy, aux côtés de Mick Jagger, A.R. Rahman et Damian Marley, dont l'album éponyme sort en fin d'année.

À moins de trente ans, Joss Stone a ainsi déjà travaillé avec les plus grands, s'invitant aussi auprès de Ringo Starr (Who's Your Daddy, 2010) ou Jeff Beck (People Get Ready, 2007), et s'est par ailleurs déjà essayée au jeu d'actrice. En 2006, elle figurait en effet au casting du fantastique "Eragon" de Stefen Fangmeier. Surtout, elle a tenu un rôle régulier dans la série à succès "Les Tudors", se glissant entre 2009 et 2010 dans la peau d'Anna de Clèves.

Après avoir par ailleurs été la cible d'un complot (bancal) d'assassinat en juin 2011, Joss Stone revient l'année suivante aux classiques. Elle présente, près de dix ans après le premier, ses "Soul Sessions Vol. 2". Si les critiques sont mitigées, le Guardian en fait tout de même un "comeback puissant, sincère et classe", et l'album se hisse encore dans les Top 10 britannique et américain.

La chanteuse britannique se met par ailleurs à travailler sur sa cinquième production originale, qui ne sera toutefois que dévoilée trois ans plus tard. "Water for Your Soul" fait encore preuve d'une certaine diversité musicale, s'empreignant cette fois de sonorités reggae, largement influencées par la collaboration de son ancien compère de SuperHeavy, Damian Marley. L'opus est d'ailleurs vendu comme tel, atteignant la première place du classement reggae de l'année 2015 aux États-Unis.

Joss Stone parcourt par ailleurs le monde depuis 2014 dans le cadre de son Total World Tour. Comme son nom l'indique, il s'agit d'une tournée mondiale qui vise à visiter chaque pays du monde, sans exception. Et d'y mener au passage quelques activités humanitaires et environnementales, mais surtout d'aller à la rencontre de musiciens locaux. "Ma mission est d'explorer et de comprendre le langage universel de la musique de chaque pays de la planète", dit-elle ainsi sur son site. En décembre 2016, la chanteuse visitait le 91e pays sur sa liste, le Soudan, et devrait ainsi prolonger son ambitieuse entreprise tout le long de 2017. Cette année-là devrait également marquer son retour sur le grand écran, étant annoncée au casting du drame britannique "Tomorrow" de Martha Pinson.

Discographie :

2015 : Water for Your Soul
2012 : The Soul Sessions Vol.2
2011 : LP1
2009 : Colour Me Free!
2007 : Introducing Joss Stone
2004 : Mind Body & Soul
2003 : The Soul Sessions

Filmographie :

2017 : Tomorrow, de Martha Pinson
2010-2009 : Les Tudors (Série TV)
2009 : American Dad! (Série TV animée)
2006 : Eragon, de Stefen Fangmeier
2005 : Mes plus belles années (Série TV)

Récompenses :

2007 : Grammy Award de la Meilleure performance vocale en duo ou en groupe, partagé avec Sly and the Family Stone, Van Hunt et John Legend, pour Family Affair
2005 : Brit Awards de la Meilleure artiste solo et du Meilleur acte urbain britannique

Ses dernières news

Toutes ses news
Ces concerts de charité qui ont marqué les esprits
Jessica Rat
02 août 2017

Ces concerts de charité qui ont marqué les esprits

02 août 2017
diaporama
Le prince Harry monte sur scène aux côtés de Coldplay
Clara Lemaire
29 juin 2016

Le prince Harry monte sur scène aux côtés de ...

29 juin 2016
article
Jeff Beck sortira un nouvel album cet été
Sébastien Jenvrin
05 avril 2016

Jeff Beck sortira un nouvel album cet été

05 avril 2016
article
Cara Delevingne et Kate Moss : le duo se reforme pour Burberry !
Justine Fiordelli
06 juillet 2015

Cara Delevingne et Kate Moss : le duo se ...

06 juillet 2015
article

Ses derniers films

Tous ses films

Tomorrow

drame
sortie le 1 janvier 2014
Tomorrow

Soundtrack for a Revolution

documentaire
sortie le 1 janvier 2009
Soundtrack for a Revolution

Eragon

fantastique/SF
sortie le 20 décembre 2006
Eragon
 
0 commentaire - Joss Stone
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]