Mireille Darc

©Abaca, Wyters Alban
La petite Mireille Aigroz voit le jour avant la guerre, à Toulon, en 1938. Sa petite respiration de nouveau-né est déjà compliquée, on diagnostique chez elle une malformation cardiaque sévère, un rétrécissement mitral qui provoque un essoufflement très difficile à gérer au quotidien.

Toute sa vie, elle souffre de cette maladie, qui hélas, l'empêchera d'être mère. L'époux de sa mère, Marcel la malmène durement, elle qui n'est pas sa fille biologique (elle l'apprendra plus tard), mais certainement d'un marin de passage. Il la surnomme toute son enfance "La Bâtarde". A l'âge de six ans, il tente même de se suicider devant elle, comme pour condamner sa naissance, elle qui cristallise aux yeux de Marcel, l'infidélité de sa mère. Ce traumatisme restera à jamais gravé dans la mémoire de Mireille.

Elle grandit néanmoins dans cette ville du Var, dont elle intègre le conservatoire à la fin des années 1950 et en sort auréolée du prix d'excellence. Elle part à Paris où elle entreprend de faire carrière en tant qu'actrice, mais sa plastique lui permet également de décrocher, en attendant, des petits travaux de mannequin ou de modèle.

Son premier "vrai" rôle, elle le décroche en incarnant la fille du sautillant Louis de Funès dans le film "Pouic-Pouic" signé Jean Girault en 1963. Sa rencontre avec le réalisateur Georges Lautner donnera treize collaborations durant la carrière de Mireille, qui devient ainsi la sublime actrice que tout le monde s'arrache.

Elle construit sa légende avec son carré blond et franc, sa frange qu'elle n'a jamais coupée et surtout sa silhouette longiligne qu'Yves Robert dessine avec sa caméra, à l'aide d'une robe fourreau noire jusqu'à la naissance des fesses, un plan de cinéma resté dans toutes les mémoires pour "Le grand blond avec une chaussure noire" (1972) . L'oeuvre révèle par la même occasion Pierre Richard. La légende dit que l'acteur ne s'attendait pas à une telle tenue sur Mireille et que le choc mêlé à l'admiration, était réel.

Dans les années 1960 elle croise le regard de l'acteur le plus en vue de France, le charismatique et superbe Alain Delon. Cet homme, que toutes les femmes désirent, tombe amoureux de Mireille. Ils vivent quinze années d'amour, soldées par un besoin d'enfant que l'actrice ne peut satisfaire à cause de sa maladie. Elle s'occupera cependant d' Anthony Delon comme de son fils, chose que ce dernier n'a jamais oublié. Alain Delon et Mireille Darc sont cependant restés aussi proches qu'auparavant.

Sa malformation cardiaque la rattrape en 1980 et elle doit être opérée à coeur ouvert. Elle ne tourne plus. Même si l'opération marche, la malchance la poursuit, puisqu'un accident de la route la cloue au lit pendant des mois. En 1989, Pierre Barret, son nouvel amour, directeur de L'Express meurt à son tour. Sa carrière pâtit de toutes ces déconvenues et drames et sa filmographie en même temps, décline. Elle tourne beaucoup pour la télévision mais se fait plus discrète et opère une reconversion peu à peu.

Depuis 1992, Mireille Darc devient réalisatrice de documentaires reconnue, notamment pour Envoyé Spécial où elle embrasse à la manière d'une journaliste, croisée de l'artiste qu'elle est, des sujets durs, souvent ciblés sur les femmes. La prostitution, la vie des femmes sans abri... elle met en lumière des problématiques sur ces femmes fragiles, cabossées ou brutalisées par la vie.

En septembre 2016, l'actrice subit deux hémorragies cérébrales consécutives. Son époux, l'architecte Pascal Desprez, déclare alors au micro de RTL : "Elle a vraiment failli mourir, mais le ciel attendra." Si Mireille Darc souffre, à peine quelques mois plus tard, en décembre, d'une troisième attaque cérébrale, c'est finalement l'année suivante ...
qu'elle succombe. À RTL encore, sa famille annonce son décès, le lundi 28 août 2017, à l'âge de 79 ans.

Filmographie :

