Mathieu Amalric

Acteur, Réalisateur, Scénariste
50 ans

Né le 25 octobre 1965 à Neuilly-sur-Seine d'un père journaliste et d'une mère critique littéraire, Mathieu Amalric débute dans le monde du cinéma en 1984 grâce à Otar Losseliani et le film Les favoris de la Lune.

Il participe aussi à de nombreux projets aux côtés notamment de Romain Goupil et d'Arnaud Desplechin. Sous la direction de ce dernier, il se fait connaître du grand public avec Comment je me suis disputé... (ma vie sexuelle) en 1996. Son rôle lui vaut le César du Meilleur espoir masculin en 1997.

Ce succès lui permet de tourner dans de nombreuses oeuvres du cinéma d'auteur comme Alice et Martin d'André Téchiné (1998) et La Fausse Suivante de Benoît Jacquot (1999). En parallèle, le comédien revêt les habits de réalisateur avecMange ta soupe (1997),Le stade de Wimbledon (2001) et La chose publique (2003). Son quatrième film en tant que réalisateur s'impose comme un grand succès.Tournée, comédie dramatique retraçant les aventures d'une troupe de cabaret New burlesque, repart en effet avec le Prix de la mise en scène du Festival de Cannes en 2010. Cette nouvelle récompense suit le César du meilleur acteur qu'il a obtenu en 2005 pour son rôle d'Ismaël dans Rois et Reine, de son réalisateur fétiche, Arnaud Desplechin.

De grands noms du cinéma hollywoodien font appel à lui comme Sofia Coppola dans Marie-Antoinette (2005) ou Steven Spielberg dans le drameMunich (2005). L'acteur se voit ensuite de nouveau récompensé du César du meilleur acteur en 2008 pour son rôle très émouvant dans Le scaphandre et le Papillon de Julian Schnabel. Cette même année, il prend les traits de l'adversaire de James Bond dans Quantum of Solaceet en 2012, il figure à l'affiche de Cosmopolis de David Cronenberg, mais également du dernier Alain Resnais, Vous n'avez encore rien vu.

En 2013, il revient dans Jimmy P. (Psychothérapie d'un indien des plaines)d'Arnaud Desplechin, puis dans La Vénus à la fourrure de Polanski, deux films présentés à Cannes. Toujours très présent sur le grand écran, on le voit ensuite dans The Grand Budapest Hotel de Wes Anderson, La Chambre bleue, dont il est également réalisateur, ou Belles familles de Jean-Paul Rappeneau.

Mathieu Amalric a deux enfants de son union avec l'actrice et chanteuse Jeanne Balibar, qu'il a rencontrée en 1996 et dont il s'est séparée en 2003. Il a eu un troisième enfant en 2007 avec la metteuse en scène Stéphanie Cléau.

Filmographie :

Réalisateur

Longs métrages

1997 : Mange ta soupe
2001 : Le Stade de Wimbledon
2003 : La Chose publique
2010 : Tournée
2010 : L'Illusion comique (téléfilm) d'après la pièce de Pierre Corneille
2014 : La Chambre bleue

Courts et moyens métrages

1985 : Marre de café, court métrage
1986 : La seule différence c'est que les cafés sont plus chers, court métrage
1991 : Sans rires, court métrage
1993 : Les Yeux au plafond, moyen métrage
1993 : 8 bis, court métrage
2002 : Tu vois loin, vidéo-clip pour le groupe Eiffel
2004 : 14,58 euros, court métrage pour le Secours populaire français
2007 : Deux cages sans oiseaux, court métrage, Talents Cannes/Adami, d'après J.D. Salinger
2007 : À l'instar du père Noël et de la pizza, court métrage, Talents Cannes/Adami
2010 : Joann Sfar, moyen métrage
2011 : Under the Sun, vidéo-clip pour le groupe Fortune
2012 : Next to Last (automne 63), court métrage sur le tableau Sun in an Empty Room d'Edward Hopper dans la série d'Arte "Hopper vu par..."
2014 : La Magie de Noël, court métrage pour la campagne 2014 de la Sécurité routière

