Marcel Pagnol

©Getty Images, Andre SAS / Contributeur
Enfant précoce et doué, Marcel Pagnol est né à la fin du XIXème siècle, d'un père instituteur laïc, Joseph Pagnol et d'une maman couturière, Augustine. Il vit une enfance choyée à Marseille, érudite mais modeste. Il a un deux frères et une soeur. L'un deux, Paul, deviendra chevrier. Sa mère quant à elle, de constitution fragile, meurt en 1910. Dans différents ouvrages, il l'évoque fréquemment avec tendresse et beaucoup de nostalgie.
Durant son enfance, Marcel Pagnol est le premier de sa classe et peut se targuer d'être paré de toutes les décorations d'écolier : prix de grammaire, d'orthographe ou d'arithmétique font l'immense fierté de ses parents. Son père encadre de près son éducation et le pousse vers les études supérieures, alors réservées à une élite.
Après avoir dirigé un journal au lycée, Le Fortunio, il décroche un baccalauréat en philosophie à 18 ans. Pagnol travaille dur et obtient une licence en lettres et littérature anglaise et enseigne à Paris jusqu'en 1927, notamment au Lycée Condorcet. Pagnol écrit, beaucoup. Sa carrière décolle véritablement avec sa pièce "Topaze", jouée en 1928. Cependant, le cinéma est alors en plein essor en Europe et il entreprend une carrière de scénariste.

