Micheline Dax

©Abaca, Guignebourg Denis
Micheline Etevenon, de son vrai nom, rêve de rôles dramatiques après sa formation au cours Simon. C'est toutefois dans la comédie qu'elle se révèle vite un talent naturel, faisant ses débuts sur les planches en 1946 au sein des Branquignols. Après avoir ainsi joué pendant trois ans aux côtés de Louis de Funès, Jean Lefebvre et autre Michel Serrault, la comédienne investit les salles obscures lorsque la troupe se voit portée sur le grand écran par Robert Dhéry dans un film éponyme en 1949. Tournant depuis plusieurs longs chaque année, elle se démarque dans des seconds rôles comiques comme celui de Lulu dans "Ce joli monde" (1957) de Carlo Rim, ou Gaby dans "Messieurs les ronds-de-cuir" (1959) d'Henri Diamant-Berger.

Si elle parvient à surprendre le public en interprétant une prostituée dans le collectif "Paris vu par..." (1965) de réalisateurs de la Nouvelle Vague, Micheline Dax revient vite à la comédie lorsqu'elle rencontre le réalisateur Raoul André en 1967 pour le tournage du "Grand Bidule". Une fructueuse collaboration est née, puisque la paire se retrouve trois ans plus tard avec "Ces messieurs de la gâchette", puis en 1973 pour "La dernière bourrée". Celle qui aura également tourné sous la direction de Jacques Becker ("Rue de l'estrapade", 1953), Sacha Guitry ("Si Paris nous était conté", 1956) ou encore Jacques Demy ("L'événement le plus important depuis que l'homme a marché sur la lune", 1973) retrouve ensuite une partie de la troupe des Branquignols dans "Vos gueules, les mouettes !" (1974), encore réalisé par Robert Dhéry.

Parallèlement à sa fructueuse carrière de comédienne, Micheline Dax profite de sa voix exceptionnelle pour explorer divers autres horizons. Chanteuse soprano, elle se produit dès la fin des années 1940 dans les cabarets à Paris, partant même en tournée auprès de Charles Aznavour pour assurer les première parties de concerts d'une certaine Édith Piaf. Alors qu'elle se fait également interprète d'opérette, notamment dans "La Veuve joyeuse" de Franz Lehar en 1967, c'est pour un autre usage (peu conventionnel) de ses cordes vocales qu'elle attire bien des curieux. L'artiste sait en effet siffler mieux que quiconque. Si bien que le compositeur Joseph Kosma fait appel à elle pour le générique du "Crésus" (1960) de Jean Giono. Qu'un album intitulé "Les plus grands airs sifflés par Micheline Dax" sort en 1995, sur lequel elle entonne des titres comme La vie en rose, Stranger in the Night ou La javanaise. De même qu'elle collabore avec William Sheller sur "Olympiade" (1995) puis Stephan Eicher sur "Taxi Europa" (2003).

Mais ce n'est pas tout... Il est encore un autre domaine dans lequel l'actrice et chanteuse se fait un nom : le doublage. Micheline Dax aura en effet prêté sa voix à de nombreux personnages tout le long de sa carrière, à commencer par la vache Azalée dans le programme pour enfants "Le manège enchanté" (1966) au côté de son mari de l'époque, Jacques Bodoin alias Pollux. S'en suivent la fameuse Reine d'Égypte dans "Astérix et Cléopâtre" (1968), la mythique Castafiore dans "Tintin et le lac aux requins" (1972), ou encore l'ignoble Ursula dans la version française de "La petite sirène" (1990). Sans oublier, bien sûr, la fabuleuse Miss Piggy qu'elle personnifie avec brio dans le populaire "Muppet Show" sur le petit écran entre 1977 et 1981.

Après une carrière ainsi bien remplie, déroulée sur pas moins de six décennies, Micheline Dax fait ses adieux à la scène dans les années 2000. Petit à petit... Elle quitte d'abord le théâtre sur une dernière interprétation pour "Les monologues du vagin" en 2005, après s'être vu nommée à deux reprises aux prestigieux Molières (pour "Frédérick ou le boulevard du crime" en 1999, puis "Miss Daisy et son chauffeur" en 2004). Elle prête une dernière fois sa voix à un personnage animé en 2007, dans "Max & Co" de Frédéric et Samuel Guillaume. Elle apparaît une dernière fois au cinéma en 2009, à la fois dans "La femme invisible" d'Agathe Teyssier et dans "Bancs publics (Versailles Rive Droite)" de Bruno Podalydès. Et elle finit par disparaître également du petit écran en ...
2010, à la suite de la mini-série "La pire semaine de ma vie". Après avoir été honorée, pour l'ensemble de son oeuvre, du titre de chevalier de la Légion d'honneur deux ans plus tard, l'artiste s'éteint le 27 avril 2014. Elle venait de souffler ses 90 bougies.

