Marie Dubois

©Getty Images, Ron Galella / Contributeur
Après avoir suivi des cours d'art dramatique de la Rue Blanche, elle démarre sa carrière sur les planches. Puis, c'est vers la télévision que l'actrice en herbe se tourne, puisqu'elle se fait remarquer dans la série historique "La Caméra explore le temps" et dans le feuilleton policier "Les Cinq dernières minutes" en 1958.
Grâce à cette exposition, elle ne passe pas inaperçue aux yeux du cinéaste François Truffaut, alors metteur en scène très en vogue, qui la choisit pour incarner le personnage de Lena dans le film "Tirez sur le pianiste", aux côtés de Charles Aznavour. À l'occasion de cette rencontre déterminante pour sa carrière, elle est rebaptisée Marie Dubois, par Truffaut lui-même.
Lancée dans le grand bain du cinéma de la Nouvelle Vague, l'actrice enchaîne les tournages avec les plus grands réalisateurs de l'époque, tels que Jean-Luc Godard avec "Une femme est une femme" en 1961, Roger Vadim ("La Ronde "), Henri Verneuil ("Week-end à Zuydcoote"), ou encore Édouard Molinaro pour La Chasse à l'homme.
En 1966, elle décroche l'inoubliable rôle de Juliette dans "La Grande Vadrouille". Son charme et sa jolie paire d'yeux bleus, auxquels Bourvil n'a pas su résister ont payé : le film de Gérard Oury fait un carton au box-office et reste de très longues années en tête des fillms français les plus vus jusqu'à l'arrivée de "Bienvenue chez les Ch'tis" en 2008.
Trois en plus tard, en 1969, elle retrouve Bourvil au sein du casting international de "Gonflés à bloc", où elle a l'occasion de donner la réplique à Tony Curtis, Peter Cook et Jack Hawkins. Elle se fait une place dans le chef-d'oeuvre de Claude Sautet "Vincent, François, Paul... et les autres". Elle incarne aux côtés d' Yves Montand et Serge Reggiani, Lucie, la femme de Michel Piccoli (François). Le film remporte le Prix Jean-Cocteau l'année de sa sortie.
En 1977, elle est récompensée du César de la Meilleure actrice dans un second rôle pour "La Menace" d'Alain Corneau. Pendant vingt ans après ce sacre, elle continue d'enchaîner les tournages, mais s'oblige à se cantonner à des rôles secondaires du fait d'une sclérose en plaques qui gagne du terrain depuis de nombreuses années. Sa dernière apparition sur un plateau de cinéma a lieu en 1999 dans "À vot'service" d' Éric Bartonio.
Le 15 octobre 2014, Marie Dubois décède dans une maison de retraite près de Pau à l'âge de 77 ans.
Filmographie :
1999 : À vot'service, d'Eric Bartonio
1997 : Rien ne va plus, de Claude Chabrol
1996 : Les Caprices d'un fleuve, de Bernard Giraudeau
1996 : Confidences à un inconnu, de ...
Georges Bardawil
1991 : La Dernière Saison, de Pierre Beccu
1991 : Les Enfants du vent, de Krzystof Rogulski
1990 : Un jeu d'enfant, de Pascal Kané
1986 : Descente aux enfers, de Francis Girod
1986 : Grand Guignol, de Jean Marboeuf
1984 : L'Intrus, d'Irène Jouannet
1983 : Si j'avais mille ans, de Monique Enckell
1983 : L'Ami de Vincent, de Pierre Granier-Deferre
1982 : Une femme en fuite, de Maurice Rabinowicz
1980 : La Petite Sirène, de Roger Andrieux
1980 : Mon oncle d'Amérique, d'Alain Resnais
1979 : Je vous ferai aimer la vie, de Serge Korber
1979 : Je parle d'amour, de Madeleine Hartmann-Clausset
1979 : Il y a longtemps que je t'aime, de Jean-Charles Tacchella
1977 : La Menace, d'Alain Corneau
1976 : L'Innocent, de Luchino Visconti
1976 : Nuit d'or, de Serge Moati
1976 : Du bout des lèvres, de Jean-Marie Degèsves
1976 : Les Mal Partis, de Sébastien Japrisot
1974 : Vincent, François, Paul et les autres, de Claude Sautet
1974 : L'Escapade, de Michel Soutter
1973 : Antoine et Sébastien, de Jean-Marie Périer
1973 : Le Serpent, d'Henri Verneuil
1972 : Les Arpenteurs, de Michel Soutter
1972 : L'Œuf (de Félicien Marceau), film de Jean Herman
1971 : Bof... Anatomie d'un livreur, de Claude Faraldo
1970 : La Maison des bories, de Jacques Doniol-Valcroze
1969 : Gonflés à bloc, de Ken Annakin
1968 : Le Cascadeur (Stuntman), de Marcello Baldi
1967 : Ce sacré grand-père, de Jacques Poitrenaud
1967 : Le Rouble à deux faces, d'Étienne Périer
1966 : Le Dix-Septième Ciel, de Serge Korber
1966 : La Grande Vadrouille, de Gérard Oury
1966 : Le Voleur, de Louis Malle
1965 : Les Grandes Gueules, de Robert Enrico
1965 : Les Fêtes galantes, de René Clair
1964 : Week-end à Zuydcoote, d'Henri Verneuil
1964 : La Chasse à l'homme, d'Édouard Molinaro
1964 : La Ronde, de Roger Vadim
1964 : Mata Hari, agent H21, de Jean-Louis Richard
1964 : L'Âge ingrat, de Gilles Grangier
1963 : Jusqu'au bout du monde, de François Villiers
1962 : Jules et Jim, de François Truffaut
1962 : L'Anglaise, d'Artur Ramos
1962 : La Croix des vivants, d'Ivan Govar
1961 : Une femme est une femme, de Jean-Luc Godard
1961 : Le Monocle noir, de Georges Lautner
1960 : Tirez sur le pianiste, de François Truffaut
1959 : Le Signe du lion, d'Éric Rohmer
Récompense :
1977 : César de la meilleure actrice dans un second rôle pour La Menace

Ses dernières news

Toutes ses news
Tirez sur le pianiste
15 juillet 2013

Tirez sur le pianiste

15 juillet 2013
on-tv-tonight

Ses derniers films

Tous ses films

La Grande Vadrouille

comédie
sortie le 13 juillet 2016
La Grande Vadrouille

Vincent, François, Paul et les autres

comédie dramatique
sortie le 24 décembre 2014
Vincent, François, Paul et les autres

L'Innocent

drame
sortie le 6 mars 2013
L'Innocent

Jules et Jim

comédie dramatique
sortie le 27 juin 2012
Jules et Jim
 
0 commentaire - Marie Dubois
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]