Michel Serrault

©Abaca, Guignebourg Denis
Croyant catholique, Michel Serrault s'engage tout jeune à devenir prêtre avant de revenir sur son choix, "à cause des voeux de chasteté", avouera-t-il plus tard. Une chance finalement, puisqu'il se révèle vite dans l'art dramatique - une passion qu'il partage d'ailleurs bientôt avec la femme de sa vie...

Après deux ans de formation à la célèbre École de la rue Blanche, et malgré un refus d'entrée au prestigieux Conservatoire, le jeune acteur joue ses premières pièces à tout juste 18 ans. Contraint d'interrompre sa carrière balbutiante deux ans plus tard pour effectuer son service militaire, il retourne sur les planches à Paris en 1951, rejoignant la troupe des Branquignols menée par Robert Dhéry dans "Dugudu". C'est avec elle qu'il fait trois ans plus tard ses premiers pas au cinéma, dans l'adaptation d'"Ah ! Les belles bacchantes" par Jean Loubignac.

S'il continue d'apparaître ensuite dans au moins deux - et jusqu'à neuf - films par an, l'acteur pendant longtemps destiné aux comédies de seconde zone semble alors se concentrer davantage sur sa carrière au théâtre. Il lui faut attendre 1972 avant de commencer à réellement percer sur le grand écran, lorsque Pierre Tchernia le prend pour son premier long-métrage, "Le Viager " - ce dernier lui restera par la suite fidèle pour toutes ses prochaines réalisations ("Les Gaspards", 1974, "La gueule de l'autre", 1979, "Bonjour l'angoisse", 1998).

Mais c'est l'année suivante, encore sur les planches, que se trame le début d'un mythe... Vingt ans plus tôt, Michel Serrault rencontrait un certain Jean Poiret aux matinées classiques du théâtre Sarah-Bernhardt. Les deux ont instantanément formé un duo comique, qui bientôt les rendra non seulement célèbres, mais restera dans les annales. En pleine ascension, l'acteur et metteur en scène concocte en 1973 une comédie de boulevard osée et choisit naturellement son acolyte pour tenir l'affiche à ses côtés dans "La cage aux folles".

Son personnage haut en couleur qu'est Albin Mougeotte, alias Zaza Napoli, vedette de cabaret travestie pleine de caprices, Michel Serrault le campera pendant plus de cinq ans au théâtre, avant de le porter sur le grand écran en 1979 sous la direction d'Edouard Molinaro. Et d'obtenir alors son premier César. De même qu'une célébrité à l'international, le film ayant réussi à franchir la barrière du culte même outre-Atlantique.

Fort de sa notoriété, l'acteur français continue entre-temps de parfaire son jeu au cinéma, choisissant des rôles de plus en plus sombres et développant une véritable affinité pour les interprétations d'envergure. En 1981, l'accusé qu'il joue aux côtés de Lino Ventura et Romy Schneider dans "Garde à vue" de Claude Miller lui vaut un deuxième César. En 1995, il en remporte un troisième grâce au dernier film de Claude Sautet, qui le met en scène face à Emmanuelle Béart dans "Nelly et Monsieur Arnaud". Michel Serrault devient alors l'acteur le plus primé de la prestigieuse récompense cinématographique française.

A près de 70 ans, il reste ainsi une valeur sûre pour des réalisateurs comme Etienne Chatilliez, qui le fait revenir à la comédie dans "Le bonheur est dans le pré" en 1995, puis Claude Chabrol, qui le choisit pour donner la réplique à Isabelle Huppert dans "Rien ne va plus" en 1997, ou encore Mathieu Kassovitz, qui la même année fait de lui un tueur de sang-froid dans "Assassin(s)". Sans oublier Christian Carion, qui le rend touchant en vieux paysan grincheux attendri par Mathilde Seigner dans "Une hirondelle a fait le printemps" en 2001.

Ce ténor du cinéma français continuera pendant encore six ans d'apparaître régulièrement sur le grand écran, aux côtés de Christian Clavier, entre autres exemples, dans la comédie "Albert est méchant" (2004) d'Hervé Palud. C'est finalement à 79 ans que Michel Serrault tire sa révérence, mourant le 29 juillet 2007 des suites d'un cancer. Il est enterré auprès de l'une de ses deux filles, Caroline, tuée dans un accident de voiture à 19 ans, et sera rejoint l'année suivante par sa femme Juanita Saint-Peyron, avec qui il aura partagé plus de cinquante ans de sa vie.