Il est finalement séduit par le cinéma parlant après la projection du blockbuster "Broadway Melody" à Londres en 1929. Il ne tarde pas et en 1931, il accepte de faire réaliser un premier film tiré de son roman : "Marius", sous la direction du réalisateur hongrois Alexandre Korda.
Le film est le premier volet de la fameuse trilogie marseillaise de Pagnol. Doux-amer, il se déroule dans le Vieux-Port de la ville et raconte l'histoire de Marius, garçon de café qui rêve de partir en bateau vers d'autres horizons. Il est le fils du gérant César, un homme gouailleur qui ne se doute guère des ambitions de son fils et qui rêve du mariage de ce dernier avec la jolie Fanny, gamine modeste et folle amoureuse de Marius... Entre drame familial et profonde histoire d'amour, le film rencontre un grand succès et conforte l'auteur dans ses choix de s'ouvrir au cinéma. Paramount, qui a déjà acheté les droits de "Marius", rachète également ceux de "Topaze", contre la volonté de Pagnol.
C'est une période extrêmement prolifique qui s'ouvre pour Marcel Pagnol. Il installe ses studios à La Treille, un quartier de sa chère ville de Marseille. Il y réalise son premier film : "Jofroi", sorti en 1933. Il tournera treize films entre 1933 et 1941, dont "Angèle" (1934), "Cigalon" (1935), "César" (1936) ou encore "La Fille du puisatier" en 1941. Il n'achève pas son film "La Prière aux étoiles", à cause de la guerre.
Durant ces années, il fait tourner les grandes stars de l'époque, ses amis Fernandel, Raimu ou encore Pierre Fresnay. Malgré les sollicitations de la propagande nazie, il ne tourne pas pendant la Seconde Guerre mondiale. À la fin de l'Occupation, il est chargé de défendre les auteurs dramatiques ayant continué de tourner ...
sans avoir collaboré, et réalise en 1948 "La Belle Meunière" avec le charismatique chanteur Tino Rossi qui constitue l'un des premiers grands succès du cinéma français en couleur.
Hormis sa Provence tant aimée et l'enfance, les thèmes abordés par Pagnol dans ses écrits et par extension ses films, révèlent surtout les comportements sociaux du début de siècle en France, révélateurs d'un traditionnalisme lourd et complexe, entre honneur et religion. La famille est très présente ainsi que celle de la femme : les filles ne peuvent épouser qui elles souhaitent et vivent dans la crainte d'être répudiées à tout moment par leur mère. L'argent ou le patrimoine, la ruralité, l'avarice, l'honneur de la famille, nettement évoqués dans "Jean de Florette" et "Manon des Sources" sont des sujets majeurs, chers à l'auteur.
A l'âge de 47 ans, en 1946, Marcel Pagnol est élu à l'Académie Française. Sa réception est à l'occasion filmée, chose encore rare dans les années 1940. En 1955, il préside le 8ème Festival de Cannes.
Pagnol signe dans les années 1960 le dyptique "L'eau des collines" qui inclue "Jean de Florette" et "Manon des sources".
Après s'être tenu à l'écart des projecteurs qu'il a connu toute sa vie, il s'éteint le 18 avril 1974 à l'âge de 79 ans, laissant derrière lui un travail considérable, parfois inachevé. En 1981, il reçoit un César d'honneur à titre posthume pour l'ensemble de son oeuvre.
Marcel Pagnol inspire nombre de réalisateurs. En 1986, Claude Berri s'attaque à la réalisation des volets de "Jean de Florette" et "Manon des Sources", mettant en scène deux immenses stars de l'écran : Yves Montand et Gérard Depardieu. Il révèle également Daniel Auteuil et Emmanuelle Béart. Daniel Auteuil recevra notamment un César pour son interprétation bouleversante d'Ugolin.
Yves Robert quant à lui, met en scène, les "Souvenirs d'enfance" à savoir "La Gloire de mon père" et "Le Château de ma mère" en 1990. L'acteur de théâtre Philippe Caubère incarne alors Joseph Pagnol, le père de Marcel et Nathalie Roussel, Augustine, la fragile et délicate maman de Pagnol. Ces deux longs-métrages sont toujours fréquemment rediffusés et rassemblent toujours autant de téléspectateurs.
A la différence de beaucoup d'artistes et d'écrivains, Marcel Pagnol a connu la gloire pendant toute sa période de création, des années 1920, jusqu'à sa mort.
Filmographie :
1967 : Le Curé de Cucugnan (Téléfilm)
1954 : Les Lettres de mon moulin
1952 : Manon des sources
1952 : Ugolin
1951 : Topaze
1948 : La Belle Meunière
1945 : Naïs
1941 : La Prière aux étoiles (inachevé)
1940 : La Fille du puisatier
1938 : Le Schpountz
1938 : La Femme du boulanger
1937 : Regain
1936 : Topaze
1936 : César
1935 : Merlusse
1935 : Cigalon
1934 : Angèle
1933 : Le Gendre de Monsieur Poirier
1933 : Jofroi
Récompense :
1981 : César d'honneur pour l'ensemble de sa carrière

Ses dernières news

Toutes ses news
10 lieux mythiques de tournage à visiter en Europe
Hélène Demarly
17 novembre 2016

10 lieux mythiques de tournage à visiter en Europe

17 novembre 2016
diaporama
Les femmes de la semaine du 20 au 26 août 2016
Hélène Demarly
26 août 2016

Les femmes de la semaine du 20 au 26 août 2016

26 août 2016
diaporama
Pétanque, mölkky... ces activités à pratiquer à l'apéro
Fabien Gallet
07 juin 2016

Pétanque, mölkky... ces activités à pratiquer ...

07 juin 2016
article
Marius et Fanny : Quand Auteuil revisite Pagnol...
10 juillet 2013

Marius et Fanny : Quand Auteuil revisite Pagnol...

10 juillet 2013
news

Ses dernières vidéos

Toutes ses vidéos

Ses derniers films

Tous ses films

Manon des Sources

drame
sortie le 13 septembre 2017
Manon des Sources

Jean de Florette

drame
sortie le 13 septembre 2017
Jean de Florette

Topaze

comédie dramatique
sortie le 7 septembre 2016
Topaze

Le Schpountz

comédie
sortie le 7 septembre 2016
Le Schpountz
 
0 commentaire - Marcel Pagnol
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]