Acteur

Cinéma
Longs métrages

1984 : Les Favoris de la lune d'Otar Iosseliani
1992 : La Chasse aux papillons d'Otar Iosseliani
1992 : La Sentinelle d'Arnaud Desplechin
1993 : Lettre pour L... de Romain Goupil
1995 : Tom est tout seul de Fabien Onteniente
1996 : Le Journal du séducteur de Danièle Dubroux
1996 : Comment je me suis disputé... (ma vie sexuelle) d'Arnaud Desplechin
1996 : Généalogies d'un crime de Raoul Ruiz
1998 : On a très peu d'amis de Sylvain Monod
1998 : Dieu seul me voit (Versailles-Chantiers) de Bruno Podalydès
1998 : Alice et Martin d'André Téchiné
1998 : Fin août, début septembre d'Olivier Assayas
1999 : Trois Ponts sur la rivière de Jean-Claude Biette
1999 : Adieu, plancher des vaches ! d'Otar Iosseliani
1999 : La Fausse Suivante de Benoît Jacquot
2000 : L'Affaire Marcorelle de Serge Le Péron
2000 : La Brèche de Roland (moyen-métrage) d'Arnaud et Jean-Marie Larrieu
2001 : Amour d'enfance d'Yves Caumon
2002 : Lundi matin d'Otar Iosseliani
2002 : Les Naufragés de la D17 de Luc Moullet
2002 : Lulu de Jean-Henri Roger
2002 : C'est le bouquet ! de Jeanne Labrune
2003 : Un homme, un vrai d'Arnaud et Jean-Marie Larrieu
2003 : Mes enfants ne sont pas comme les autres de Denis Dercourt
2003 : Inquiétudes de Gilles Bourdos
2004 : Le Pont des Arts d'Eugène Green
2004 : Rois et Reine d'Arnaud Desplechin
2005 : La Moustache d'Emmanuel Carrère
2005 : Au large de Bad Ragaz de François-Christophe Marzal
2005 : J'ai vu tuer Ben Barka de Serge Le Péron
2005 : Munich de Steven Spielberg
2005 : Marie-Antoinette de Sofia Coppola
2005 : Michou d'Auber de Thomas Gilou
2006 : Quand j'étais chanteur de Xavier Giannoli
2006 : Fragments sur la grâce de Vincent Dieutre
2006 : La Question humaine de Nicolas Klotz
2006 : Le Grand Appartement de Pascal Thomas

2006 : Le Scaphandre et le Papillon de Julian Schnabel
2007 : Actrices de Valeria Bruni Tedeschi
2007 : L'Histoire de Richard O. de Damien Odoul
2007 : Un secret de Claude Miller
2008 : Un conte de Noël d'Arnaud Desplechin
2008 : De la guerre de Bertrand Bonello
2008 : Quantum of Solace de Marc Forster
2008 : L'Ennemi public n° 1 de Jean-François Richet
2009 : Visage de Tsai Ming-liang
2009 : Bancs publics (Versailles Rive-Droite) de Bruno Podalydès
2009 : Les Derniers Jours du monde d'Arnaud et Jean-Marie Larrieu
2009 : Les Herbes folles d'Alain Resnais
2010 : Les Aventures extraordinaires d'Adèle Blanc-Sec de Luc Besson
2010 : Tournée de Mathieu Amalric

2010 : Fantastic Mr. Fox de Wes Anderson
2011 : Le Chat du rabbin de Joann Sfar et Antoine Delesvaux
2011 : Poulet aux prunes de Marjane Satrapi et Vincent Paronnaud
2011 : Jeanne captive de Philippe Ramos
2012 : Cosmopolis de David Cronenberg
2012 : Camille redouble de Noémie Lvovsky
2012 : Vous n'avez encore rien vu d'Alain Resnais
2012 : Les Lignes de Wellington de Raoul Ruiz et Valeria Sarmiento
2012 : Les Gouffres d'Antoine Barraud
2013 : Jimmy P. (Psychothérapie d'un Indien des plaines) d'Arnaud Desplechin
2013 : La Dune d'Yossi Aviram
2013 : Spiritismes de Guy Maddin
2013 : L'amour est un crime parfait des Frères Larrieu
2013 : La Vénus à la fourrure de Roman Polanski
2014 : The Grand Budapest Hotel de Wes Anderson
2014 : Arrête ou je continue de Sophie Fillières
2014 : La Chambre bleue de Mathieu Amalric

