Matt Groening

©Getty Images, Tara Ziemba/FilmMagic
Matt Groening se révèle assez tôt un talent pour le dessin, inspiré par le fameux Charlie Brown de "Snoopy", mais n'envisage pas tout de suite d'en faire son métier. "Je ne pensais pas que je serai un jour payé pour cela, je ne pensais pas assez bien dessiner, je savais simplement que cela me rendait heureux", avoue ainsi celui qui continue de griffonner dans son coin alors qu'il poursuit des études de journalisme à l'Evergreen State College, dans l'État du Washington. C'est en rencontrant Lynda Barry, une camarade de cette "université de hippies" qui parvient déjà à gagner sa vie avec ses bandes-dessinées, qu'il va finir par changer d'avis.

Lorsqu'il obtient son diplôme en 1977, Matt Groening met le cap sur Los Angeles. Alors qu'il connaît quelques années de galère, il se met à dessiner un lapin anthropomorphe, angoissé et miséreux, reflétant sa propre expérience dans la soi-disant Cité des Anges. Après quelques petits boulots alimentaires, le journaliste et dessinateur en herbe obtient un poste auprès du journal alternatif Los Angeles Reader. C'est alors qu'il parvient, en 1980, à y faire publier sa bande-dessinée intitulée naturellement "Life in Hell" - "La vie en enfer".

Le lapin pathétique dénommé Binky rencontre un succès immédiat. Alors que plusieurs livres de ses (més)aventures seront publiés au fil des années et que Matt Groening continuera de dessiner le personnage qui a lancé sa carrière pour divers journaux jusqu'en 2012, c'est avec un tout autre projet qu'il fait bientôt un carton d'autant plus phénoménal. Grâce à ses vignettes, le dessinateur se fait en effet remarquer par un certain James L. Brooks, qui lui offre de travailler sur une adaptation animée de la sitcom "The Tracey Ullman Show". Il esquisse alors une famille dysfonctionnelle, dont il emprunte la majorité des noms à son propre lignage puisque son père s'appelle Homer Groening, sa mère Margaret Wiggum Groening, et ses soeurs se prénomment Patty, Lisa et Maggie... C'est ainsi que naissent les célèbres Simpson - Bart faisant quant à lui l'objet d'un anagramme, "brat" signifiant en Anglais "morveux".

La série éponyme est lancée en 1989 sur le petit écran américain et devient rapidement une favorite des téléspectateurs. Si bien qu'elle battra tous les records de longévité pour une sitcom animée, étant encore aujourd'hui suivie religieusement par des millions de fans à travers le monde, après vingt-huit saisons et plus de 600 épisodes. Alors qu'elle s'impose en reine incontestable de sa catégorie aux prestigieux Emmy Awards, raflant ...
pas moins de trente-deux statuettes dont douze pour le "Meilleur programme animé" depuis sa création, l'émission fait par ailleurs l'objet d'un fructueux marketing. Devenus cultes, ses personnages, et notamment le père de famille le plus célèbre de la télévision, Homer Simpson, sont déclinés en d'innombrables produits dérivés : bandes-dessinées, forcément, mais aussi vêtements, fournitures scolaires, figurines, accessoires et autres boîtes de Tic-Tacs... Sans oublier un long métrage, "Les Simpson, le film", qui reçoit le même enthousiasme que la série à sa sortie en 2007, décrochant pour sa part une petite nomination aux Golden Globes.

Fort de ce succès, Matt Groening fonde sa propre société de publication de comics, Bongo Comics Group en 1994, et se lance en 1999 dans une nouvelle série animée intitulée "Futurama". Si l'intrigue est bien différente, voyant un jeune homme des années 1990 propulsé dans les années 3000, on y reconnaît bien la patte du dessinateur. Aussi ce programme remporte-t-il à son tour quelques Emmy Awards et se construit également une base de fans solide. Si puissante, même, qu'elle parviendra à faire revenir la sitcom animée pour deux nouvelles saisons en 2010, alors qu'elle avait été annulée sept ans auparavant. Un come-back qui lui vaudra trois nouvelles statuettes à la fameuse cérémonie de remise de prix télévisés outre-Atlantique.

Alors qu'il travaille encore en tant que scénariste, producteur et créateur de personnages sur ses "Simpson" chéris, qui eux ne semblent pas prêts de tirer leur révérence, Matt Groening serait en train de s'atteler à un nouveau projet. Un dont les détails, si ce n'est qu'il s'agit d'une nouvelle série d'animation pour la chaîne Netflix, sont néanmoins précieusement gardés dans le secret...

Filmographie :

1989 - : Les Simpson
1999-2013 : Futurama

Récompenses :

2012 : Étoile sur le Hollywood Boulevard
2011 : Emmy Award du Meilleur programme animé, pour "Futurama"
2008 : Emmy Award du Meilleur programme animé, pour "Les Simpson"
2006 : Emmy Award du Meilleur programme animé, pour "Les Simpson"
2003 : Emmy Award du Meilleur programme animé, pour "Les Simpson"
2002 : Emmy Award du Meilleur programme animé, pour "Futurama"
2001 : Emmy Award du Meilleur programme animé, pour "Les Simpson"
2000 : Emmy Award du Meilleur programme animé, pour "Les Simpson"
1998 : Emmy Award du Meilleur programme animé, pour "Les Simpson"
1997 : Emmy Award du Meilleur programme animé, pour "Les Simpson"
1995 : Emmy Award du Meilleur programme animé, pour "Les Simpson"
1991 : Emmy Award du Meilleur programme animé, pour "Les Simpson"
1990 : Emmy Award du Meilleur programme animé, pour "Les Simpson"

Ses dernières news

Toutes ses news

Ses derniers films

Tous ses films

The Simpsons - The Longest Daycare

animation
sortie le 1 janvier 2012
The Simpsons - The Longest Daycare

The Devil and Daniel Johnston

documentaire
sortie le 7 avril 2010
The Devil and Daniel Johnston

Futurama : Into The Wild Green Yonder

animation
sortie le 1 janvier 2009
Futurama : Into The Wild Green Yonder

Futurama : The Beast with a Billion Backs

animation
sortie le 1 janvier 2008
Futurama : The Beast with a Billion Backs
 
0 commentaire - Matt Groening
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]