Louis Malle

©Getty Images, Ron Galella, Ltd.
La carrière cinématographique de Louis Malle commence lorsque le commandant Cousteau le choisit comme assistant sur son documentaire "Le Monde du silence" (1955), récompensé par la palme d'or à Cannes. Il est ensuite l'assistant de Robert Bresson sur "Un condamné à mort s'est échappé" (1956).

Louis Malle réalise son premier long-métrage, "Ascenseur pour l'échafaud" en 1957. Ce film dramatique en noir et blanc avec Jeanne Moreau et Maurice Ronet remporte le prix Louis Delluc en 1957, et le disque de la bande originale composée par Miles Davis reçoit le Grand Prix du disque de l'académie Charles Cros.

Issu de la grande bourgeoisie, Louis Malle porte sur ce milieu un regard critique dans son troisième film "Les Amants" (1958), avec Jeanne Moreau et Jean-Marc Bory dans les rôles principaux. Le thème de l'adultère et les scènes érotiques du film choquent les milieux catholiques, qui essaient en vain d'en faire interdire la projection au Festival de Venise. Le film remportera malgré tout le prix spécial du jury. Dans "Le Voleur" (1967) avec Jean-Paul Belmondo, le cinéaste décrit la révolte de son personnage contre son milieu bourgeois dominé par l'argent.

Louis Malle excelle dans les descriptions sans manichéisme de situations complexes. Il fait scandale avec "Le Souffle au coeur" (1971), qui relate la relation incestueuse entre une mère et son fils, et avec "Lacombe Lucien" (1974), qui porte un regard différent sur la Résistance et la collaboration. La polémique soulevée par ce film pousse Louis Malle à s'expatrier aux États-Unis, où il tourne, entre autres, "La Petite" (1978) avec Brooke Shields, qui traite de la prostitution des enfants, "Atlantic City" (1980) et "My Dinner with Andre" (1981), dialogue entre deux dramaturges (Wallace Shawn et Andre Gregory).

Son chef-d'oeuvre, "Au revoir les enfants", sort ...
en 1987. En partie autobiographique, il relate l'arrestation de trois enfants juifs cachés dans un collège sous l'Occupation. Il est couronné de plusieurs prix : trois César, un Lion d'or à la Mostra de Venise ou encore le BAFTA du meilleur réalisateur. La riche filmographie de Louis Malle compte aussi des documentaires, dont la série sur l'Inde tournée pour la télévision en 1970 ("L'Inde fantôme"). Il met un terme à sa carrière en 1994 avec "Vanya, 42e rue", un film dédié au métier de comédien, avant de s'éteindre le 23 novembre 1995 à Los Angeles d'une maladie des ganglions lymphatiques.

Son ombre plane encore sur le cinéma français, notamment par le biais de sa fille Justine. Elle réalise en 2013 la fiction autobiographique "Jeunesse", dans laquelle elle explore ses relations complexes avec son père, qu'elle n'a pas épargné lorsqu'il était atteint d'une maladie dégénérative. Esther Garrel joue son rôle, tandis que Didier Bezace campe celui du cinéaste.

Filmographie :

1994 : Vanya, 42ème rue
1992 : Fatale
1990 : Milou en mai
1987 : Au revoir les enfants
1985 : Alamo Bay
1984 : Crackers
1981 : My Dinner with Andre
1980 : Atlantic City
1978 : La petite
1975 : Black Moon
1974 : Lacombe Lucien
1971 : Le souffle au coeur
1967 : Le voleur
1965 : Viva Maria !
1963 : Le feu follet
1962 : Vie privée
1962 : Zazie dans le métro
1958 : Les amants
1958 : Ascenseur pour l'échafaud


Récompenses :

1989 BAFTA du meilleur réalisateur pour "Au revoir les enfants"
1988 : César du meilleur scénario original, du meilleur réalisateur et du meilleur film français pour "Au revoir les enfants"
1987 : Lion d'or pour "Au revoir les enfants"
1987 : Prix Louis Delluc pour Au revoir les enfants
1982 : BAFTA du meilleur réalisateur pour "Atlantic City"
1980 : Lion d'or pour "Atlantic City"
1957 : Prix Louis Delluc pour "Ascenseur pour l'échafaud"

Ses dernières news

Toutes ses news
Le rencard raté et hilarant de l'actrice Candice Bergen avec Donald Trump
Fabien Gallet
17 septembre 2017

Le rencard raté et hilarant de l'actrice ...

17 septembre 2017
article
Jeanne Moreau : des funérailles en toute discrétion au cimetière de Montmartre
Fabien Gallet
09 août 2017

Jeanne Moreau : des funérailles en toute ...

09 août 2017
article
Selon Jean-Pierre Mocky, Jeanne Moreau se "sentait abandonnée"
Anthony Vincent
01 août 2017

Selon Jean-Pierre Mocky, Jeanne Moreau se ...

01 août 2017
article
Jeanne Moreau : retour sur ses plus beaux duos
Clement Caillive
31 juillet 2017

Jeanne Moreau : retour sur ses plus beaux duos

31 juillet 2017
article

Ses derniers films

Tous ses films

Ascenseur pour l'échafaud

suspense
sortie le 24 juin 2015
Ascenseur pour l'échafaud

Le Voleur

comédie dramatique
sortie le 12 octobre 2011
Le Voleur

La Fiancée du pirate

drame
sortie le 27 août 2003
La Fiancée du pirate

Vanya, 42e rue

comédie dramatique
sortie le 25 janvier 1995
Vanya, 42e rue
 
0 commentaire - Louis Malle
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]