2014 : Bird People de Pascale Ferran
2015 : Edgar Morin, chronique d'un regard d'Olivier Bohler et Céline Gailleurd
2015 : Trois souvenirs de ma jeunesse d'Arnaud Desplechin
2015 : Belles Familles de Jean-Paul Rappeneau
2015 : La Vie très privée de Monsieur Sim de Michel Leclerc
2015 : Spectrographies de Dorothée Smith
2016 : La Femme de la plaque argentique de Kiyoshi Kurosawa
2016 : Le Fils de Joseph d'Eugène Green
2016 : La Loi de la jungle de Antonin Peretjatko

Télévision

2001 : Zaide, un petit air de vengeance de Josée Dayan
2011 : La Chanson du Dimanche, la série de Alexandre Castagnetti et Clément Marchand (1 épisode)
2011 : Platane de Éric Judor
2012 : Le Reste du monde de Damien Odoul
2013 : Les Anonymes de Pierre Schoeller
2015 : Wolf Hall (série pour la BBC Two) de Peter Kosminsky

Courts métrages

1990 : Vers quoi vers où de Gérard Cherqui
1997 : L'Interview de Xavier Giannoli - Julien
2004 : Cuadrilátero de José Carlos Ruiz
2004 : Les Parallèles de Nicolas Saada - Simon
2005 : Les Matines d'Annick Raoul
2005 : Comme James Dean de Jonathan Zaccaï
2005 : Avaler des couleuvres de Dominique Perrier

2006 : Un lever de rideau de François Ozon
2006 : Les Signes d'Eugène Green
2006 : Salut Vladimir ! d'Anne Benhaïem
2011 : Lettres à Jacky Evrard d'André S. Labarthe
2013 : Petit Matin de Christophe Loizillon
2013 : Abismo d'Antoine Barraud

Récompenses :

1997 : César du meilleur jeune espoir masculin pour Comment je me suis disputé... (ma vie sexuelle)

2005 : Prix du meilleur acteur aux Lumières de la presse étrangère pour Rois & reine

César du meilleur acteur pour Rois & reine

2008 : Étoile d'or du premier rôle masculin aux Étoiles d'or de la presse du cinéma français pour Le scaphandre et le papillon

Prix du meilleur acteur aux Lumières de la presse étrangère pour Le scaphandre et le papillon

César du meilleur acteur pour Le scaphandre et le papillon

2010 : Prix de la mise en scène du Festival de Cannes pour Tournée

Ses dernières vidéos

Toutes ses vidéos
La Loi de la jungle
comédie

La Loi de la jungle

15 juin 2016
Le Fils de Joseph
drame

Le Fils de Joseph

20 avril 2016
La Vie très privée de Monsieur Sim - bande annonce - (2015)
Cinema|La Vie très privée de Monsieur Sim|La Vie très privée de Monsieur Sim

La Vie très privée de Monsieur Sim - bande annonce - (2015)

Monsieur Sim n’a aucun intérêt. C’est du moins...
04 novembre 2015
La Chambre interdite - bande annonce - VOST - (2015)
Cinema|La Chambre interdite|La Chambre interdite

La Chambre interdite - bande annonce - VOST - (2015)

Dans le sous-marin SS Plunger, l’oxygène se...
22 octobre 2015

Ses derniers films

Tous ses films

La Loi de la jungle

comédie
sortie le 15 juin 2016
La Loi de la jungle

Le Fils de Joseph

drame
sortie le 20 avril 2016
Le Fils de Joseph

La Vie très privée de Monsieur Sim

comédie dramatique
sortie le 16 décembre 2015
La Vie très privée de Monsieur Sim

La Chambre interdite

aventure
sortie le 16 décembre 2015
La Chambre interdite
 
0 commentaire - Mathieu Amalric
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]