Filmographie :

2007 : Pars vite et reviens tard
2007 : L'avare (téléfilm)
2006 : Antonio Vivaldi, un prince à Venise
2006 : Monsieur Léon (téléfilm)
2006 : Le bénévole
2006 : Les enfants du pays
2005 : Grabuge!
2005 : Joyeux Noël
2004 : Ne quittez pas!
2004 : Albert est méchant
2003 : Le furet
2003 : L'affaire Dominici (téléfilm)
2002 : Le papillon
2002 : 24 heures de la vie d'une femme
2001 : La folie des hommes
2001 : Une hirondelle a fait le printemps
2001 : Belphégor - Le fantôme du Louvre
2001 : Un coeur oublié (téléfilm)
2000 : ...
Les acteurs
2000 : Le libertin
2000 : Le monde de Marty
1999 : Les enfants du marais
1997 : Le comédien
1997 : Rien ne va plus
1997 : Artemisia
1997 : Assassin(s)
1996 : Beaumarchais l'insolent
1995 : Le bonheur est dans le pré
1995 : Nelly & Monsieur Arnaud
1994 : Bonsoir
1992 : Le secret du petit milliard (téléfilm)
1992 : Vieille canaille
1992 : Room Service
1992 : Ville à vendre
1991 : L'huissier (téléfilm)
1991 : La vieille qui marchait dans la mer
1991 : Héloïse (téléfilm)
1990 : Docteur Petiot
1989 : Joyeux noël, bonne année
1989 : Comédie d'amour
1988 : Ne réveillez pas un flic qui dort
1988 : Bonjour l'angoisse
1988 : En toute innocence
1987 : Ennemis intimes
1987 : Le miraculé
1986 : Mon beau-frère a tué ma soeur
1985 : La cage aux folles III: 'Elles' se marient
1985 : On ne meurt que deux fois
1985 : Liberté, égalité, choucroute
1985 : Les rois du gag
1984 : Le bon roi Dagobert
1984 : À mort l'arbitre!
1984 : Le bon plaisir
1983 : Mortelle randonnée
1982 : Deux heures moins le quart avant Jésus-Christ
1982 : Les quarantièmes rugissants
1982 : Les fantômes du chapelier
1982 : Nestor Burma, détective de choc
1982 : Le voyageur imprudent (téléfilm)
1981 : Garde à vue
1981 : Malevil
1980 : La cage aux folles II
1980 : Pile ou face
1980 : Le coucou
1979 : Buffet froid
1979 : La gueule de l'autre
1979 : L'associé
1979 : La grâce (téléfilm)
1979 : L'esprit de famille
1978 : La cage aux folles
1978 : L'argent des autres
1978-1977 : Les folies Offenbach (série TV)
1978 : Préparez vos mouchoirs
1977 : Le passe-muraille (téléfilm)
1977 : Le roi des bricoleurs
1976 : La situation est grave... mais pas désespérée
1975 : Opération Lady Marlène
1975 : L'Ibis rouge
1975 : C'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule...
1974 : Un linceul n'a pas de poches
1974 : La gueule de l'emploi
1974 : ...la main à couper
1974 : Les Chinois à Paris
1974 : Les gaspards
1973 : Le grand bazar
1973 : La belle affaire
1973 : Moi y'en a vouloir des sous
1972 : Aujourd'hui à Paris (téléfilm)
1972 : Un meurtre est un meurtre
1972 : Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil
1972 : Le viager
1971 : Qu'est-ce qui fait courir les crocodiles?
1971 : Le cri du cormoran, le soir au-dessus des jonques
1970 : La liberté en croupe
1970 : Ces messieurs de la gâchette
1969 : Appelez-moi Mathilde
1969 : Un merveilleux parfum d'oseille
1968 : Le bourgeois gentilhomme (téléfilm)
1968 : À tout casser
1968 : Ces messieurs de la famille
1967 : Le fou du labo IV
1967 : Du mou dans la gâchette
1967 : Au théâtre ce soir (série TV)
1967 : Le grand bidule
1967 : Les compagnons de la marguerite
1966 : Quand épousez-vous ma femme? (téléfilm)
1966 : Le roi de coeur
1966 : Les fables de La Fontaine (série TV)
1966 : Le caïd de Champignol
1966 : Les combinards
1965 : Le petit monstre
1965 : Les enquiquineurs
1965 : Quand passent les faisans
1965 : La tête du client
1965 : Le lit à deux places
1965 : Cent briques et des tuiles
1965 : Moi et les hommes de 40 ans
1965 : La bonne occase
1965 : Les baratineurs
1964 : Jaloux comme un tigre
1964 : La chasse à l'homme
1964 : Clémentine chérie
1964 : Les durs à cuire ou Comment supprimer son prochain sans perdre l'appétit
1964 : Des pissenlits par la racine
1964 : Comment trouvez-vous ma soeur?
1963 : Bébert et l'omnibus
1963 : Carambolages
1962 : Nous irons à Deauville
1962 : Les quatre vérités
1962 : Un clair de lune à Maubeuge
1962 : Comment réussir en amour
1962 : Le repos du guerrier
1962 : La gamberge
1961 : La belle Américaine
1961 : Ma femme est une panthère
1961 : On purge bébé (téléfilm)
1960 : Candide ou l'optimisme au XXe siècle
1960 : La française et l'amour
1959 : L'anglais tel qu'on le parle (téléfilm)
1959 : Vous n'avez rien à déclarer?
1959 : Messieurs les ronds de cuir
1959 : Oh! Qué mambo
1959 : La clé des champs (série TV)
1959 : Nina
1958 : Clara et les méchants
1957 : Le naïf aux 40 enfants
1957 : Adorables démons
1957 : L'habit vert (téléfilm)
1957 : Assassins et voleurs
1956 : La terreur des dames
1956 : La vie est belle
1956 : Mlle Pigalle
1955 : Knock ou Le triomphe de la médecine (téléfilm)
1955 : Les diaboliques
1954 : Ah! Les belles bacchantes
1954 : Ce qu'a vu le vent d'est (téléfilm)