Filmographie :

2011-2010 : La plus pire semaine de ma vie (Série TV)
2009 : La femme invisible, d'Agathe Teyssier
2009 : Bancs publics (Versailles rive droite), de Bruno Podalydès
2007 : Louis la brocante (Série TV)
2007 : Max & Co, de Frédéric et Samuel Guillaume (Film d'animation)
2005 : Vénus & Apollon (Série TV)
2004 : L'ex-femme de ma vie, de Josiane Balasko
2003 : Les monos (Série TV)
2002 : La soupière, de Philippe Marouani (Téléfilm)
2000 : Politiquement rock (Série TV)
1997 : Opération Bugs Bunny, de Michel Hassan (Téléfilm d'animation)
1997 : Violetta la reine de la moto, de Guy Jacques
1995 : Une nana pas comme les autres, d'Eric Civanyan (Téléfilm)
1994 : Une nounou pas comme les autres, d'Eric Civanyan (Téléfilm)
1993 : La joie de vivre, de Roger Guillot
1992 : Taxi Girl, de Jean-Dominique de la Rochefoucauld (Téléfilm)
1992 : Tom et Jerry, le film, de Phil Roman (Film d'animation)
1991 : Les clés du paradis, de Philippe de Broca
1990 : La petite sirène, de Jon Musker et Ron Clements (Film d'animation)
1989 : Interdit au public, de Jean-Roger Cadet (Téléfilm)
1989 : Pentimento, de Tonie Marshall
1989 : Quelle famille!, de Michel Siripe (Téléfilm)
1989 : Une clé pour deux, de Luc Godevais (Téléfilm)
1988 : Tel père, tel fils (Série TV)
1986 : L'amour à la lettre, de Gérard Gozlan (Téléfilm)
1984 : Lucky Luke (Série TV)
1983 : En cas de guerre mondiale, je file à l'étranger, de Jacques Ardouin
1982 : Le chef de famille (Série TV)
1981-1977 : Le Muppet Show (Série TV)
1980 : Tartuffe ou L'imposteur, de Jean Pignol (Téléfilm)
1977 : Peter Voss, le voleur de millions (Série TV)
1976 : Le grand fanfaron, de Philippe Clair
1976 : Les 12 travaux d'Astérix (Film d'animation collectif)
1976 : L'acrobate, de Jean-Daniel Pollet
1975 : Le pied!.., de Pierre Unia
1974-1973 : Au théâtre ce soir (Série TV)
1974 : Vos gueules les mouettes!, de Robert Dhéry
1973 : Monsieur Pompadour, d'André Leroux (Téléfilm)
1973 : La dernière bourrée à Paris, de Raoul André
1973 : L'événement le plus important depuis que l'homme a marché sur la lune, de Jacques Demy
1973 : Tout le monde peut s'appeler moi, de Claude Deflandre (Téléfilm)
1973 : Le canari, de Peter Kassovitz (Téléfilm)
1972 : Tintin et le lac aux requins, de Raymond Leblanc (Film d'animation)
1970 : Musique s'il vous plaît (Série TV)
1970 : Ces messieurs de la gâchette, de Raoul André
1969 : La honte de la famille, de Richard Balducci
1968 : Astérix et Cléopâtre, de René Goscinny et Albert Uderzo (Film d'animation)
1968 : La prunelle (Série TV)
1967 : Le petit lion (Série TV)
1967 : Le grand bidule, de Raoul André
1966 : Tendre voyou, de Jean Becker
1966 : L'Arroseur arrosé, de Pierre Tchernia (Téléfilm)
1966 : Le palmarès des chansons (Série TV)
1966 : A nous deux, Paris!, de Jean-Jacques Vierne
1965 : Les mordus de Paris, de Pierre Armand
1965 : Paris vu par... (Collectif)
1964 : Le manège enchanté (Série TV)
1963 : Je connais une blonde, de Georges Folgoas (Téléfilm)
1963 : Skaal, de Maurice Chateau (Téléfilm)
1962 : C'est pas moi, c'est l'autre, de Jean Boyer
1961 : Le pavé de Paris, d'Henri Decoin
1961 : À rebrousse-poil, de Pierre Armand
1960 : On roule à deux, de Georges Folgoas (Téléfilm)
1960 : La française et l'amour (Collectif)
1959 : Messieurs les ronds de cuir, d'Henri Diamant-Berger
1959 : Coquin de printemps, d'André Leroux (Téléfilm)
1959 : La clé des champs (Série TV)
1958 : Sacrée jeunesse, d'André Berthomieu
1958 : Mimi Pinson, de Robert Darène
1958 : Airs de France (Série TV)
1957 : Ce joli monde, de Carlo Rim
1957 : L'ami de la famille, de Jacques Pinoteau
1957 : Miss Catastrophe, de Dimitri Kirsanoff
1957 : Printemps à Paris, de Jean-Claude Roy
1957 : Le septième commandement, de Raymond Bernard
1956 : Courte tête, de Norbert Carbonnaux
1956 : Don Juan, de John Berry
1956 : Si Paris nous était conté, de Sacha Guitry
1955 : M'sieur la Caille, d'André Pergament
1955 : La villa Sans-Souci, de Maurice Labro
1955 : Pas de souris dans le business, d'Henri Lepage
1953 : Femmes de Paris, de Jean Boyer
1953 : Rue de l'Estrapade, de Jacques Becker
1949 : Branquignol, de Robert Dhéry

Ses derniers films

Tous ses films

La Femme invisible

comédie
sortie le 22 juillet 2009
La Femme invisible

Bancs publics (Versailles rive droite)

comédie
sortie le 8 juillet 2009
Bancs publics (Versailles rive droite)

Paris vu par...

comédie dramatique
sortie le 20 juillet 2005
Paris vu par...

L'Ex femme de ma vie

comédie
sortie le 2 février 2005
L'Ex femme de ma vie
 
0 commentaire - Micheline Dax
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]