Actrice

2011 : Le Grand Restaurant II, de Gérard Pullicino (Téléfilm)
2003-2004 : Frank Riva (Série TV)
2003 : Le bleu de l'océan (Série TV)
1999 : Le portrait, de Pierre Lary (Téléfilm)
1997 : L'ami de mon fils, de Marion Sarrault (Téléfilm)
1997 : Ni vue ni connue, de Pierre Lary (Téléfilm)
1997 : Sapho, de Serge Moati (Téléfilm)
1996 : J'ai rendez-vous avec vous, de Laurent Heynemann (Téléfilm)
1996 : Terre Indigo (Série TV)
1995 : Laura, de Jeannot Szwarc (Téléfilm)
1994 : Les yeux d'Hélène (Série TV)
1992 : Les coeurs brûlés (Série TV)
1987 : La vie dissolue de Gérard Floque
1984 : Réveillon chez Bob, de Denys Granier-Deferre
1983 : Si elle dit oui, je ne dis pas non, de Claude Vital
1982 : Jamais avant le mariage, de Daniel Ceccaldi
1981 : Pour la peau d'un flic, d'Alain Delon
1981 : Reporters, de Raymond Depardon
1978 : Les Ringards, de Robert Pouret
1977 : Les passagers, de Serge Leroy
1977 : Mort d'un pourri, de Georges Lautner
1976 : L'homme pressé, d'Edouard Molinaro
1976 : L'ordinateur des pompes funèbres, de Gérard Pirès
1975 : Le téléphone rose, d'Edouard Molinaro
1974 : Borsalino & Co., de Jacques Deray
1974 : Dis-moi que tu m'aimes, de Michel Boisrond
1974 : Le retour du grand blond, d'Yves Robert
1974 : Les seins de glace, de Georges Lautner
1974 : OK patron, de Claude Vital
1973 : La Valise, de Georges Lautner
1972 : Il n'y a pas de fumée sans feu, d'André Cayatte
1972 : Il était une fois un flic,de Georges Lautner
1972 : Le Grand Blond avec une chaussure noire, d'Yves Robert
1971 : Fantasia chez les ploucs, de Gérard Pirès
1970 : Borsalino, de Jacques Deray
1970 : Laisse aller... C'est une valse, de Georges Lautner
1969 : Elle boit pas, elle fume pas, elle drague pas, mais... elle cause !, de Michel Audiard
1969 : Gonflés à bloc, de Ken Annakin
1969 : Jeff, de Jean Herman
1969 : Madly, de Roger Kahane
1968 : Fleur d'oseille, de Georges Lautner
1968 : Un corps, une nuit, de Giorgio Bontempi
1967 : La blonde de Pékin, de Nicolas Gessner
1967 : La grande sauterelle, de Georges Lautner
1967 : Weekend, de Jean-Luc Godard
1966 : A belles dents, de Pierre Gaspard-Huit
1966 : Galia, de Georges Lautner
1965 : Du rififi à Paname, de Denys de La Patellière
1965 : Les bons vivants, de Gilles Grangier
1965 : Ne nous fâchons pas, de Georges Lautner
1964 : Des pissenlits par la racine, de Georges Lautner
1964 : L'été en hiver, de François Chalais
1964 : La chasse à l'homme, d'Edouard Molinaro
1964 : Les Barbouzes, de Georges Lautner
1964 : Les durs à cuire, de Jacques Pinoteau
1964 : Monsieur, de Jean-Paul Le Chanois
1963 : Pouic-Pouic, de Jean Girault
1963 : L'été en hiver, de François Chalais (Téléfilm)
1962 : Les veinards, de Philippe de Broca, Jean Girault et Jacques Pinoteau
1962 : Virginie, de Jean Boyer
1961 : Hauteclaire ou le Bonheur dans le crime, de Jean Prat (Téléfilm)
1961 : La bride sur le coup, de Roger Vadim
1961 : Les nouveaux aristocrates, de Francis Rigaud
1961 : Pena de muerte ?, de José Maria Forn
1960 : Les distractions, de Jacques Dupont
1960 : Mourir d'amour, de José Bénazéraft et Dany Fog
1960 : L'inspecteur Leclerc enquête (Série TV)
1960 : Du côté de l'enfer, de Claude Barma (Téléfilm)

Réalisatrice

2015 : Elles sont des dizaines de milliers sans abri (Documentaire)
2012 : Pardonner (Documentaire)
2011 : Pas sur la bouche (Documentaire)
2009 : Voyage vers l'inconnu...e (Documentaire)
2007 : Vive d'amour (Documentaire)
2005 : Les liserons d'eau (Documentaire)
2005 : Une vie classée X (Documentaire)
2004 : Jeunesse éternelle (Documentaire)
2002 : De l'ombre à la lumière (Documentaire)
1996 : Le doute et l'espérance (Documentaire)
1994 : Brève Rencontre (Documentaire)
1992 : La deuxième vie (Documentaire)
1989 : La Barbare

Ses dernières news

Toutes ses news
Les femmes de la semaine du 2 au 8 septembre 2017
Marine de Guilhermier
08 septembre 2017

Les femmes de la semaine du 2 au 8 septembre 2017

08 septembre 2017
diaporama
Valérie Trierweiler et Alain Delon, plus proches que jamais
Anthony Vincent
04 septembre 2017

Valérie Trierweiler et Alain Delon, plus ...

04 septembre 2017
article
Les femmes de la semaine du 26 août au vendredi 1er septembre 2017
Anthony Vincent
01 septembre 2017

Les femmes de la semaine du 26 août au ...

01 septembre 2017
diaporama
Mireille Darc, "blessée" par des parents indifférents à sa carrière
Jessica Rat
01 septembre 2017

Mireille Darc, "blessée" par des ...

01 septembre 2017
article

Ses derniers films

Tous ses films

Les Barbouzes

comédie
sortie le 8 octobre 2009
Les Barbouzes

Ni vue ni connue

autre
sortie le 1 janvier 1997
Ni vue ni connue

Réveillon chez Bob

comédie
sortie le 1 janvier 1984
Réveillon chez Bob

Si elle dit oui... je ne dis pas non

comédie
sortie le 1 janvier 1983
Si elle dit oui... je ne dis pas non
 
2 commentaires - Mireille Darc
  • avatar
    peter13 -

    Bonsoir Mireille

    C'est un pays qui te parles et te souhaite un bon rétablissement. Accroches toi, toi qui est une grande actrice et qui occupes une grande place dans nos cœurs !

  • avatar
    epicur1en -

    jai été touché par les nouveaux problèmes de santé de Mireille Darc et je suis heureux que son état de santé aille mieux. Une personne aussi habitée et rayonnante ne peux partir comme ça alors courage MIreille et bon rétablissement.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]