Récompenses :

2002 : Commandeur de l'Ordre national du mérite
1998 : Prix Lumière du Meilleur acteur, pour "Rien ne va plus"
1996 : Officier de la Légion d'honneur
1996 : Prix Lumière du Meilleur acteur, pour "Nelly et Monsieur Arnaud"
1996 : César du Meilleur acteur, pour "Nelly et Monsieur Arnaud"
1993 : Molière du Meilleur comédien, pour "Knock"
1987 : Molière du Meilleur comédien, pour "L'avare"
1982 : César du Meilleur acteur, pour "Garde à vue"
1979 : César du Meilleur acteur, pour "La cage aux folles"

Ses dernières news

Toutes ses news
Mort de Jeanne Moreau : retour sur ses plus grands rôles
Marc-Emmanuel Adjou
31 juillet 2017

Mort de Jeanne Moreau : retour sur ses plus ...

31 juillet 2017
article
Retour sur la carrière de Jean-Marc Thibault
Jessica Rat
29 mai 2017

Retour sur la carrière de Jean-Marc Thibault

29 mai 2017
article
Dix stars qui ont failli entrer dans les ordres
Fabien Gallet
17 juin 2016

Dix stars qui ont failli entrer dans les ordres

17 juin 2016
diaporama
Une hirondelle a fait le printemps
17 octobre 2013

Une hirondelle a fait le printemps

17 octobre 2013
on-tv-tonight

Ses derniers films

Tous ses films

Les Diaboliques

drame
sortie le 8 novembre 2017
Les Diaboliques

Le Roi de cœur

comédie dramatique
sortie le 25 janvier 2017
Le Roi de cœur

Artemisia Gentileschi

biopic
sortie le 14 mars 2012
Artemisia Gentileschi

Antonio Vivaldi, un prince à Venise

musical
sortie le 29 août 2007
Antonio Vivaldi, un prince à Venise
 
0 commentaire - Michel Serrault
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]