Michael Gambon

©Abaca, Peters Doug/PA Photos
Michael John Gambon, de son nom complet, fait partie de cette école britannique qui aura produit sur ses prestigieuses planches des comédiens de la trempe de Christopher Lee, Ian McKellen et autre Patrick Stewart. À la fois discret, tout particulièrement sur sa vie privée, et farceur - "Il a le sérieux, la tristesse, et la nature comique extraordinaire d'un grand clown", dira le metteur en scène Matthew Warchus au Guardian -, l'acteur se démarquera tout le long de sa carrière en faisant des choix inattendus, parfois risqués, que ce soit sur les planches, à la télévision ou au cinéma.

Débarqué dès l'âge de cinq ans à Londres, le gamin grandit dans une communauté irlandaise défavorisée du quartier de Camden. Souhaitant d'abord suivre les pas de son père, il quitte les bancs de l'école à 15 ans pour devenir un apprenti outilleur au sein de la société Vickers-Armstrongs. Or, s'il complète sa formation et restera toujours fasciné par toutes choses mécaniques - il est notamment grand collectionneur de voitures et d'armes à feu antiques - Michael Gambon admet aujourd'hui qu'il n'aurait pas été heureux dans ce métier. S'il n'a que 19 ans lorsqu'il assiste à sa première pièce, l'attirance de la scène se fait depuis trop forte.

Après avoir commencé à jouer en amateur, le jeune homme parvient à décrocher une place au sein de la troupe du Gate Theatre à Dublin. Il fait alors ses premiers pas de professionnel sur les planches en 1962, dans une production du célèbre "Othello" de Shakespeare, et ne tarde pas à se faire remarquer pour son talent. Michael Gambon attire en effet vite l'attention d'un certain Laurence Olivier, qui l'embauche dès l'année suivante pour l'inauguration du tout nouveau National Theatre. Au sein de ce qui deviendra l'une des plus prestigieuses compagnies britanniques, il fait bientôt ses débuts devant la caméra pour une adaptation cinématographique d'"Othello", encore, par Stuart Burge en 1965. Laurence Olivier y tient le rôle-titre, alors que lui se contente de jouer divers personnages de figuration.

Ce n'est qu'en se décidant à sortir de l'ombre (certes, grandiose) de son mentor que le jeune comédien parvient à se placer sur les devants de la scène. Il quitte en effet le National Theatre en 1967 pour la Birmingham Repertory Company et, dès l'année suivante, tient enfin son premier rôle sur les planches... Celui d'Othello, bien sûr, son éternel favori. C'est par ailleurs à la même époque que Michael Gambon lance sa fructueuse carrière sur le petit écran. L'acteur enchaîne en effet les apparitions télévisées dès la fin des années 1960, de manière particulièrement intense tout le long des années 1970, régulièrement jusqu'à la fin du millénaire, et encore de temps à autres dans le nouveau.

On le retrouve ainsi dans des feuilletons comme "The Borderers" (1968-1970), "Eyeless in Gaza" (1971), "The Challengers" (1972), "The Other One" (1977-1979), ou encore "Maigret" (1992-1993). En 1987, il obtient son premier BAFTA TV Award pour avoir interprété le personnage de Philip Marlow dans la mini-série "The Singing Detective". Il en remportera trois autres consécutivement, pour "Wives and Daughters" en 2000, "Longitude" en 2001 et "Perfect Strangers" en 2002. Puis se verra l'année suivante nommé outre-Atlantique aux Emmy Awards et aux Golden Globes, pour son interprétation du Président américain Lyndon B. Johnson dans le téléfilm biographique "Sur le chemin de la guerre" de John Frankenheimer.

Continuant en parallèle de s'illustrer dans de nombreuses pièces de théâtre, Michael Gambon remporte également plusieurs statuettes tout au long de son impressionnante carrière sur les planches. Notamment, il reçoit trois prestigieux Laurence Olivier Awards parmi treize nominations, et prétend même à un Tony Award lorsqu'il fait ses débuts à Broadway en 1996 dans le "Skylight" de David Hare. C'est d'ailleurs pour ses "services rendus à l'art dramatique", que le Prince Charles le fait Chevalier en juillet 1998.

