Lance Armstrong

Mais contrairement au champion des Cowboys de Dallas, Lance Armstrong va faire carrière dans le sport.

C'est d'abord vers la natation qu'il jette son dévolu. Chaque jour, le jeune sportif se rend à la piscine à vélo, et commence à coupler les deux disciplines vers l'âge de seize ans en participant à des triathlons.

L'adolescent se perfectionne finalement dans l'un des trois sports : le cyclisme. Roulant sur un vélo Mercier offert par sa mère, il commence par concourir à des critériums, des courses cyclistes sur route. Puis remporte à l'âge de vingt ans sa première course d'envergure : le championnat des États-Unis sur route pour amateurs.

L'année suivant cette victoire, l'équipe Motorola lui fait signer un contrat et l'engage comme professionnel. Lance Armstrong entre alors en piste. Sous le maillot de l'équipe américaine, le coureur remporte notamment en 1993 le championnat des Etats-Unis et les championnats du monde de cyclisme sur route. Il dispute également son premier Tour de France, devenant le benjamin du Tour, et y repart avec une victoire d'étape à Verdun.

En 1996, alors qu'il vient d'être transféré dans l'équipe Cofidis, il annonce avoir été diagnostiqué d'un cancer des testicules. Il fonde dans la foulée la Lance Armstrong Foundation, une association caritative contre le cancer.

Absent des compétitions de cyclisme pendant deux ans, il remonte en selle en 1998, mais suite à des désaccords financiers avec sa nouvelle équipe, il revient sur le devant de la scène sous les couleurs du maillot de l'équipe US Postal.

Lors de son deuxième Tour de France en 1999, Lance Armstrong, malgré le fait qu'il se soit fait contrôler positif aux corticoïdes à l'issue de la première étape, parvient à décrocher le maillot jaune. Une première place qu'il parvient à conserver durant les six Tours de France suivants. Détenteur record de sept titres consécutifs de vainqueur du Tour de France, "Le Boss" est déchu de l'ensemble de ses titres par l'UCI le 22 octobre 2012, en raison d'infractions à la réglementation antidopage.

En effet, après de nombreuses enquêtes réalisées auprès du personnel médical de l'époque et de ses anciens co-équipiers, Lance Armstrong est reconnu coupable par l'USADA de dopage à l'EPO, à la testostérone, à l'hormone de croissance, à la cortisone ainsi que de transfusion sanguine.

Avant de se faire radier à vie et de perdre l'intégralité de son palmarès enregistré depuis août 1998, le coureur cycliste a participé aux éditions 2009 et 2010 du Tour de France sous le maillot de l'équipe Astana.

Le 16 février 2011, le coureur cycliste a annoncé sa retraite sportive, mais poursuit la pratique sportive dans d'autres disciplines telles que le marathon et le triathlon professionnel.

Depuis octobre 2012, Lance Armstrong n'a plus aucun lien avec la fondation qu'il avait créée en 1997. Cette dernière porte désormais le nom de Livestrong Foundation.

Palmarès :

Championnat des Etats-Unis de cyclisme sur route amateurs en 1991 : champion
Championnats du monde de cyclisme sur route en Norvège en 1993 : médaille d'or sur la course en ligne
Championnat des États-Unis de cyclisme sur route en 1993 : champion
Tour de France en 1993 : vainqueur de la 8ème étape (Châlons-sur-Marne - Verdun)

Ses dernières news

Toutes ses news
Les plus grands scandales du Tour de France
Fabien Gallet
02 juillet 2016

Les plus grands scandales du Tour de France

02 juillet 2016
article

Ses derniers films

Tous ses films

Le Mensonge Armstrong

documentaire
sortie le 25 juin 2014
Le Mensonge Armstrong

Toi et moi... et Duprée

comédie
sortie le 8 novembre 2006
Toi et moi... et Duprée

Même pas mal ! (Dodgeball)

comédie
sortie le 22 septembre 2004
Même pas mal ! (Dodgeball)
 
0 commentaire - Lance Armstrong
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]