Juan Solanas

©Abaca
Fuyant le régime dictatorial militaire qui sévit en Argentine, Juan Diego Solanas, de son nom complet, s'installe en France avec sa famille à l'âge de 11 ans. Certainement inspiré par les travaux de son paternel, et par ailleurs passionné de photographie, il se forme auprès du chef opérateur de ce dernier, Félix Monti, après avoir complété des études d'Histoire de l'Art à Paris. Aussi le retrouve-t-on en tant que jeune assistant sur "Tangos : l'exil de Gardel" (1985), puis "Le Sud" (1988), tous deux signés Fernando E. Solanas. Une décennie plus tard, l'apprenti prend la place du maître et devient lui-même directeur de photographie pour son père sur "Le nuage" (1998). Une occupation qu'il occupe également auprès d'autres cinéastes, comme Jérôme Cornuau sur son téléfilm "Le chant de l'homme mort" (1998), avant de passer à son tour à la réalisation.

Après quelques spots publicitaires pour se faire la main, comme ce très suggestif clip pour les Ficelles de Bourgogne (2000), Juan Solanas présente en 2003 son premier court-métrage : "L'homme sans tête". Cette histoire d'un homme qui, n'ayant donc qu'un corps, part à la recherche d'une tête au vu d'un rendez-vous galant, lui offre d'ores et déjà plusieurs prix, notamment à Cannes et aux César. Deux ans plus tard, le cinéaste en herbe passe au long avec "Nordeste" (2005), dans lequel il dirige Carole Bouquet. Le film, sur la rencontre bouleversante entre une Française et une Argentine, est encore célébré dans divers festivals et lui permet de revenir sur la Croisette, dans le cadre de la sélection Un Certain Regard.

Fort de son succès, Juan Solanas épaule en 2007 un compatriote qui ...
se lance dans le cinéma, en coproduisant et cosignant le scénario de "La León" pour Santiago Otheguy. De retour derrière la caméra, il participe quatre ans plus tard, auprès de quelques autres cinéastes français, à la réalisation du documentaire "American Film Acting : La masterclass de Jack Waltzer" (2011). L'équipe donne la parole à quelques vedettes du septième Art, comme Sigourney Weaver, Dustin Hoffman, Roman Polanski, Emmanuelle Seigner ou encore Tomer Sisley, pour célébrer les travaux du fameux coach américain.

Juan Solanas revient ensuite en solo l'année suivante pour présenter son deuxième long de fiction : "Upside Down" (2012), l'histoire fantastique d'un couple séparé par deux univers parallèles, portée par Kirsten Dunst et Jim Sturgess. Malgré un scénario original et une photographie, naturellement, impeccable, le film qui tente ainsi une intrusion sur le marché outre-Atlantique ne rencontre toutefois qu'un succès critique et commercial mitigé. Il ne cumule en effet que huit millions de dollars au box-office - contre un budget de cinquante millions.

De quoi certainement décevoir le réalisateur et scénariste argentin, qui n'abandonne toutefois pas sa vision féerique. Si le public attend toujours de le retrouver dans les salles obscures, l'ancien directeur de photographie a depuis su illustrer tout son talent dans quelques nouveaux spots publicitaires. Dont récemment l'ambitieux "Rêvons d'un nouveau monde" (2015) réalisé pour BMCE Bank, auréolé dans divers festivals du genre aux États-Unis.

Filmographie :

2012 : Upside Down
2011 : American Film Acting: Jack Waltzer's Masterclass (Documentaire collectif)
2005 : Nordeste

Récompenses :

2004 : César du Meilleur court-métrage, pour "L'homme sans tête"
2003 : Prix du jury au Festival de Cannes, dans la catégorie Meilleur court-métrage, pour "L'homme sans tête"

Ses dernières news

Toutes ses news
Secrets de tournage : Upside Down
04 mai 2013

Secrets de tournage : Upside Down

04 mai 2013
news
Upside Down : Quand Inception croise Romeo et Juliette...
29 avril 2013

Upside Down : Quand Inception croise Romeo et ...

29 avril 2013
news
Rendez-vous le mois prochain... Upside Down
07 avril 2013

Rendez-vous le mois prochain... Upside Down

07 avril 2013
news

Ses derniers films

Tous ses films

My Name Is Luz

drame
sortie le 1 janvier 2017
My Name Is Luz

Upside Down

fantastique/SF
sortie le 1 mai 2013
Upside Down

American Film Acting : La masterclass de Jack Waltzer

documentaire
sortie le 1 janvier 2013
American Film Acting : La masterclass de Jack Waltzer

Cinema 16 : European short films

autre
sortie le 1 janvier 2006
Cinema 16 : European short films
 
0 commentaire - Juan Solanas
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]