Celui que l'on appellera ainsi Sir Michael Gambon ne se lance en contrepartie dans le cinéma véritablement qu'à partir des années 1990. Bien que toujours cantonné aux seconds rôles sur le grand écran, il y fait des apparences remarquées dans des films aussi divers que judicieux : le drame horrifique "Mary Reilly" (1996) de Stephen Frears, porté par Julia Roberts et John Malkovich, le fameux "Sleepy Hollow" (1999) de Tim Burton avec Johnny Depp et Christina Ricci, le thriller "Révélations" (1999) de Michael Mann aux côtés de Russell Crowe et Al Pacino, le célébré "Gosford Park" (2001) de Robert Altman parmi la crème de la crème des acteurs britanniques, ou encore le déjanté "Ali G" (2002) de Mark Mylod qui révèle Sacha Baron Cohen.

Ce n'est toutefois qu'à partir de 2004 que le nom de Michael Gambon résonne enfin dans les oreilles du grand public. Le monde le découvre en effet avec le phénomène "Harry Potter", lorsqu'il vient enfiler le costume - jusque-là porté par Richard Harris, décédé en 2002 à l'âge de 72 ans - du sage directeur de Poudlard, Albus Dumbledore. Si c'est donc pour ce rôle phare, assumé du troisième jusqu'au dernier volet de la célèbre franchise, que l'acteur britannique est aujourd'hui un visage familier des petits et grands, il n'a entre-temps pourtant pas chômé. Jonglant même, chaque année depuis, entre multiples projets cinématographiques.

Aussi le retrouve-t-on notamment dans "La vie aquatique" (2004) de Wes Anderson, "Raisons d'état" (2006) de Robert De Niro, "Le discours d'un Roi" (2010) de Tom Hooper, "Quartet" (2012) de Dustin Hoffman, "Paddington" (2014) de Paul King, ou encore en tant que narrateur dans "Ave César" (2016) des frères Coen. Bien qu'il ait dû ralentir le rythme ces dernières années, devant même abandonner la scène théâtrale en 2015 face à sa difficulté croissante à mémoriser ses textes - "C'est horrible à admettre, mais je ne peux plus le faire. Cela me brise le coeur", déclare-t-il alors au Sunday Times -, Michael Gambon reste particulièrement actif devant la caméra. Il est en effet d'ores et déjà annoncé dans plusieurs films à venir, dont un sous la direction encore de Stephen Frears et un autre sous celle de Xavier Dolan, aux côtés de certaines des plus grandes vedettes du cinéma outre-Manche et outre-Atlantique. De quoi asseoir encore un peu plus sa notoriété, après quelque 77 ans de vie, dont 55 de carrière.

Filmographie :

2018 : The Death and Life of John F. Donovan, de Xavier Dolan
2017 : Victoria and Abdul, de Stephen Frears
2017 : Viceroy's House, de Gurinder Chadha
2017 ...
: Mad to Be Normal, de Robert Mullan
2017 : Fearless (Série TV)
2016 : The Hollow Crown (Série TV)
2016 : Churchill's Secret, de Charles Sturridge (Téléfilm)
2016 : La British Compagnie, d'Oliver Parker
2016 : Ave César, d'Ethan et Joel Coen
2016 : The Nightmare Worlds of H.G. Wells (Série TV)
2015 : Fortitude (Série TV)
2015 : The Casual Vacancy (Série TV)
2014 : Paddington, de Paul King
2014 : Common, de David Blair (Téléfilm)
2014 : Quirke (Série TV)
2013 : Lucan, d'Adrian Shergold (Téléfilm)
2012 : La Vie aux aguets, d'Edward Hall (Téléfilm)
2012 : Quartet, de Dustin Hoffman
2012 : Luck (Série TV)
2011 : Harry Potter et les reliques de la mort: 2ème partie, de David Yates
2011 : Page 8, de David Hare (Téléfilm)
2011 : Comic Relief: Uptown Downstairs Abbey, d'Adrian Edmondson (Téléfilm)
2010 : Doctor Who (Série TV)
2010 : Children in Need (Série TV)
2010 : Harry Potter et les reliques de la mort: 1ère partie, de David Yates
2010 : Le discours d'un roi, de Tom Hooper
2010 : Le livre d'Eli, d'Albert et Allen Hughes
2009 : Emma (Série TV)
2009 : Fantastic Mr. Fox, de Wes Anderson (Film d'animation)
2009 : Harry Potter et le prince de sang-mêlé, de David Yates
2009 : Kröd Mändoon and the Flaming Sword of Fire (Série TV)
2008 : Retour à Brideshead, de Julian Jarrold
2007 : Cranford (Série TV)
2007 : Joe's Palace, de Stephen Poliakoff (Téléfilm)
2007 : Harry Potter et l'ordre du Phénix, de David Yates
2007 : The Baker, de Gareth Lewis
2007 : Les Alpes, de Stephen Judson (Documentaire)
2007 : Celebration, de John Crowley (Téléfilm)
2007 : The Good Night, de Jake Paltrow
2006 : Raisons d'état, de Robert De Niro
2006 : Amazing Grace, de Michael Apted
2006 : La malédiction, de John Moore
2005 : Harry Potter et la coupe de feu, de Mike Newell
2004 : La vie aquatique, de Wes Anderson
2004 : Layer Cake, de Matthew Vaughn
2004 : Capitaine Sky et le monde de demain, de Kerry Conran
2004 : Adorable Julia, d'István Szabó
2004 : Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban, d'Alfonso Cuarón
2003 : Angels in America (Série TV)
2003 : Sylvia, de Christine Jeffs
2003 : Open Range, de Kevin Costner
2003 : Les acteurs, de Conor McPherson
2003 : The Lost Prince, de Stephen Poliakoff (Téléfilm)
2002 : Sur le chemin de la guerre, de John Frankenheimer (Téléfilm)
2002 : Ali G, de Mark Mylod
2001 : Charlotte Gray, de Gillian Armstrong
2001 : Gosford Park, de Robert Altman
2001 : Christmas Carol: The Movie, de Jimmy T. Murakami (Film d'animation)
2001 : Rouge à lèvres et arme à feu, de Mel Smith
2001 : Perfect Strangers (Série TV)
2000 : Endgame, de Conor McPherson (Téléfilm)
2000 : Longitude, de Charles Sturridge (Téléfilm)
1999 : Wives and Daughters (Série TV)
1999 : Sleepy Hollow, de Tim Burton
1999 : Révélations, de Michael Mann
1999 : Le château des singes, de Jean-François Laguionie (Film d'animation)
1999 : The Last September, de Deborah Warner
1999 : Guns 1748, de Jake Scott
1998 : Les moissons d'Irlande, de Pat O'Connor
1997 : Le joueur, de Károly Makk
1997 : Les ailes de la colombe, d'Iain Softley
1996 : The Willows in Winter, de Dave Unwin (Téléfilm d'animation)
1996 : Samson et Dalila, de Nicolas Roeg (Téléfilm)
1996 : Mary Reilly, de Stephen Frears
1996 : Midnight in Saint Petersburg, de Douglas Jackson (Téléfilm)
1996 : The Innocent Sleep, de Scott Michell
1995 : Le vent dans les saules, de Dave Unwin (Téléfilm d'animation)
1995 : Two Deaths, de Nicolas Roeg
1995 : Nothing Personal, de Thaddeus O'Sullivan
1995 : Bullet to Beijing, de George Mihalka (Téléfilm)
1994 : Squanto: A Warrior's Tale, de Xavier Koller
1994 : A Man of No Importance, de Suri Krishnamma
1994 : Faith (Série TV)
1994 : Les leçons de la vie, de Mike Figgis
1994 : Trou de mémoire, de Mick Jackson
1993 : Mama's Back, d'Ed Bye (Téléfilm)
1993 : Performance (Série TV)
1993-1992 : Maigret (Série TV)
1992 : Toys, de Barry Levinson
1991 : Minder (Série TV)
1991 : Mobsters, de Michael Karbelnikoff
1991 : Les légendes grecques (Série TV)
1990 : Blood Royal: William the Conqueror, de Peter Jefferies (Téléfilm)
1989 : The Heat of the Day, de Christopher Morahan (Téléfilm)
1989 : About Face (Série TV)
1989 : Une saison blanche et sèche, d'Euzhan Palcy
1989 : Le cuisinier, le voleur, sa femme et son amant, de Peter Greenaway
1989 : The Jim Henson Hour (Série TV)
1989 : Le dossier Rachel, de Damian Harris
1988 : Paris by Night, de David Hare
1988 : Missing Link, de Carol et David Hughes
1987 : Theatre Night (Série TV)
1987 : Bergerac (Série TV)
1986 : The Singing Detective (Série TV)
1985 : Absurd Person Singular, de Michael A. Simpson (Téléfilm)
1985 : Turtle Diary, de John Irvin
1985 : Tropical Moon Over Dorking, de Robert Chetwyn (Téléfilm)
1985 : Oscar (Série TV)
1982 : ITV Playhouse (Série TV)
1982 : La ronde, de Kenneth Ives (Téléfilm)
1980 : Bizarre, bizarre (Série TV)
1979-1977 : The Other One (Série TV)
1978 : Premiere (Série TV)
1978 : Play for Love (Série TV)
1978-1967 : BBC Play of the Month (Série TV)
1977 : Chalk and Cheese (Série TV)
1977 : The Sunday Drama (Série TV)
1976-1972 : Play for Today (Série TV)
1976 : ITV Sunday Night Drama (Série TV)
1976 : Centre Play (Série TV)
1975 : The Secret Agent, de Herbert Wise (Téléfilm)
1974 : Masquerade (Série TV)
1974 : The Beast Must Die, de Paul Annett
1974 : Second City Firsts (Série TV)
1974 : Zodiac (Série TV)
1973 : Conflict, de Jack Gold
1973 : Les mystères d'Orson Welles (Série TV)
1973 : ITV Saturday Night Theatre (Série TV)
1973 : Six Days of Justice (Série TV)
1973 : Arthur of the Britons (Série TV)
1973 : Special Branch (Série TV)
1973 : A Picture of Katherine Mansfield (Série TV)
1973 : Menace (Série TV)
1973 : Love Story (Série TV)
1973 : Nothing But the Night, de Peter Sasdy
1972 : Softly Softly: Task Force (Série TV)
1972 : Kate (Série TV)
1972 : The Man Outside (Série TV)
1972 : The Challengers (Série TV)
1971 : Eyeless in Gaza (Série TV)
1970 : Confession (Série TV)
1970-1968 : The Borderers (Série TV)
1969 : Fraud Squad (Série TV)
1968 : Public Eye (Série TV)
1967 : Softly Softly (Série TV)
1967 : Much Ado About Nothing, d'Alan Cooke (Téléfilm)
1965 : Othello, de Stuart Burge

Récompenses :

2012 : Prix Richard Harris aux British Independent Film Awards, pour l'ensemble de sa carrière
2011 : Screen Actors Guild Award de la Meilleure performance par l'ensemble d'un casting dans un film, pour "Le Discours d'un Roi"
2007 : Ours d'argent au Festival international du film de Berlin, pour sa contribution artistique exceptionnelle, dans "Raisons d'état"
2002 : Screen Actors Guild Award de la Meilleure performance par l'ensemble d'un casting dans un film théâtral, pour "Gosford Park"
2002 : BAFTA TV Award du Meilleur acteur, pour "Perfect Strangers"
2001 : BAFTA TV Award du Meilleur acteur, pour "Longitude"
2000 : BAFTA TV Award du Meilleur acteur, pour "Wives and Daughters"
1987 : BAFTA TV Award du Meilleur acteur, pour "The Singing Detective"

Ses dernières news

Toutes ses news
Harry Potter : pourquoi Ian McKellen a refusé le rôle de Dumbledore
Marine de Guilhermier
05 juin 2017

Harry Potter : pourquoi Ian McKellen a refusé...

05 juin 2017
article
Ces acteurs qui ont incarné Churchill à l'écran
Marine de Guilhermier
31 mai 2017

Ces acteurs qui ont incarné Churchill à l'écran

31 mai 2017
article
Les Animaux fantastiques 2 : Jude Law va jouer Dumbledore jeune
Roxane Mansano
13 avril 2017

Les Animaux fantastiques 2 : Jude Law va jouer...

13 avril 2017
article
Adele va faire ses premiers pas au cinéma grâce à Xavier Dolan
Sébastien Jenvrin
26 juillet 2016

Adele va faire ses premiers pas au cinéma grâce...

26 juillet 2016
article

Ses derniers films

Tous ses films

Confident Royal

biopic
sortie le 4 octobre 2017
Confident Royal

Le Dernier Vice-Roi des Indes

drame
sortie le 5 juillet 2017
Le Dernier Vice-Roi des Indes

La British Compagnie

comédie
sortie le 1 janvier 2015
La British Compagnie

Quartet

comédie
sortie le 3 avril 2013
Quartet
 
0 commentaire - Michael Gambon
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]